Régulation – Les banques nationales américaines vont pouvoir stocker des cryptomonnaies

 Régulation – Les banques nationales américaines vont pouvoir stocker des cryptomonnaies

L’information est d’importance et pourrait bien changer le visage de l’univers des cryptomonnaies. Les grandes banques nationales américaines viennent de recevoir l’autorisation officielle de pouvoir stocker les cryptomonnaies de leurs clients. Une première dans le domaine, qui ouvre la voie à une acceptation de ces actifs numériques par les instances de régulation du pays. Et un pas de plus vers leur possible adoption.

Les États-Unis s’ouvrent visiblement aux cryptomonniaes. Une décision historique qui peut être mise directement en parallèle avec la volonté actuelle du Sénat américain de réduire son retard dans le domaine des CBDC. Cela du fait que la Chine est en train de finaliser son projet de Yuan numérique alors que les autres grandes puissances mondiales sont encore en train de se demander si elles vont s’y mettre. Une réalité qui accélère actuellement les prises de décisions sur le sujet.

Les banques peuvent stocker les clés privées

Cette information  a été officialisée dans une lettre datée du 22 juillet et rédigée par Jonathan Gould, contrôleur adjoint principal de l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC) des États-Unis. Cet organisme étatique est en charge de réguler et de surveiller les banques nationales sur le territoire américain. Une structure sous contrôle du Département du Trésor qui gère à lui seul plus de 2900 banques nationales.

Cela concerne plus précisément le stockage des clés privées ou ce que l’on nomme le Custody. Un service qui jusque là était l’affaire de structures privées comme Coinbase Custody. Cela nécessitait l’obtention d’une autorisation officielle sous la forme d’une licence d’État. L’entrée dans banques nationales ne poserait donc pas de problème puisqu’elles bénéficient déjà de ce genre d’agrément pour le stockage et la gestion des actifs boursiers classiques.

« L’OCC reconnaît que, à mesure que les marchés financiers deviennent de plus en plus technologiques, les banques et autres prestataires de services auront probablement de plus en plus besoin de tirer parti des nouvelles technologies et des moyens innovants de fournir des services traditionnels au nom des clients. » – Jonathan Gould

Cette avancée dans le domaine est présentée comme une volonté d’offrir des services plus sécurisés aux détenteurs de cryptomonnaies du fait d’un accès possible à des dépositaires réglementés. Faut-il encore considérer qu’une banque officielle est plus sûre qu’une clé de stockage à froid de type Ledger ! Car quelle que soit la structure concernée, communiquer ses clés privées revient à donner un accès libre et illimité à ses fonds.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,154