La BitLicense accordée à deux nouvelles entreprises dans l’état de New York

Robinhood et LibertyX peuvent désormais échanger des cryptodevises à l’autorisation accordée par l’État américain.

Le 24 janvier, le Département des services financiers de l'État de New York a annoncé avoir accordé à Robinhood et à LibertyX une BitLicense. Robinhood et LibertyX rejoignent donc les 14 entreprises détenant ce permis qui les autorisent à effectuer des activités connexes à l’émission, la détention, l’échange et le stockage de cryptomonnaies.

Une entrée sur le marché new-yorkais de la cryptodevise

Robinhood et LibertyX peuvent désormais échanger des crypto-devises à New York. Source de l’image : Pixabay.

Robinhood et LibertyX peuvent désormais échanger des crypto-devises à New York. Source de l’image : Pixabay.

En tant que licence commerciale, la BitLicense permet aux entreprises de réaliser des opérations financières avec des devises cryptographiques dans le strict respect des directives règlementaires imposées par l’État de New York.

Pour Robinhood, il s’agit d’une licence pour réaliser des transferts de fonds. En l’obtenant, la plateforme mobile d’investissement de cryptomonnaies permettra à ses futurs clients d’effectuer à New York des transactions dans 7 crypto-devises dont le Bitcoin (BTC), le Bitcoin Cash (BCH), l’Ethereum (ETH) et le Litecoin (LTC).

LibertyX, une société qui détient de nombreuses ATM à Bitcoin, pourra désormais permettre à ses utilisateurs d’effectuer des achats de Bitcoins avec une carte de débit traditionnel.

Deux sociétés qui révolutionnent le monde des cryptos

Sans compter l’État de New York, Robinhood exerce déjà dans 30 juridictions américaines. Ayant démarré ses activités reliées aux cryptomonnaies en février 2018, elle compte désormais déjà plus de 4 millions d’utilisateurs. Selon Reuters, l’entreprise est évaluée à 5,6 millions de dollars.

La plateforme propose des services de trading de cryptomonnaies accessibles depuis un téléphone portable ou un ordinateur. L’application facilite la gestion des investissements grâce à une plateforme très intuitive et sans prélèvement de commission. Outre les cryptomonnaies, Robinhood propose également plusieurs autres produits financiers.

Quant à LibertyX, elle s’est fait connaître comme le plus grand réseau national d’achat de Bitcoins. L’application mobile permet à ses utilisateurs de se procurer des BTC de façon instantanée dans des magasins locaux. Pour cela, elle facilite la recherche du magasin le plus proche et elle permet d’acheter l’équivalent de 3 000 $ en Bitcoin chaque jour.

Notons que LibertyX a lancé son tout premier guichet automatique Bitcoin en 2014. Depuis, la société offre des services dans des milliers d’emplacements différents.

La BitLicense au cœur de la controverse

Après son introduction, la BitLicense a essuyé quelques controverses. Source de l’image : Pixabay.

Après son introduction, la BitLicense a essuyé quelques controverses. Source de l’image : Pixabay.

Depuis son introduction par Benjamin Lawsky en 2014 , la BitLicense a dû faire face à de nombreuses critiques. Entre autres, certains détracteurs reprochent aux régulateurs new-yorkais d’imposer un fardeau trop élevé aux entreprises liées au secteur des devises virtuelles. En fait, ils estiment que les entreprises du domaine de la finance traditionnelle, elles, n’ont jamais été contraintes à de telles obligations.

Quoi qu’il en soit, les polémiques entourant les directives règlementaires de la BitLicense n’ont visiblement pas freiné les ambitions de LibertyX et de Robinhood.

 

Suivez-nous sur nos réseaux !

Commentaires

leo. Praesent libero id consectetur ut amet, commodo dapibus velit, libero
25 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez