Bitcoin

Corée du Sud – Arrestation d’individus liés à un Ponzi sur le Bitcoin

23 Nov 2017 - 00:00

L’escroquerie, qui a débuté en 2015, aurait fait perdre 38 millions de dollars à 3 900 investisseurs.

Les autorités sud-coréennes ont arrêté un groupe de six personnes dans la province de Jeonbuk pour avoir prétendument mis en œuvre un système de Ponzi sur le Bitcoin, ciblant des investisseurs sans aucune expérience ou connaissance dans les crypto-monnaies d’après le média coréen Hani.

Cette escroquerie, qui a eu lieu dès 2015, aurait fait perdre 38 millions de dollars à 3 900 investisseurs. Les victimes ont été trompées dans leur investissement en participant a un supposé fonds d’investissement en Bitcoin, qui promettait des rendements exceptionnels.

Le service de police de la ville d’Iksan ainsi que le département de cybersécurité ont déclaré que les accusés s’en prenaient aux victimes intéressées par la monnaie virtuelle, leur promettant la possibilité d’investir dans le Bitcoin alors qu’en réalité, ils ne faisaient que se joindre à une pyramide de Ponzi. Il en résulte, selon les procureurs, que les investisseurs ont en général perdu la plupart sinon la totalité de leurs fonds investis.

Un rendement de 180% par an

Ces derniers auraient été convaincus d’investir dans cette monnaie virtuelle en raison de l’impressionnante performance de cette dernière en 2017, et dont le cours a enregistré une plus-value de près de 800 % à son point culminant. Ils étaient censés récupérer la totalité de leur capital après 7 mois, procurant donc théoriquement un rendement annuel effectif de 180 %.

Selon les allégations contenues dans la procédure, la police suggère que le directeur général et responsable commercial du fonds, avait initialement créé son cabinet pour aider des clients à investir dans le marché des devises cryptographiques. Par la suite, cependant, il aurait transformé son entreprise en une gigantesque escroquerie.

Comme dans tous les stratagèmes Ponzi, les prétendus rapports de performance étaient falsifiés, et les paiements des bénéfices supposés consistaient en fait en des avances provenant de fonds détournés d’autres clients.

D’après les autorités coréennes, les accusations d’association de malfaiteurs et de fraude en valeurs mobilières, ainsi que l’exploitation d’un groupe d’investisseurs non autorisé, seront portées devant les tribunaux contre

D’après FinancialMagnates

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche