Satoshi Nakamoto statufié à Budapest

 Satoshi Nakamoto statufié à Budapest

Le créateur du Bitcoin investit l’espace public. Un buste de bronze représentant Satoshi Nakamoto, dont l’identité reste un mystère, sera prochainement érigé dans un parc de Budapest, voisinant avec la statue du fondateur d’Apple, Steve Jobs.

Bitcoin né de père inconnu

L’une des caractéristiques fondamentales de Bitcoin, c’est qu’il est né de père inconnu. Certes, on connaît le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, créateur inspiré de la première cryptomonnaie fonctionnelle, mais personne ne sait qui il est, ni à quoi il ressemble. Il peut aussi bien s’agir d’un seul individu que d’un groupe de personnes qui, après avoir conçu et élaboré ce protocole révolutionnaire, s’est publiquement retiré du jeu. Depuis onze ans, les spéculations vont bon train sans compter les Satoshi auto-proclamés, mais l’inventeur du Bitcoin reste sans visage. Et ce n’est pas pour rien.

En effet, cette absence de filiation incarnée est le premier pas vers le rêve d’une structure horizontale sans autorité tutélaire représentée par une figure de référence. Le ou les créateurs du Bitcoin ont judicieusement organisé leur dissolution pour laisser la place à des principes mathématiques et technologiques, relativement neutres parce que rationnels, destiné à produire un univers transactionnel au-dessus de tout soupçon. Ce modèle sans verticalité, sans un démiurge ou leader identifié est le seul habilité à créer un système se voulant plus interactif, plus flexible, plus inclusif et, pour tout dire, moins arbitraire et fragile que l’existant conditionné au bon-vouloir de quelques-uns.

Satoshi, toi-même !

Financé en partie par des acteurs de la communauté crypto (M. Coin, Crypto Academy, Blockchain Hungary Association et Blockchain Budapest), le buste en bronze doit également son existence à une campagne de crowdfunding ainsi qu’à la contribution de 27 entreprises et donateurs privés. Les 9000 € collectés contribueront également au montage d’un film promotionnel.

L’initiateur du projet, Andras Györfi, veut mettre à l’honneur Satoshi Nakamoto pour avoir « ouvert un nouveau chapitre de l’histoire d’internet », permis « l’émergence d’outils financiers numériques » et surtout avoir « accompagné l’essor de la blockchain ». Les deux artisans de l’oeuvre, Tamás Gilly et Réka Gergely, ont déjà livré l’esquisse crayonnée de l’hommage qui s’inspire en partie de l’impressionnante statue Anonymus du sculpteur Miklós Ligeti, qu’on peut contempler au château de Vajdahunyad  à Budapest. 

esquisse du buste de Satoshi Nakamoto, source : Telex

Mais ce qui l’en distingue vraiment, c’est que sous la capuche, la face, faite d’un alliage de bronze et d’aluminium, sera polie à l’extrême pour refléter le visage des observateurs. L’idée étant d’illustrer le fait que, selon les créateurs, « nous sommes tous Satoshi Nakamoto ».

L’oeuvre achevée sera installée dans le parc de Graphisoft qui est un haut-lieu de la Fintech hongroise.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,688