Ethereum

Le Canada lance une salve d’ETF Ether

19 Avr 2021 - 08:56

Alors que le Canada s’était distingué en devenant le premier pays d’Amérique du Nord à lancer un produit négocié en bourse sur Bitcoin, il renouvelle l’exploit en approuvant 3 ETF Ether en un jour.

3 ETF Ether à la bourse de Toronto

Les ETF (Exchange Traded Fund ) appliqués aux cryptomonnaies toujours fébrilement espérés aux Etats-Unis – une liste d’attente longue comme le bras est recensée auprès de la SEC – semblent avoir trouvé leur terre d’élection. En effet, le Canada creuse sa voie puisque après trois ETF Bitcoin acceptés plus tôt cette année, le gendarme boursier canadien vient d’approuver trois fonds négociés (FNB) en Ether. Ils seront disponibles dès demain à la bourse de Toronto.

Les demandes de FNB ont été déposées par Purpose Investments, Evolve ETF et CI Global Asset Management. Les deux premiers sont déjà à la tête des ETF Bitcoin approuvés par le régulateur canadien. Et prime au pionnier qui a connu dès sa première heure de négociation un engouement indubitable. En effet, ce sont 80 millions de dollars qui ont été échangés pour acquérir les précieuses actions de Bitcoin « physique » stocké sur la plateforme d’échange américaine Gemini – un ETF permet aux investisseurs de s’exposer à un actif sans avoir à le posséder. Un succès nullement démenti puisque au total ce sont 165 millions de dollars qui ont été négociés le premier jour.

Purpose Investments espère renouveler l’exploit tout comme Evolve qui a levé 421 millions de dollars en seulement deux jours.

«Nous sommes très heureux d’avoir lancé l’un des premiers ETF bitcoin au monde et prévoyons maintenant de lancer le premier ETF Ether au monde. Semblable au Bitcoin, les investisseurs pourront désormais échanger de l’Ether aussi simplement que d’acheter des actions via leur banque ou leur courtage. ETHR fournira quotidiennement des liquidités, de la transparence et de la sécurité grâce à une structure d’ETF réglementée. »

Raj Lala, président et chef de la direction d’Evolve

Des produits boursiers crypto qui se multiplient

Contrairement à l’affirmation énoncée, il existe déjà des produits boursiers réglementés ETH. Emis par la startup suisse 21Shares, ils se négocient à la bourse de Vienne. Certes, la dénomination est différente puisqu’il s’agit, selon la nomenclature en vigueur toujours un peu absconse, d’ETP et non de FNB comme au Canada. Pour des raisons de commodité, on range néanmoins l’un et l’autre dans la catégorie d’ETF. Et, quoi qu’il en soit, l’objectif est le même. Il s’agit en effet de donner la possibilité aux investisseurs particuliers et institutionnels d’obtenir une exposition réglementée aux cryptomonnaies. Autrement dit, Les boursicoteurs peuvent y investir via leur compte titres régulier sans se préoccuper des difficultés inhérentes à l’achat direct de Bitcoin ou d’Ether.

Le Bitcoin et l’Ether qui se traitent également – depuis quelques années maintenant pour le premier, plus récemment pour le second – via des produits dérivés comme les contrats à terme ou les CFD notamment sur le marché américain, sont entrés dans une phase active de normalisation. Un mouvement irrépressible soutenu par des initiatives comme celle du CME ( Chicago Mercantile Exchange) qui vient de lancer des micros contrats sur BTC pour élargir son public d’investisseurs et répondre à une demande croissante en faveur d’une exposition sage aux cryptomonnaies. Ainsi si les premiers Futures comportaient 5 BTC, dès le mois de mai, il sera possible de s’y exposer à partir de 0,1 BTC.

Avec une telle profusion d’offres, l’hypothèse d’une approbation d’un ETF sur le sol américain semble de plus en plus probable. Et les candidats se précipitent pour être de la fête. Ainsi deux grands acteurs de Wall Street viennent aussi de se positionner dans la compétition, Fidelity et Goldman Sachs. Pour eux, Gary Gensler, confirmé à la tête de la SEC, sera vraisemblablement l’homme du »oui ».

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche