Plateformes d'échanges

Coinbase – Le CEO d’Ark Investment met en cause la SEC

09 Août 2022 - 17:45

Alors que Coinbase traverse une période mouvementée, le CEO d’Ark Investment juge que la Securities and Exchange Commission (SEC) en est en partie responsable. Son comportement envers la plateforme aurait effectivement provoqué une « incertitude réglementaire », poussant ainsi les investisseurs à vendre leurs actifs.

La plateforme Coinbase n’est pas à son meilleur jour, et ce depuis plusieurs mois maintenant. À tel point qu’elle a récemment quitté le top 10 des plateformes d’échange de cryptomonnaies en termes de volume de transactions. Elle est en effet passée de la quatrième place à la quatorzième, ce qui n’était jamais arrivé auparavant ! Un phénomène expliqué par l’hiver crypto mais aussi par une vive concurrence sur le marché. Assez logiquement, ses résultats publiés du premier trimestre de l’année 2022 se sont avérés catastrophiques. Du moins comparé à son habitude. En conséquence, Coinbase s’est séparé d’une partie de ses effectifs (18%) au cours du mois de juin dernier – pour espérer limiter la casse.

Régulation

Les cryptomonnaies n'ont pas besoin de régulation mais de clarification

Hugh B. - 08 Jun 2021 - 09:55

C’est un combat idéologique et historique qui oppose les instances de [...]

Lire la suite >>

Si Coinbase n’est pas la seule à connaître une période de turbulences, son cas semble être particulièrement aggravé par le comportement de la SEC. Rappelons que cette entité fait référence à l’organe de régulation américain. Lequel a en charge le contrôle et la surveillance du secteur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il prend son rôle à cœur ! Et n’hésite pas à multiplier les actions à l’encontre des plateformes d’échange de cryptomonnaies.

Coinbase devient une cible de la SEC

Que s’est-il passé ? Tout a commencé à la suite du dépôt d’une plainte pour délit d’initié dont l’auteur serait un ancien responsable de la société. Lors de l’enquête, le régulateur a estimé que neuf cryptomonnaies négociées sur l’exchange devaient être qualifiées de titres financiers. Or, selon le droit positif américain, il est nécessaire (dans ce cas) d’obtenir au préalable un enregistrement en tant que bourse nationale de valeurs mobilières.

Régulation

La SEC US mène l'enquête sur certaines cryptos répertoriées sur Coinbase

Nathalie E. - 26 Jul 2022 - 08:58

La plateforme d’échange crypto qui n’est pas dans la meilleure des [...]

Lire la suite >>

À défaut, vendre de tels actifs est tout simplement illégal. Bien évidemment, Coinbase a immédiatement contesté cette qualification. Mais le mal est déjà fait. C’est en tout cas ce qui ressort des déclarations récentes de Cathie Wood, CEO de Ark Investment.

Cathie Wood accuse expressément la SEC

Dans ce contexte, la CEO et fondatrice de Ark Investment Management LLC prend la parole. Son avis est intéressant dans la mesure où sa société n’est autre que l’un des trois actionnaires principaux de Coinbase. Elle détenait en effet à elle seule plus de 8,5 millions de dollars d’actions au total.

Cette affirmation n’est plus vraie aujourd’hui. Et selon Cathie Wood, c’est bien la requalification des actifs en titres non enregistrés par la SEC qui l’a incité à vendre une partie des actions qu’elle détenait via sa société. En effet, elle déclare que la réclamation de la SEC « a déclenché un certain degré d’incertitude réglementaire pour l’industrie de la crypto ».

Plus précisément, elle explique qu’elle a pris cette décision « parce que le prix des actions de Shopify avait entre-temps chuté et semblait être une alternative favorable au milieu de la confusion sur la façon dont Coinbase traiterait avec les régulateurs. »

SEC COINBASE
Securities and Exchange Commission (SEC)

Pour autant, Ark Investment a fait le choix d’en conserver une partie : elle détient encore 451 millions de dollars d’actions de Coinbase à ce jour. Et depuis cette opération, le cours de l’action de la bourse a augmenté de 84 %, passant de 52,93 dollars le 26 juillet à 97,67 dollars aujourd’hui. De plus, Coinbase a annoncé un nouveau partenariat d’envergure avec le plus célèbre des gestionnaires d’actifs, Blackrock.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche