Ethereum

StarkNet – Le layer 2 « ZK-rollup » qui déchaîne les structures de capital risque

12 Mar 2022 - 15:00

Quoi qu’on puisse en dire, l’importance et la force du réseau Ethereum ne sont pas de simples chimères dans le secteur des cryptomonnaies. Cela même si les frais appliqués à ses transactions – noyées dans une congestion permanente – ne participent pas à le rendre attractif. Car malgré ces déconvenues chroniques, une bonne part de l’écosystème actuel se construit presque uniquement sur le simple fait de résoudre ce problème. Avec dans le camp des layers 2, une nouvelle tendance qui penche vers le « zero knowledge » (ZK-rollup). Et comme possible futur acteur d’importance, la société StarkWare dorénavant à la tête d’une valorisation estimée à 6 milliards de dollars.

Tout va très vite dans le secteur des cryptomonnaies. Et particulièrement pour tout ce qui concerne la mise en place de solutions ou alternatives au réseau Ethereum. Car la livraison de sa version 2 et le déploiement effectif de sa blockchain Proof of Stake (PoS) se font douloureusement attendre. Et pendant que la concurrence tente de surfer sur ce calendrier pour lui quelques parts de marché, les layers 2 s’organisent pour essayer d’alléger son fardeau. Avec une tendance en train de passer de l’optimisme à l’absence de connaissance.

En effet, la première vague de ces layers 2 a été portée par leurs versions dites « Optimistic. » Avec comme principal exemple et leader actuel le réseau Arbitrum, fonctionnel depuis la fin de l’année dernière. Et pour dynamique de développement, une volonté qui pourrait se résumer à plâtrer la blockchain Ethereum en attendant l’arrivée de sa V2 providentielle. Mais depuis quelques semaines, un vent nouveau semble souffler dans le secteur. Annonciateur d’une possible tempête numérique du nom de « zero knowledge » (ZK-rollup).

StarkWare – Une valorisation à 6 milliards de dollars

L’engouement qui anime le secteur des layers 2 de type zero knowledge peut se mesurer à l’évolution de la société StarkWare. Et plus particulièrement aux fonds des structures de capital risque en train de s’y déverser par flots ininterrompus. Car une récente source encore à confirmer fait état d’un dernier et nouveau cycle de financement qui pourrait bien apporter 100 millions de dollars de plus à cette entreprise israélienne. Soit une valorisation dorénavant supérieure à 6 milliards de dollars, alors qu’elle n’affichait « que » 2 milliards de dollars en novembre dernier. Et tout au plus quelques centaines de millions de dollars il y a une année.

Ethereum

zkEVM - Le layer 2 "Zero Knowledge" qui pourrait révolutionner Ethereum

Hugh B. - 25 Feb 2022 - 09:00

Certains ne voient dans le réseau Ethereum que dysfonctionnements chroniques [...]

Lire la suite >>

Une société StarkWare fondée en 2017, et à la tête de deux projets distincts de mise à l’échelle du réseau Ethereum. Le premier du nom de StarkEx, destiné aux entreprises et structures institutionnelles. Avec pour vocation, un accès à des services sur mesure et un réseau soumis à identification. Mais également une version StarkNet de type zero knowledge déjà fonctionnelle, cette fois entièrement décentralisée et sans autorisation. Un outil à disposition des développeurs qui peuvent y déployer leurs applications de la même manière que sur Ethereum. Mais en bénéficiant de frais insignifiants et d’une rapidité accrue.

ZK-rollup – Plus qu’une simple fonctionnalité d’Ethereum ?

Il semble donc que les investisseurs voient dans ce genre de projets l’avenir des layers 2 du réseau Ethereum. En particulier car les versions ZK-rollup sont supposées offrir une sécurité plus importante que leurs homologues Optimistic. Et depuis peu, une compatibilité effective à l’environnement Ethereum Virtuel Machine (EVM) qui n’était jusque là pas évidente. Une faille essentielle qui avait permis de propulser les solutions comme Arbitrum sur le devant de la scène, car EVM compatibles. Mais tout va très vite dans le secteur des cryptomonnaies.

Ethereum

zkEVM - Le layer 2 "Zero Knowledge" qui pourrait révolutionner Ethereum

Hugh B. - 25 Feb 2022 - 09:00

Certains ne voient dans le réseau Ethereum que dysfonctionnements chroniques [...]

Lire la suite >>

Une évolution qui semble également s’accompagner d’un changement de stratégie dans le secteur de ces layers 2. Car leur vocation première de simple pansement sur la blockchain Ethereum laisse place à des ambitions plus pérennes. En effet, même passé à sa version Proof of Stake, cette Money Lego presque au centre de tout pourrait toujours avoir besoin de soutiens solides pour rester dans la course. Un peu à la manière de cette mode des sous-réseaux qui vient de frapper la blockchain Avalanche (AVAX), sur le modèle de Polkadot (DOT). Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche