Minage

Cryptomonnaies – Quelles différences entre Masternodes et minage ?

22 Jan 2022 - 15:46

L’univers des cryptomonnaies est plein de termes mystérieux et d’opportunités qui peuvent paraître complexes pour les nouveaux venus. C’est le cas des masternodes, du staking ou encore de l’industrie du minage. Des activités que l’on peut classer dans la partie back-office de cette nouvelle économie numérique. Tout cela en relation à la sécurisation d’un réseau contre rémunération, sous la forme de récompenses parfois très attractives. Car il existe d’autres moyens de rentabiliser des fonds en cryptomonnaies que le trading actif ou leur simple conservation sur un hard wallet. Explication…

Il existe deux grandes familles distinctes dans l’univers des cryptomonnaies. Celles qui reposent sur des blockchains de type Proof of Work (PoW) et nécessitent des mineurs, comme dans le cas du Bitcoin. Et d’autres plus récentes, dont le modèle de fonctionnement repose sur les masternodes. Et même si dans les deux cas des récompenses sont promises aux participants, de véritables différences existent. En premier lieu dans le domaine très polémique de la consommation d’énergie impliquée. Mais également pour tout ce qui concerne les investissements nécessaires pour y participer.

Blockchain

Les 10 cryptomonnaies de projets blockchain à surveiller de près

Hugh B. - 10 Sep 2021 - 10:02

Il semble que la période de hausse actuelle soit très fortement soutenue par [...]

Lire la suite >>

Car un mineur travaille avec des machines coûteuses, là on un masternode ne nécessite – pour simplifier – que de déposer ses fonds pour une durée déterminée. Une différence importante à prendre en compte avant de décider d’investir dans la sécurisation d’une blockchain. Surtout si l’on considère que le minage n’est plus forcément rentable dans des pays où le prix de l’énergie est trop élevé. Et cela même s’il est présenté par ses défenseurs comme le seul véritable moyen de sécuriser un réseau décentralisé. Avec dans le cas des masternodes, la nécessité d’abandonner toute possibilité d’intervenir sur les fonds bloqués pendant des mois, voire des années. Et cela même si le cours de la cryptomonnaie concernée explose… ou s’effondre.

Qu’est-ce que le minage de cryptomonnaies

Dans le cadre d’une blockchain de type Proof of Work (PoW), la sécurité et le bon fonctionnement du réseau sont assurés par les mineurs. Une activité qui peut se révéler très lucrative dans certaines conditions bien précises. Mais qui nécessite la mise en place d’une véritable installation matérielle pour pouvoir y parvenir. Car le minage de cryptomonnaies nécessite d’avoir des disques durs connectés au réseau en permanence. Et cela afin de figurer parmi les élus en mesure d’en valider un bloc, contre rémunération. Ce qui implique de bien mesurer le coût éventuel de la consommation électrique nécessaire. Car la facture peut rapidement s’avérer contre-productive dans certains pays.

Minage

Les sociétés minières Bitcoin à l'assaut de Wall Street

Nathalie E. - 19 Jan 2022 - 12:58

Seize sociétés de mining Bitcoin sont actuellement cotées au NASDAQ, la [...]

Lire la suite >>

Une réalité en relation directe aux différents bullruns du Bitcoin. Car c’est à chaque fois la division par 2 des revenus versés aux mineurs qui enclenche la hausse du cours du BTC. Un halving qui intervient environ tous les quatre ans (le décompte est en blocs). Avec à comme conséquence une raréfaction du nombre d’unités produites et donc en circulation. Et une hausse « mécanique » de son prix.

Et pour que cela revienne moins cher, des solutions existent afin de faire installer ses machines à l’étranger. Ou de rejoindre un pool de minage afin de réduire les coûts, mais également les gains partagés entre tous les participants. Une solution mise en place par la plateforme Binance, par exemple. Et qui nécessite de bien vérifier le sérieux et la fiabilité de la structure sélectionnée avant de se lancer dans cette aventure.

Qu’est-ce qu’un masternode ?

Bloquer des cryptomonnaies pour recevoir des récompenses en retour pourrait être le résumé un peu simpliste de ce que sont les masternodes. Il est vrai qu’il s’agit d’un placement qui met en gage une certaine –  et parfois conséquente – quantité de cryptomonnaies. Et cela en contrepartie d’un retour sur investissement (ROI) régulier. Cependant, rien à voir avec le minage car un masternode ne valide pas de blocs ou de transactions. Souvent confondu avec le staking, il s’agit en fait d’un serveur détenant un exemplaire complet de la blockchain. Son but est d’effectuer, de valider et de transmettre les transactions sur le réseau. Avec un fort pouvoir de décision communautaire. Il entre dans le cadre des systèmes de sécurisation par consensus de type Proof of Stake (PoS). Ces derniers plus rapides et moins énergivores que le Proof of Work (PoW) du Bitcoin.

Ethereum

99,98% d'économie d'énergie - Ethereum 2.0 le futur de la blockchain ?

Hugh B. - 26 Mar 2021 - 09:21

La saga du développement de la version 2.0 du réseau Ethereum ne cesse de [...]

Lire la suite >>

Le terme « masternode » signifie littéralement « Nœud maître. » Il est constitué d’une grande quantité de cryptomonnaies bloquées sous la forme de ce que l’on nomme le collatéral, qui peut rapidement représenter un investissement conséquent. Ce sont en quelque sorte les chefs d’équipe travaillant pour la blockchain, qui dans cet exemple est l’entreprise. Plus leur nombre est important et moins les récompenses perçues en retour sont élevées, car elles sont mutualisées et divisées entre le nombre d’acteurs. Mais dans le même temps, le réseau s’en trouve fortement stabilisé et ces mêmes revenus sécurisés. De plus, le fait de bloquer une grande quantité de cryptomonnaies permet également d’en dynamiser le cours. 

Les récompenses (rewards) perçues en retour peuvent varier de 5% à 25% pour des cryptomonnaies les plus sûres. Mais les investisseurs plus aventureux peuvent choisir des projets parfois bien moins coûteux, avec des rewards pouvant grimper jusqu’à 50%. Sachant qu’un projet offrant un ROI plus bas mais stable peut être un choix plus judicieux pour un investisseur dont l’objectif est de minimiser les risques. Car en règle générale plus les rendements sont élevés, plus le risque l’est également.

Le principe du masternode « rend possible beaucoup de fonctions remarquables qui ne sont pas disponibles sur les blockchains conventionnelles, » comme l’explique le site de la cryptomonnaie Dash. Cette dernière à l’origine du développement de cette technologie, à partir de 2014. Car ce procédé permet en particulier de mettre en place un principe d’anonymat dans la gestion des transactions sur le réseau. Cela du fait de la grande quantité de cryptomonnaies bloquées. Une réalité qui permet d’opérer un mélange des unités entrantes (mixage) avec celles déjà présentes. Option présente dans le Dash, sous le nom de PrivateSend.

Le minage et les masternodes sont donc deux fonctionnalités liées à la technologie blockchain en apparence identiques. Mais dont la mise en place et le rôle effectif s’avèrent être totalement différents. Avec au final un seul véritable objectif : réaliser des bénéfices en relation à son implication dans la sécurisation d’un réseau. Après tout n’est plus qu’une question de choix personnel et stratégique. Car ce n’est définitivement pas l’offre qui manque sur le marché des cryptomonnaies.


Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche