L’IRS utilise un traqueur de Bitcoins depuis 2015

 L’IRS utilise un traqueur de Bitcoins depuis 2015

En 2015, seuls 802 citoyens américains ont déclaré des profits ou des pertes en Bitcoin. Un chiffre qui semble dérisoire aux vues des 436 811 880 dollars américains échangés chaque jour sur les plateformes de trading (sans même prendre compte les échanges avec d’autres devises).

À en croire les documents obtenus par le Daily Beast grâce au Freedom of Information Act, l’IRS qui est en charge de la récolte des impôts aux Etats-Unis, aimerait bien récupérer sa part du gâteau.

En effet, l’organisme Américain achète depuis 2015 les services de la société CHAINANALYSIS pour permettre de traquer les échanges de crypto-monnaies effectués.

Le document d’une cinquantaine de pages est disponible dans son intégralité ici.

Pour 13 188 dollars chaque année, les impôts ont accès à l’outil « Reactor » qui leur permet de suivre et d’analyser les transactions en Bitcoins.

Le document spécifie:

« Le but de cette acquisition est d’avoir accès au reactor du contracteur pour nous aider à tracer les mouvements de monnaies à travers l’économie Bitcoin. Cela est nécessaire pour identifier et obtenir des preuves sur les individus utilisant le Bitcoin tant pour blanchir de l’argent, éviter de payer des taxes, ou tout autre crime fédéral. »

Le logiciel peut suivre les Bitcoins d’un portefeuille à l’autre jusqu’à la plateforme de trading ou ce dernier est échangé en argent fiduciaire ou en une autre crypto-monnaie. C’est à ce moment que l’IRS peut demander une assignation au site pour obtenir les coordonnées de la personne.

[ad type=custom-ad-1]

Victor

Victor

Passionné des crypto-monnaies et de la technologie blockchain depuis 2014, Victor fonde CryptoActu en Juillet 2017, en parallèle de ses études en ingénierie informatique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,180