Biden choisit un expert crypto comme conseiller

 Biden choisit un expert crypto comme conseiller

Aux Etats-Unis, Joe Biden commence à constituer ses équipes. Dans le domaine financier, des premiers noms apparaissent susceptibles d’influer durablement sur la politique de l’écosystème crypto. Ainsi, Gary Gensler, l’ancien président de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) va rejoindre la team du président élu.

Un premier conseiller qui s’y connaît

Alors que la période de transition jusqu’au 20 janvier, jour de la passation de pouvoir, commence, Joe Biden met à profit ce lame-duck, (littéralement temps de « canard boiteux) pour constituer ses équipes. La cryptosphère est bien sûr attentive à la question de savoir qui autour du bureau ovale va être pressenti pour s’occuper des enjeux autour de l’écosystème . D’autant que, contrairement à son prédécesseur qui avait déclaré « n’être pas fan du Bitcoin », le 46ème président des Etats-Unis ne s’est jamais vraiment prononcé sur le sujet.

L’important, c’est donc d’observer qui va être nommé à des postes-clés. Les supputations vont bon train mais une première personnalité, qui s’est portée candidate, vient d’être choisie. Gary Gensler, ancien président de la CFTC sous le mandat d’Obama et membre du département du Trésor sous Clinton, sera chargé de superviser les banques d’investissement et les marchés financiers. Egalement professeur au MIT sur la blockchain, les monnaies numériques, la technologie financière et les politiques publiques, Il a témoigné devant le Congrès sur les cryptomonnaies, repoussant notamment les comparaisons avec des schémas de Ponzi. Décrit par le Wall Street Journal en 2018 comme ayant «  Bitcoin on the Brain  », le politicien de 63 ans est convaincu de la capacité de l’industrie à transformer la finance.

La technologie crypto et blockchain est en train d’agir en tant que catalyseur de changement. Cela ne correspondra peut-être pas aux hautes attentes des maximalistes, mais il s’agira sûrement de la contribution la plus durable de Nakamoto. »

Gary Gensler in Coindesk

Quel avenir pour Bitcoin ?

Au cours de la campagne, Biden a déclaré qu’il était déterminé à permettre aux Américains d’avoir un meilleur accès aux services bancaires et aux produits de prêt. Des conseillers comme Gensler encouragerait peut-être le président élu à explorer les actifs numériques en tant que solutions potentielles. Mais il ne sera pas tout seul. D’autres experts ont de grandes probabilités de rejoindre le staff et d’infléchir une politique plus réfléchie mais pas forcément plus audacieuse en matière de blockchain et de cryptos.  The Economist cite notamment le nom de Lael Brainard, gouverneure de la Réserve fédérale, pour succéder à Mnuchin au poste de secrétaire au Trésor. Active dans la recherche sur le fonctionnement d’un dollar numérique, elle croit dans la blockchain mais exprime des réticences à l’égard de Bitcoin. Une position classique de la part d’une responsable de Banque centrale qui ne devrait pas vraiment bouleverser la donne.

Le plus probable en revanche, c’est que contrairement à une administration Trump davantage portée au laisser-faire avant de sévir, l’industrie crypto risque d’être davantage encadrée. Après, reste à savoir si ce sera une priorité au sein de l’administration Biden…

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,182