Circle abandonne provisoirement son projet d’introduction en Bourse

05 décembre 2022 - 16:30

Temps de lecture : 2 minutes

La société de technologie financière et d’infrastructure de paiement émettrice de l’USDC, Circle, a renoncé 5 jours avant son terme à un accord avec Concord Acquisition Corp pour préparer son entrée en bourse. Mais son ambition de devenir publique reste intacte. L’administrateur du deuxième stablecoin du marché a par ailleurs fait état des bons résultats financiers de l’entreprise.

Circle abandonne son accord SPAC

Rompant d’un commun accord son projet de fusion avec Concord Acquisition Corp, une Special Purpose Acquisition Company (SPAC) avec laquelle il devait former une entité combinée pour accéder à la cotation, Circle ne rejoindra pas tout de suite Coinbase, co-émetteur de l’USDC, dans les rangs des entreprises cotées. L’accord d’acquisition qui avait été signé en juillet 2021, puis remanié en février 2022, qui avait vu Circle valorisé à 9 milliards de dollars, ne verra finalement pas le jour.

Concord a été un partenaire solide et a ajouté de la valeur tout au long de ce processus, et nous continuerons à bénéficier des conseils et du soutien de Bob Diamond et de l’ensemble de l’équipe de Concord. Nous sommes déçus que la transaction proposée ait expiré, cependant, devenir une société publique fait partie de la stratégie de base de Circle pour renforcer la confiance et la transparence, ce qui n’a jamais été aussi important.

Jeremy Allaire, PDG de Circle, in Communiqué.

Circle en bonne forme

Pour justifier cette décision, Jeremy Allaire explique dans un tweet que les deux entités n’ont pas eu assez de temps pour produire tous les documents exigés par le régulateur US (SEC), sachant que les cotations sont aujourd’hui soumises à des réglementations très strictes. Sachant aussi, peut-être, que les temps actuels ne sont pas forcément les plus cléments pour une introduction en bourse via un SPAC. Ainsi, le broker eToro et l’entreprise de mining PrimeBlock ont précédemment interrompu le même type de processus, devenu un moyen courant pour les entreprises de devenir publiques.

Quoi qu’il en soit, Circle soutient son ambition d’entrer en bourse, mais sans plus de précision. En revanche, l’administrateur de l’USDC a profité de l’occasion pour communiquer sur les bons résultats de l’entreprise tout juste publiés.

Nous avons également partagé aujourd’hui nos résultats financiers de haut niveau du troisième trimestre, avec 274 millions de dollars de revenus, 43 millions de dollars de résultat net et environ 400 millions de dollars sur notre solde. Nous sommes forts, en croissance, rentables et dans la meilleure situation financière que nous ayons jamais connue.

Jeremy Allaire, PDG de Circle, in Twitter

Au moment de la chute de FTX, Circle avait très vite dégainé sur Twitter pour faire oeuvre de transparence et expliquer la relation de l’entreprise avec FTX et Alameda. Affirmant une exposition très relative, Jeremy Allaire avait écarté tout risque de contagion.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche