Polygon + Hermez Network – « Intégrer le premier milliard d’utilisateurs à Ethereum »

 Polygon + Hermez Network – « Intégrer le premier milliard d’utilisateurs à Ethereum »

Le projet Polygon – anciennement Matic – peut se réjouir de connaître une année 2021 en forme de consécration. Cela avec une explosion de sa cryptomonnaie MATIC vers des sommets qui pourraient bien être encore à découvrir. Et une offre de layer 2 en relation aux dysfonctionnements du réseau Ethereum qui a l’avantage d’être plus amicale que la plupart des autres alternatives du genre. Une option plébiscitée par de grands noms de la DeFi comme Aave. Et un développement qui vient d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la cryptosphère, avec la récente absorption du réseau Hermez Network. Car il est question de survivre à la prochaine mise en place de la version 2.0 d’ Ethereum.

Il y a un temps pour tout dans le chemin qui marque l’évolution d’un projet. Et l’étape des fusions et acquisitions permet d’en mesurer la force et la stratégie de développement. Une réalité qui ne concerne que quelques acteurs d’importance dans un domaine des cryptomonnaies encore souvent très immature. Mais au sein duquel le layer 2 Polygon a fait une percée remarquée en pleine crise des frais de transaction du réseau Ethereum. Cela du fait de son caractère d’alternative fonctionnelle permettant de ne pas déménager de blockchain pour autant.

Une véritable révélation qui a entraîné l’explosion tout aussi fulgurante de sa cryptomonnaies MATIC. Cette dernière à la tête d’une hausse de plus de 5350% en l’espace d’une année (YTD). Et un prix qui pointe actuellement tout juste sous les 1,50$. Un niveau important dont la cassure par le haut pourrait bien signifier un retour vers de nouveaux sommets, surtout en cette période de nouvelle altseason dans le domaine de la DeFi. Et tout particulièrement suite à l’annonce de sa fusion avec le réseau Hermez Network (HEZ).

Polygon absorbe le réseau Hermez Network

Une opération qui représente une véritable première dans le secteur des cryptomonnaies. Car cet accord conclut pour 250 millions de dollars (au cours actuel de MATIC) concerne une véritable fusion des réseaux Polygon et Hermez. C’est à dire l’absorption complète d’une blockchain dans une autre, pour obtenir au final ce qui devrait devenir le projet Polygon Hermez. Un changement qui concerne donc l’ensemble de cette dernière structure. C’est-à-dire ses employés, sa technologie Zero Knowledge (ZK), mais également son jeton HEZ échangeable à un taux annoncé de 3,5 MATIC : 1 HEZ.

« C’est un grand jour pour Polygon ! Nous annonçons une focalisation stratégique sur les solutions de mise à l’échelle basées sur ZK et un financement de 1 milliard de dollars pour cet effort. En tant que première grande incursion dans le monde passionnant du ZK, nous sommes ravis d’annoncer la fusion/acquisition de Hermez Network ! » – Polygon

Une fusion/acquisition dans les règles de l’art qui concerne principalement l’intégration de cette technologie Zero Knowledge (ZK) aux services du projet Polygon. Une spécialité de la structure Hermez Network dont l’objectif initial était de développer un système de « ZK-Rollup open source optimisé pour des transferts de jetons sécurisés et peu coûteux sur le réseau Ethereum ». Ce qui se concrétise par une gestion des transactions qui passe par l’utilisation de preuves mathématiques. Et un système de cumul (Rollup) qui est devenu la stratégie de mise à l’échelle (scalabilité) la plus opérationnelle. Avec Hermez Network comme unique offre décentralisée dans le domaine.

« Se concentrer sur l’innovation »

Car le projet Polygon est à la mode. Mais son caractère d’alternative aux dysfonctionnements du réseau Ethereum pose une question cruciale dans le cadre de son développement. À savoir : quelle pourra être son utilité une fois que ce dernier aura effectivement réglé ses problèmes de scalabilité ? Et que sa version 2.0 sera effective et – espérons-le – fonctionnelle. Un constat qui n’échappe par à l’équipe en charge de Polygon. Et qui fait de cette fusion avec Hermez Network le premier pas dans une direction qui souhaite « se concentrer sur l’innovation ».

« Il y a six mois, lorsque nous avons annoncé Polygon, il y avait un besoin urgent de faire évoluer Ethereum. Et notre chaîne PoS s’est avérée être la meilleure solution de soulagement immédiat. Maintenant, Polygon et Ethereum sont dans une situation plus confortable. Nous pensons donc que c’est le bon moment pour se concentrer davantage sur l’innovation. » – Polygon

Vitalik Buterin – Trop de DeFi nuit au développement d’Ethereum

Un événement important pour le projet Polygon, mais qui n’est qu’un début. Car cette « première incursion dans le domaine ZK » s’accompagne d’un investissement à hauteur de 1 milliard de dollars issus de sa trésorerie. Cela afin de « devenir l’équipe leader dans le secteur de la mise à l’échelle ZK et d’intégrer le premier milliard d’utilisateurs à Ethereum ». Autant dire que tout est mis en œuvre pour que ce dernier survive à l’avènement tant attendu d’Ethereum 2.0 qui devrait arriver d’ici la fin de cette année. Et poursuivre son évolution en surfant sur sa hype actuelle. Une affaire à suivre…


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,726