Bitcoin – On aime ou on déteste ce nouveau symbole pour les satoshis ?

 Bitcoin – On aime ou on déteste ce nouveau symbole pour les satoshis ?

Dans le domaine des cryptomonnaies les innovations ne cessent de se poursuivre à un rythme effréné. Certaines changent à jamais le visage de cet écosystème. Et d’autres s’invitent à cette table sans que personne n’en ait annoncé la venue. Avec une règle simple qui fait que de petites modifications peuvent au final trouver une adoption importante. Une question qui se pose au sujet de ce tout nouveau symbole destiné à identifier les satoshis, ces centimes de Bitcoin qui pourraient bien devenir très utiles.

Depuis sa création, le Bitcoin ne cesse de poursuivre son ascension aussi bien en termes d’adoption que de capitalisation. Une success story qui laisse la plupart des observateurs sans voix et de ses investisseurs historiques sans problèmes d’argent. Car même si le BTC semble actuellement décidé à prendre des vacances d’été anticipées, la poursuite de sa hausse reste d’actualité. Mais il faut pour cela lever quelques instants les yeux des courbes de prix en daily et regarder vers l’avenir.

Un horizon que les plus optimistes imaginent avec 1 BTC qui pourrait bien permettre d’acheter une maison (ceci n’est pas un conseil en placement immobilier). Et qui ferait pour le coup du Bitcoin une unité de mesure bien trop importante pour acheter une baguette (ceci n’est pas un conseil en placement boulanger). Raison pour laquelle les satoshis pourraient bien devenir la principale et unique relation que la plupart des individus seraient amenés à entretenir avec le king of the crypto. Un constat que le projet Sat Symbol a décidé de mettre sur le papier, pour le plus grand (dé)plaisir de la communauté qui doit décider ou non de l’adopter.

1 baguette = 0,00003000 BTC ou 3000 SATS ?

L’idée de développer un symbole pour signifier que l’on parle en satoshis n’est pas à prendre trop rapidement à la légère. Car plus le prix du Bitcoin s’envole et plus ces fragments de BTC prennent du sens dans le cadre de paiements de la vie courante. Mais également lorsqu’il est question de parler du prix d’une autre cryptomonnaie. Comme par exemple le DOT de Polkadot qui pointe actuellement à 0,00062334 BTC, soit 62 334 sats. Il est d’ailleurs possible de choisir l’option « satoshis » en temps qu’unité (SATS) sur les sites CoinGecko ou CoinMarketCap pour avoir ce rapport en direct.

Est-ce une nouvelle preuve du caractère visionnaire et très optimiste du mystérieux créateur du Bitcoin ? Quoi qu’il en soit, il existe 100 millions (100 000 000) de satoshis dans 1 BTC. Et la plus petite de ces unités représente actuellement une valeur de 0,0004$. Ce qui commence à constituer un outil de mesure intéressant pour acheter cette fameuse baguette française à environ 3000 SATS. En tout cas bien plus que lorsque le prix du BTC n’était que de quelques dollars tout au plus. Car même à 10$, 1 SATS ne représentait que 0,0000001$. Ce qui n’est pas une raison pour imaginer que ce dernier puisse arriver à 1$ dans les prochains mois, comme certains aiment à l’imaginer pour n’importe quel shitcoin qui s’achète en centimes.

Bitcoin – Le Lightning Network pourrait bientôt être intégré à Twitter

Une réalité qui touche plus particulièrement des options comme le Lightning Network. Ce service de paiement appliqué au Bitcoin, mais qui évite d’en encombrer le réseau. Et dont le principal objectif est de permettre d’effectuer des paiements de petites sommes, bien plus simples à comptabiliser en satoshis qu’en BTC. Une problématique qui semble donc dans l’air du temps. Tout particulièrement avec la prochaine mise à niveau Taproot qui pourrait bien en faciliter l’adoption.

Un symbole pour les satoshis

Mais après la vision pratico-pratique se pose la question plus personnelle de l’esthétique. Car pour répondre à cette nouvelle exigence de clarté, un projet vient de voir le jour il y a tout juste quelques semaines. Il répond au nom de Sat Symbol et son objectif est de proposer un logo permettant d’identifier et de différencier les satoshis de l’actuel Bitcoin. Le tout accompagné d’une véritable explication détaillée digne d’une agence de communication qui tente de justifier ses honoraires à payer plus simplement en BTC qu’en SATS. Mais cela a au moins le mérite d’être clair…

Un symbole dérivé de celui du Bitcoin que tout le monde connaît. Et dont la typographie japonisante est censée rappeler une lettre de cet alphabet à la complexité légendaire. Cette dernière signifiant tout à la fois l’abondance, la richesse et la générosité. Mais également la « croissance luxurieuse de l’herbe. » Cela sans parler de ce signe Unicode mathématique U+2250 qui « tend vers la limite. » Ou ce rappel de la stratégie dite de « staking sat » qui correspond à une sorte de plan d’épargne dont l’objectif est d’amasser un maximum de satoshis. Tout un programme !

Quoi qu’il en soit ce symbole a maintenant le mérite d’exister. Et sa mise en place ressemble plus à une simple proposition intuitive qu’à une véritable volonté de s’imposer. Car dans le domaine, seule une utilisation significative et durable pourra lui permettre d’être adopté. Et cela devrait se mesurer à la hauteur de l’utilité que ces SATS pourraient encore acquérir. Le tout en relation directe à une valeur du Bitcoin qui fera de sa hausse le meilleur moyen d’en asseoir la nécessité.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,697