Cryptomonnaies

Novembre 2020 : un mois-phare dans l’histoire des cryptos

30 Nov 2020 - 16:45

Novembre qui s’achève restera probablement dans les annales de l’histoire des cryptomonnaies. Le volume des transactions a atteint 270 milliards de dollars, le plaçant au troisième rang des mois les plus performants depuis que le marché existe. Le prix du bitcoin qui vient de dépasser furtivement son ATH (All Time High) va aussi probablement connaître sa plus haute clôture mensuelle.

Un mois de novembre 2020 au volume record

Selon les données de CryptoCompare, le volume des échanges sur le marché des cryptomonnaies s’est élevé à 270 milliards de dollars en novembre. Avant lui, seuls deux autres mois avaient fait mieux. Sans surprise, c’était pendant le dernier boom haussier. Ainsi, en décembre 2017, un volume de 307 milliards de dollars avait été atteint mais le record absolu est détenu par janvier 2018, lorsque le prix du BTC avait amorcé sa décrue, avec 308 milliards de dollars.

le-bloc-crypto-monnaie-change-volume

Dans ce marché en progression, les plateformes centralisées ont tiré leur épingle du jeu. Binance a assis son leadership en arrivant largement en tête avec un volume de 168,5 milliards de dollars. Une domination écrasante qui laisse loin derrière le géant américain Coinbase et ses couacs à répétition, qui arrive en deuxième avec 28,5 milliards de dollars. Kraken ferme la marche du podium avec un volume de 15 milliards de dollars. 

Novembre 2020 : une clôture mensuelle du prix du BTC jamais atteinte avec un nouvel ATH furtif

Malgré une baisse de 12% la semaine dernière, le prix du bitcoin (BTC) a désormais dépassé son ATH (son plus haut sommet). Il s’établit au moment de la rédaction, autour de 19 671,47 $ $ selon le site de CoinGecko. C’est largement au-delà de la plus haute clôture mensuelle jamais enregistrée, celle de ce fameux mois de décembre 2017 qui a fini à 13 880 $.

L’imminence d’une clôture record présage pour nombre d’observateurs d’une course haussière sans précédent. L’argument selon lequel le Bitcoin serait devenu l’or numérique n’est pas qu’une histoire de conviction, ce constat est corroboré par les chiffres. En effet, alors que la cryptomonnaie majeure a connu une augmentation de l’ordre de 155 % depuis le début de l’année, l’or lui s’est contenté d’un petit 17%. Pire encore ce mois de novembre 2020 a acté une divergence notable relayé par Coindesk. Ainsi, si le bitcoin a gagné plus de 45 % (45,4% précisément), l’or lui, a perdu 5,5% de sa valeur, sa plus forte baisse mensuelle depuis novembre 2016 selon le site TradingView.

Des nuages à l’horizon ?

Néanmoins, il s’agit de rester prudent, le marché n’est jamais à l’abri d’un retournement de tendance (peu probable mais envisageable). Et si les institutionnels ont pour une grande part alimenté le marché depuis quelques mois, il se pourrait que leur appétence pour le bitcoin faiblisse, notamment en raison de l’incertitude autour des nouvelles réglementations des actifs numériques.

Un échec du Bitcoin Grayscale Trust à recevoir des entrées supplémentaires au cours des prochaines semaines jetterait également le doute sur l’idée que les investisseurs traditionnels tels que les family offices se sont lancés dans une tendance à adopter Bitcoin comme or numérique remplaçant l’or traditionnel comme investissement à long terme. »

JPMorgan Chase & Co

 

De plus, dans un contexte de reprise économique mondiale prévue pour 2021, la question est de savoir si le bitcoin gardera toujours les mêmes attraits… En attendant de voir ce que l’avenir nous réserve, savourons à sa juste mesure ce délicieux moment d’un Bitcoin au sommet.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche