Finance Décentralisée (DeFi)

Le protocole Aave lance sa V2 – Quels sont les principaux changements apportés ?

04 Déc 2020 - 11:52

L’univers des cryptomonnaies est en mutation permanente. Cela qu’il s’agisse de mastodontes comme le réseau Ethereum (ETH) ou de protocoles de la DeFi. Le tout afin d’accompagner et de soutenir les évolutions qui ne cessent d’en modifier le fonctionnement et le paysage. Ce qui pousse ses acteurs à s’adapter en temps réel pour rester au sommet de cette vague. Ce que vient de faire le protocole Aave avec le récent lancement de sa V2. 

Le protocole Aave figure actuellement en bonne position dans le top 5 des acteurs de la DeFi. Il est l’un des succès avérés de cet univers en pleine explosion depuis quelque mois. 

Une offre qui existe pourtant depuis 2017 et qui a vu le jour suite à une ICO ayant permis de récolter plus de 16 millions de dollars. Ce qui en fait un acteur historique dans un domaine où les dates de naissance sont (beaucoup) plus proches de 2020. 

Un protocole en mutation

Une situation qui est a l’origine de nombreuses mutations au sein de son protocole. Cela afin de le remettre au goût du jour et de l’adapter au marché actuel. Une réalité qui a initié son changement de nom qui était à la base ETHLend. Mais également la récente migration de sa cryptomonnaie LEND devenue elle aussi AAVE. 

Des choix stratégiques toujours judicieux qui coïncident avec son ascension record. Et qui l’a déjà placé à plusieurs reprises en tête de la dominance de la DeFi.

TVL du protocole DeFi Aave

Un succès qui repose en grande partie sur son offre de prêts de type flashloans. Ces derniers plus souvent connus pour leur utilisation dans des attaques de protocoles que pour leur caractère révolutionnaire dans le domaine. Ce qui a récemment posé la question sensible de leur possible position d’ennemis principaux de l’équilibre de la DeFi

Mais cela n’a pas empêché le protocole Aave d’enregistrer de nouveaux succès. En particulier avec le passage du milliard de dollars en volume de prêts atteint le 27 novembre dernier.  Et qui n’a fait que se confirmer depuis, comme cela est visible sur le graphique ci-dessous.

Aave et les prêts flashloans

« Le protocole est rapidement passé à une taille de marché supérieure à 1 milliard de dollars en moins de 6 mois. Une croissance record pour l’espace DeFi ! » – Stani Kulechov, fondateur AAve

Aave lance la V2 de son protocole

Et cette mutation en cours trouve son point d’orgue dans la mise en place de la V2 du protocole Aave. Un lancement effectif de son nouveau réseau principal (mainnet) annoncé comme « le moment que nous attendions tous. » Et une mise en place effective depuis hier qui repousse encore un peu plus le limites de ses offres de prêts.   


Lancement V2 Aave

Le tout exposé dans une publication détaillée qui a été publiée par son fondateur sur le site Medium. Et qui met en avant des « nouvelles fonctionnalités pour débloquer plus de valeur dans DeFi et rendre l’expérience globale plus transparente. »

Le Yield Collateral Swap

La première de ces fonctionnalités est le Yield Collateral swap. Une option qui offre la possibilité aux utilisateurs de ces offres de prêts d’échanger la garantie sous-jacente qui y est liée. Cela afin d’éviter une liquidation qui pourrait intervenir dans le cas d’une baisse du cours de la cryptomonnaie utilisée. 

Un scénario connu qui a déjà causé des pertes importantes. Et qui a même été à l’origine d’une récente attaque de Compound qui s’est soldée par des pertes estimées à hauteur de 100 millions de dollars. Cela suite à une liquidation provoquée volontairement par un acteur malveillant. 

Le tout accompagné d’une fonction nommée Batch Flash Loans qui permet aux développeurs d’emprunter plusieurs actifs dans le cadre de la même transaction. Ce qui implique qu’un emprunteur qui utilise un prêt flashloan peut « accéder à la quasi-totalité des liquidités du protocole. »

Des prêts flash optimisés

Le reste des améliorations apporte plus de fluidité aux prêts flashloans. En particulier dans le processus de leur liquidation éventuelle et du remboursement de leur garantie. Mais également en mettant en place un principe de prêts en lots. Ce qui implique que l’emprunteur peut « exécuter un prêt Flash avec plusieurs actifs. »


Les rendements de la DeFi sans les risques – Offre illusoire ou réalité ?

Cela tout en bénéficiant de prêts à taux stables et/ou variables. Ces derniers offrent une flexibilité pour les positions des emprunteurs. Et ils peuvent être modifiés et basculés d’un taux à l’autre à tout moment. 

« Avec Aave V2, les emprunteurs peuvent avoir à la fois une position d’emprunt stable et une position d’emprunt variable en même temps, avec le même actif sous-jacent et à partir du même portefeuille. » – Aave

Une délégation de crédit native

Enfin, la dernière innovation d’importance est l’implémentation au protocole Aave de la fonctionnalité de délégation de crédit. Un système conçu pour s’adresser aux institutions et aux emprunteurs de types professionnels. Le but étant de faire de la DeFi une source de liquidité à destination du reste du monde financier

« La délégation de crédit a reçu beaucoup de battage médiatique, et maintenant Aave V2 la rend native ! La délégation de crédit est conçue pour qu’un emprunteur puisse être une institution, une entreprise, une ONG, un échange de cryptomonnaie (comme DeversiFi), etc., ouvrant DeFi comme source de liquidités au reste du monde financier. » – Aave

Un ensemble de modifications qui vont permettre d’asseoir encore un peu plus la force du protocole Aave. Et qui vont lui ouvrir les portes de marchés situés en dehors de la sphère de la DeFi. Cela afin de poursuivre son ascension exceptionnelle qui est à l’image des recors qu’enregistre sa cryptomonnaie AAVE. Cette dernière enregistre un beau +200% depuis son lancement début octobre. Et qui viennent s’ajouter aux +6000% que l’ancien LEND avait réalisés en une année YTD !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche