Cryptomonnaies

CitiGroup – Un responsable « blockchain et actifs numériques » pour sa filiale institutionnelle ICG

23 Nov 2021 - 13:00

La liste des structures de l’économie traditionnelle qui franchissent le seuil jusque là soigneusement ignoré du marché des cryptomonnaies s’allonge de jour en jour. Un mouvement d’adoption bien souvent motivé et imposé par des clients et riches investisseurs. Ces derniers en demande d’exposition à ce nouveau genre d’actifs numériques. Mais cela tout en restant bien au chaud dans les salons confortables de banques d’affaires ou de géants des services financiers, dont les murs semblent garantir une sécurité jugée insuffisante dans la jungle sauvage de la DeFi et des projets de blockchains. Et c’est au tour du leader mondial CitiGroup de faire une entrée remarquée dans cette course, avec une série d’embauches stratégiques.

Même s’il est encore timide, le rapprochement entre l’univers des cryptomonnaies et la finance traditionnelle ne peut plus être ignoré. Une preuve du succès de ce secteur innovant pour certains, mais une véritable hérésie à l’inutilité criante pour d’autres. Pourtant, quelle que soit la position que l’on occupe dans cette équation le temps n’est plus aux tergiversations. Car les structures d’investissement institutionnelles arrivent en masse pour se positionner sur ce marché. Celui-ci devenu d’un seul coup beaucoup plus fréquentable en période de bull market. Avec au centre de tout cela, une DeFi dont les « énormes opportunités » sont dorénavant saluées par des membres de gouvernements du monde entier.

Un élan d’adoption plus opportuniste qu’autre chose au sein duquel le géant CitiGroup vient de faire une entrée remarquée. En premier lieu car il s’agit de l’une des plus grandes organisations de services financiers au monde à l’heure actuelle. Cela avec plus de 74 milliards de dollars de revenus enregistrés sur l’année dernière. Et un département du nom d’Institutional Clients Group (ICG). Avec comme objectif d’offrir « des services et produits d’investissement pour les entreprises, les gouvernements, les institutions et les ultra-riches ou leurs gestionnaires de fortune. » Et cette récente annonce de la nomination imminente d’un tout nouveau responsable de sa « division actifs numériques » en plein développement.

CitiGroup convoite le marché des cryptomonnaies

CitiGroup est connu comme le plus gros émetteur de cartes de crédit au niveau mondial. Et sa structure ICG a pour vocation de répondre aux exigences particulières de ses clients institutionnels aux portefeuilles gonflés de milliards de dollars. Un service visiblement en pleine restructuration en cette fin d’année. Avec la récente promotion à la tête de son département « blockchain et actifs numériques » un tout nouveau responsable du nom de Puneet Singhvi. Cela afin de faire de ce secteur une prochaine source de bénéfices pour sa division des marchés mondiaux à laquelle elle est rattachée. Avec comme date de mise en fonction effective le 1er décembre prochain.

Finance Décentralisée (DeFi)

Une "DeFi institutionnelle" à la TVL de $1000 milliards, possible selon cette analyse

Hugh B. - 17 Sep 2021 - 09:49

Il y a toujours un moment où l’on se demande pour quelle raison on a [...]

Lire la suite >>

« Avant d’offrir des produits et services, nous étudions ces marchés ainsi que l’évolution du paysage réglementaire et les risques associés. Cela afin de répondre à nos propres cadres réglementaires et exigences en matière de surveillance. (…) Nous croyons au potentiel de la blockchain et des actifs numériques. Y compris les avantages en termes d’efficacité, de traitement instantané, de fractionnement, de programmabilité et de transparence. » – Emily Turner, ICG

CitiGroup recrute pour sa division actifs numériques

Une annonce qui s’accompagne de l’embauche programmée d’une centaine de personnes supplémentaires au sein de CitiGroup. Cela afin d’accompagner le développement de ce nouveau secteur actifs numériques et blockchain de son département ICG. Car pour le moment cette banque d’affaires n’offre aucune exposition au secteur des cryptomonnaies. Cela malgré certaines rumeurs en début d’année à propos d’une solution de contrats à terme (futures) sur le Bitcoin pour ses clients les plus fortunés. Mais qui n’avait pas connu de suites effectives avant ce retournement stratégique actuel.

Cryptomonnaies

La plus grande banque d'Australie va proposer des services crypto

Nathalie E. - 03 Nov 2021 - 11:03

Une première en Australie : la Commonwealth Bank (CBA) serait sur le point [...]

Lire la suite >>

L’objectif de ce nouveau responsable – pas encore promu – sera avant tout d’exposer « une nouvelle stratégie sur les différentes options offertes à ICG afin d’exploiter les opportunités de ces actifs numériques. » Et il ne fait aucun doute que ce dernier puisse trouver quelques avantages lucratifs dans ce secteur en pleine explosion. À voir quelle forme tout cela pourra prendre d’ici la fin de cette année. En espérant qu’il ne manquera pas de considérer la spécificité actuelle d’un marché des cryptomonnaies en plein bull market. Et le spectre d’une redescente aussi rapide que brutale une fois les nouveaux plus hauts historiques validés. Au risque de ne pas contenter ses riches investisseurs avides de bénéfices numériques.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche