Bitcoin

Bitcoin – Sommes-nous en train de vivre le « dernier cycle » du BTC ?

22 Mar 2022 - 11:00

Le marché des cryptomonnaies navigue en eaux incertaines, dans le sillage de l’immobilité du Bitcoin. Avec un bullrun qui n’a (toujours) par délivré ses promesses historiques, visiblement plus théoriques que pratiques. Et des investisseurs crypto qui espèrent une altseason pour tenter de redynamiser cet élan coupé en plein envol. Car tous les indicateurs pointaient vers un sommet au-delà des 100 000$ pour la fin de l’année dernière, puis le début de cette année, puis… Le marché se réjouit finalement de voir le BTC revenu se positionner au-dessus des 40 000$ en début de semaine. Avec cette question qui refait surface : sommes-nous en train de vivre le « dernier cycle » du Bitcoin ?

Le constat est amer sur le marché des cryptomonnaies en ce début d’année. Car de toute évidence, le Bitcoin est passé à côté de ses objectifs, inscrits dans la dynamique de sa courte histoire. Avec un modèle du Stock to Flow invalidé pour de bon en fin d’année dernière. Et une situation actuelle qui affiche un résultat proche de -30% en YTD. Avec un dernier plus haut historique (ATH) enregistré tout juste au-dessus de 69 000$. Et une simple question : est-ce la fin du bullrun ou une simple pause ?

Car c’est un fait accepté, les cycles du Bitcoin s’allongent avec la maturité de son marché. Et à l’explosion verticale des premiers temps semble se substituer une hausse que l’on peut définitivement qualifier de plus mesurée. Car malgré le désespoir palpable dans les rangs des investisseurs crypto, le BTC n’est toujours pas entré dans un véritable bear market. Et l’incertitude actuelle laisse planer le doute sur ses ambitions à venir. Avec le retour du spectre d’une invalidation définitive de son caractère cyclique.

Bitcoin – Entre incertitude et résignation

Les périodes d’incertitudes sur le marché des cryptomonnaies sont propices aux analyses les plus pessimistes. Avec à chaque fois le retour du scénario de la capitulation du Bitcoin. Et une direction envisagée qui se rapproche du zéro absolu, proportionnellement à la haine de l’analyste qui émet cette hypothèse. Pourtant le BTC résiste de façon assez spectaculaire à la situation de crise géopolitique actuelle avec la guerre en Ukraine. Et son caractère de monnaie résiliente s’impose, au point de séduire toujours plus de pays émergents.

Bitcoin

Bitcoin - L'argent ne sera plus jamais le même après la guerre en Ukraine

Hugh B. - 09 Mar 2022 - 10:00

Le conflit enclenché par la Russie en Ukraine est à l’origine de [...]

Lire la suite >>

Mais tout cela n’empêche en rien l’évolution des cycles historiques du Bitcoin. Au point d’envisager la fin de ses hausses quadriennales, enclenchées par ses halvings successifs. Ces réductions de moitié des récompenses versées aux mineurs, source d’une raréfaction programmée de son offre. Avec comme conséquence (pour le moment) quasi mathématique, une hausse de son prix vers de nouveaux ATH presque prévisibles. Mais les choses semblent se passer différemment cette fois. Au point de déclencher une nouvelle fois le scénario du « dernier cycle » du Bitcoin.

Bitcoin – Le « dernier cycle » est-il arrivé ?

Une théorie remise au goût du jour en début de semaine par le célèbre analyste Willy Woo. Avec comme hypothèse, une invalidation du modèle de hausse cyclique jusque là inscrit dans les gènes du Bitcoin. Une dynamique à l’origine de ses sommets historiques successifs fin 2013, fin 2017… et fin 2021 ? Mais dont l’apparente mollesse affichée lors de sa dernière version soulève la question d’une force toujours effective.

Car à chaque fois, la quantité de BTC qui restent à émettre est de plus en plus négligeable face à celle déjà en circulation. Avec comme conséquence, le récent franchissement d’un point d’inflexion historique. Car son offre illiquide est dorénavant supérieure à son taux d’émission.

Une configuration jusque là inconnue, qui pourrait bien être à l’origine du dérèglement de certains radars. Mais également de la remise en cause des modèles appliqués au cours du Bitcoin. Avec en ligne de mire, un changement de paradigme que certains appellent maturité.

Bitcoin – « Dernier cycle » et perspectives

Une hypothèse qui reste bien évidemment à confirmer. Car rien ne permet encore de valider avec certitude cette nouvelle vision appliquée au Bitcoin. Avec quoi qu’il arrive, une évolution toujours inscrite à la hausse. Mais dont la principale conséquence pourrait être un ralentissement significatif de cette tendance. Et comme mise en pratique, une succession de sommets moins importants répartis sous la forme de cycles plus courts. C’est-à-dire la fin de ces « blow-off tops » (bulles spéculatives) dont la violence est aussi importante à la hausse qu’une fois la baisse enclenchée.

« Nous voyons probablement les premiers signes de la thèse « The Last Cycle » se manifester. 3 marchés haussiers et baissiers relativement courts se sont déjà produits depuis le creux de 2019. C’est-à-dire la fin des cycles de 4 ans. »

Willy Woo

Seul le temps, et la direction empruntée par le Bitcoin, permettront de vérifier ce changement de dynamique annoncé. Mais quoi qu’il arrive, un ralentissement de sa volatilité légendaire semble inévitable à plus ou moins long terme. Car la jeunesse explosive de cette cryptomonnaie emblématique devra laisser place à plus de calme, en grande partie imposé sous la forme d’une noyade institutionnelle. Avec en première ligne des banques, bien décidées à dompter cet électron libre afin d’en offrir une version plus « sécurisée » à leurs riches clients. Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche