ALERTE – Arrestation de l’administrateur du site BTC-e

MAJ: L’administrateur arrêté aurait un lien direct avec le piratage en 2014 de la plateforme Mt. Gox. Voir plus bas

Depuis hier matin, le site de trading BTC-e.com était hors ligne sans raison apparente. 

L’administrateur du site btc-e.com aurait été arrêté dans une affaire de blanchiment d’argent. Depuis l’ouverture du site en 2011, la plateforme russe de trading aurait été utilisé pour blanchir près de 4 milliards d’euro.

Après la fermeture soudaine du site aux alentours de midi le mardi 25 juillet,  les administrateurs avaient tenté de se montrer rassurant dans une série de tweets, laissant planer le doute sur la raison de cette coupure soudaine.

La sérénité a très rapidement laissé place à l’incompréhension et plusieurs posts sur le forum bitcointalk.org laissaient à penser que le site aurait été piraté. Le doute a été levé après l’annonce de l’agence Reuters révélant qu’un individu en relation avec le site d’échange aurait arrêté en Grèce.

La police qui a confirmé l’arrestation d’un homme de 38 ans en vue de son extradition vers les Etats-Unis, n’a pas voulu révéler l’identité de la personne. Toujours d’après Reuters ce ne serait autre que le russe Alexander Vinnik le dirigeant de BTE-e.

Chute du cours du Bitcoin, les utilisateurs de la plateforme dans le flou

Depuis la fermeture du site, le cours du bitcoin a commencé à chuter face au dollar et cette dernière s’est accentuée avec la confirmation de la mauvaise nouvelle. Échangée à 2775$ la veille, la monnaie virtuelle ne vaut plus que 2430$.

Les utilisateurs de la plateforme qui possédaient des fonds avant la fermeture n’ont aucune nouvelle quant à leurs placements et beaucoup s’interrogent sur la possibilité qu’ils auront de récupérer leurs investissements.

 

BTE-E était l’un des plus ancien site de trading avec Mt. Gox qui a fermé après un “piratage” suspect. Son propriétaire, un français,  avait été arrêté et emprisonné.

MAJ 27/07: La justice américaine a confirmé l’identité de l’individu ainsi que les raisons de son arrestation. Les faits qui lui sont reprochés sont l’exploitation d’une entreprise de services monétaires sans licence, association de malfaiteurs en vue de blanchir de l’argent, blanchiment d’argent et participation à des transactions monétaires frauduleuses. En effet, le site était très largement utilisé par des pirates pour blanchir l’argent issu de ransomwares et de détournements. La peine maximale encourue pour ces faits est de 50 ans de prison.

Nous apprenons aussi que cet individu aurait un lien direct avec le piratage de l’ancienne plateforme d’échange Mt. Gox dont des fonds issus du piratage auraient transité par des portes-feuilles lui appartenant avant d’être blanchis sur BTC-e et d’autres plateformes.

Le mandat d’arrestation rendu public aujourd’hui ne vise pas seulement qu’Alexander Vinnik, le site lui-même est cité.

 

Première page du mandat d’arrêt, disponible dans son intégralité ici

Le twitter de la plateforme qui avait dans un premier temps parlé d’un problème de serveur, a annoncé qu’ils espéraient une reprise sous dizaine. Mais avec l’arrivé des dernières nouvelles, la réouverture semble de plus en plus compromise.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger