Les entreprises de l’Ohio pourront payer leurs taxes en Bitcoin

Le 26 novembre dernier, le gouvernement de l’Ohio a commencé à accepter le Bitcoin (BTC) comme méthode de paiement pour les entreprises voulant payer leurs taxes.

À l’avenir, les entrepreneurs locaux pourront donc procéder par le biais du portail Ohiocrypto.com pour acquitter toute forme de redevance envers l’État américain. Cela inclue les taxes à la consommation et les sommes retenues sur les salaires de leurs employés à des fins fiscales. L’Arizona, la Géorgie et l’Illinois avaient également proposé des mesures semblables. Cependant, elles n’ont jamais été approuvées par voie législative. Il s’agit donc d’une première aux États-Unis.

L’Ohio fait appel à BitPay pour accepter les BTC

Les entreprises pourront maintenant payer leurs taxes avec le Bitcoin en Ohio grâce à BitPay. Source : Pixabay

Cette nouvelle survient à un moment où le Bitcoin connaît une période tumultueuse. Après avoir frôlé la barre des 20 000$ en décembre 2017, le cours du Bitcoin se situe maintenant à environ 4 000$. D’ailleurs, le 25 novembre dernier, le BTC a dégringolé jusqu’à environ 3 600$, son point le plus bas de l’année 2018. La frénésie spéculative suivie d’une période de grande volatilité a semé des doutes sur la capacité de cette cryptomonnaie à servir à des fins transactionnelles et à remplacer les monnaies traditionnelles.

L’Ohio a décidé d’utiliser le service BitPay pour traiter les transactions effectuées en Bitcoin. Ce service permet de convertir automatiquement toutes les sommes versées en cryptomonnaie directement en USD. Selon le site Web de l’entreprise, BitPay prélève seulement 1% sur chaque transaction en comparaison avec les 3% déboursés pour les paiements effectués par cartes de crédit. Le gouvernement de l’Ohio a donc décidé d’utiliser une solution lui permettant de se protéger de la volatilité du cours du Bitcoin tout en offrant plus de flexibilités aux entreprises locales.

Quand la transparence est au goût du jour

La ville de Colombus compte plusieurs entreprises spécialisées dans les cryptomonnaies. Source : Pixabay

L’homme à l’origine de cette initiative est le trésorier d’État Josh Mandel, lequel mène à l’heure actuelle une série d’efforts concertés pour offrir plus de transparence sur l’administration des fonds publics. Notamment, ce dernier a lancé ohiocheckbook.com, une interface en ligne qui permet de faire le suivi des dépenses gouvernementales. Ainsi, les citoyens désirant faire preuve de vigilance auprès de leurs élus peuvent prendre connaissance de tous les montants versés par l’État pour les différents services offerts à sa population. M. Mandel a déclaré que cette information accorderait « plus de pouvoir aux citoyens », ce qui rendrait le gouvernement plus efficace.

Il n’est donc pas étonnant que le trésorier ait décidé de faire appel au Bitcoin. La blockchain du BTC permet de conserver un historique détaillé de toutes les transactions effectuées. Par conséquent, les résidents de l’Ohio seront en mesure de vérifier eux-mêmes toutes les sommes reçues par l’État de la part des entreprises. Selon le site Web du service gouvernemental, il s’agit d’une solution rapide, abordable, transparente, sécurisée, observable en temps réel. Celle-ci peut même être utilisée à partir d’un appareil portable.

Bien des organisations gouvernementales dans le monde semblent réfractaires aux devises cryptographiques. Au contraire, l’Ohio veut plutôt signaler au monde entier que les entreprises qui œuvrent dans ce secteur sont les bienvenues sur son territoire. Les villes de Colombus et de Cleveland accueillent d’ailleurs déjà de nombreuses sociétés spécialisées dans les monnaies virtuelles.

Sources : TechCrunch, The Verge et Quartz

Suivez-nous sur nos réseaux

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Advertisment ad adsense adlogger