Cryptomonnaies

Institutionnels – Les cryptomonnaies ne sont plus des actifs numériques « alternatifs »

28 Oct 2022 - 09:00

Le marché des cryptomonnaies évolue, même (surtout ?) durant les périodes de marché baissier. Car c’est dans les moments difficiles que l’on peut identifier les acteurs solides et les tendances inscrites pour durer. Et de toute évidence cette dynamique semble dorénavant inclure pour de bon les investisseurs institutionnels. Car ces derniers considèrent pour la toute première fois les actifs numériques comme un placement qui n’a plus rien de simplement « alternatif ». Explications…

Les périodes de fin d’année sont propices à l’apparition de nombreux rapports et études sur le secteur des cryptomonnaies. Des bilans parfois très utiles pour permettre de définir une tendance ou dresser un état de lieux de cette économie numérique en mouvement permanent. Et un exercice de style auquel vient de se prêter, comme chaque année, la structure Fidelity Digital Asset.

En effet, cette dernière vient de publier son rapport annuel sur le marché des actifs numériques du point de vue des investisseurs institutionnels. Et visiblement, même en plein cœur d’un marché baissier douloureux leur perception reste « positive ». Au point de voir les cryptomonnaies perdre « pour la première fois dans l’histoire de cette étude » leur statut de placement « alternatif ».

Finance Décentralisée (DeFi)

Staking - La prochaine folie des institutionnels ?

Hugh B. - 06 Oct 2022 - 09:13

L’arrivée des fonds institutionnels a définitivement changé le visage [...]

Lire la suite >>

Institutionnels – Une « perception positive » à 51%

Le document compte un peu plus de 20 pages. Mais les véritables changements significatifs d’une année sur l’autre sont assez peu nombreux pour tenir dans quelques déclarations sur Twitter. Avec à l’origine de cette étude, un panel de « 1052 entretiens à l’aveugle avec des professionnels de diverses entreprises. » Et après un passage par plusieurs filiales du géant Fidelity, la publication d’un rapport sur la relation entretenue entre « une gamme d’investisseurs institutionnels et de particuliers fortunés (HNW) » et le marché des cryptomonnaies, plus sobrement appelées « actifs numériques. »

Et le moins que l’on puisse dire est que la tendance est plutôt optimiste, même face au bear market actuel. Car la confiance exprimée par ces structures institutionnelles vis-à-vis des cryptomonnaies enregistre une hausse significative par rapport à l’année passée. En effet, « près de six investisseurs institutionnels interrogés sur dix (58%) investissent dans des actifs numériques à l’échelle mondiale. » Et leur perception vis-à-vis de ce type de placement a basculé en faveur d’une majorité d’avis positifs (51%), contre 45 % en 2021.

Les cryptomonnaies dans un portefeuille

Une tendance qui se confirme en Europe (51%), désormais au même niveau « d’adoption globale et de perception positive » que l’Asie. Avec « une familiarité accrue, une meilleure perception et davantage d’investissements dans les actifs numériques. » Et un domaine où les États-Unis confirment une nouvelle fois leur retard, avec seulement 39% de positionnement favorable.

Cryptomonnaies – Un placement qui n’est plus « alternatif »

Mais le véritable point de bascule est ailleurs. En effet, dans le cadre de cette enquête une tendance de fond semble se dessiner. Cela au sujet de la vision que les structures d’investissement institutionnelles portent sur le marché des actifs numériques. Car pour la toute première fois de l’histoire de cette étude annuelle de Fidelity Digital Asset, les cryptomonnaies perdent leur statut de « classe d’actif alternative » au profit d’une vision présentée comme « indépendante ». Et cette nouvelle classification pourrait bien faire une très nette différence.

Adoption mondiale et prise en compte des actifs numériques par segment

« Par rapport à 2021, un nombre plus important d’investisseurs institutionnels interrogés considèrent désormais les actifs numériques comme leur propre classe d’actifs indépendante, dépassant pour la première fois dans l’histoire de cette étude ceux qui pensaient qu’ils faisaient partie de la classe d’actifs alternative. »

Fidelity Digital Asset

Mais une véritable adoption va encore prendre du temps. Car le principal frein à ce mouvement de fond reste l’importante volatilité du secteur des cryptomonnaies. C’est-à-dire ce qui en fait un placement réellement intéressant à l’heure actuelle. À moins que, comme le précisait la banque Goldman Sachs en 2021, le marché du Bitcoin ne finisse par se stabiliser suite à un long processus de noyade institutionnelle. Sachant que d’autres freins ont également été mentionnés, comme « les risques de complexité, de valorisation et de manipulation du marché. »

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche