Cryptomonnaies

Singapour – Un arnaqueur risque 30 ans de prison pour des fraudes aux cryptomonnaies

15 Oct 2019 - 09:30

HO JUN JIA, Matthew Ho, 29 ans, fait aujourd’hui l’objet d’une poursuite judiciaire par les autorités américaines et singapouriennes pour vol d’identité et activité de minage illégale entre octobre 2017 et février 2018. D’après le dossier d’accusation publié par la Cour de Seattle (Washington), les charges retenues contre le jeune homme pourraient bien déboucher sur une peine de prison de 30 ans.

[the_ad_placement id= »nexo-button »]

Nouveau cas de fraude dans le secteur du cloud computing

A l’issue d’une enquête menée par le FBI appuyée par les autorités policières de Singapour, Matthew Ho, un jeune homme de 29 ans a été placé en garde à vue pour des infractions numériques passibles de peine d’emprisonnement, en vertu du droit américain et singapourien. D’après le dossier d’inculpation, Ho serait accusé d’avoir mené une opération de minage de cryptomonnaie illégale entre octobre 2017 et février 2018. Dans les faits, il aurait mis en œuvre un système de détournement de puissance de minage à partir d’ordinateurs personnels des citoyens texans et californiens pour les utiliser dans une activité de minage basée sur Amazon Web Services, un service de cloud computing.

[the_ad_placement id= »placement-manuel_2″]

Ho aurait eu accès à cette puissance en usurpant l’identité de nombreuses victimes, afin d’ouvrir des comptes sur AWS. Les informations personnelles ont été dérobées à partir de cartes de crédit volées sur une plateforme de développement de jeux vidéo californien. Par ailleurs, ces cartes auraient servi au paiement de factures d’électricité à l’insu de leur propriétaire. En somme, près de 5 millions de dollars en service de cloud computing auraient été consommés durant les processus de minage frauduleux effectués par Ho.

Matthew risque 30 ans d’emprisonnement conformément à la loi fédérale américaine.

14 chefs d’accusation à l’encontre du fraudeur

Présenté devant le grand jury de la Cour de justice de Seattle, le document d’inculpation introduit par le procureur mentionne ainsi 14 chefs d’accusation contre Ho. Parmi les crimes fédéraux présumés dans le rapport, le vol d’identité, la fraude électronique ou encore la fraude liée aux dispositifs d’accès sont annoncés comme les plus marquants. Pour aller plus dans les détails de cette affaire, le procureur souligne la manœuvre frauduleuse perpétrée par Ho concernant le vol et l’usurpation d’identité en l’indiquant dans le troisième paragraphe de l’historique: « Il a utilisé les informations personnelles, notamment celles disponibles sur des cartes de crédit volées de la victime, ainsi que les fausses adresses qu’il a créées, pour occasionner une falsification du courrier électronique des victimes de vol d’identité, et pour ouvrir des comptes et obtenir un accès aux services de cloud computing. Ho a eu recours à des techniques d’ingénierie sociale pour inciter les fournisseurs à approuver des privilèges et avantages de haut niveau, notamment des niveaux élevés de services d’informatique en cloud et d’accommodements de facturation différés, et à détourner les demandes de renseignements des fournisseurs de services relatives à l’utilisation douteuse des données et à la création d’un solde d’abonnement impayé ».

Ainsi, la Cour de Seattle prévoit près de 30 ans d’emprisonnement conformément à la loi fédérale américaine, une peine assez lourde qui servira notamment de leçon aux futurs crypto-arnaqueurs avides de profits.

Les fraudes aux cryptomonnaies augmentent de jour en jour.

De nombreux cas de vol et d’arnaques aux cryptomonnaies sont actuellement recensés, dont les similitudes transparaissent dans le recours aux usurpations d’identité et aux diverses méthodes de détournement de fonds. A part l’Australie qui figure en tête de liste dans les activités illicites liées aux cryptomonnaies, les principales plaques tournantes de l’industrie crypto sont désormais gangrenées par ce fléau.

[the_ad_placement id= »footer-temporaire »]

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche