Coinbase – Brian Armstrong promeut la liberté économique

Dans une séance porte ouverte, organisée par Coinbase la semaine dernière, le président directeur général de la société, Brian Armstrong (CEO), a exposé la "mission, vision et stratégie" de la plateforme pour permettre une meilleure accessibilité aux cryptomonnaies.

Promouvoir la liberté économique par les cryptomonnaies

Coinbase, la plateforme d’échange de cryptomonnaies qui génère plus d’un milliard de dollars de revenus annuels, a récemment partagé sa vision lors d’une journée porte ouverte menée par son président Brian Armstrong. Durant la présentation, ce dernier a exposé le rôle primordial que jouent les cryptoactifs ainsi que Coinbase, dans le marché financier et notamment la liberté économique. Armstrong affirme que l’environnement des cryptomonnaies, se traduisant par une décentralisation financière, est un outil efficace et une pièce manquante à l’écosystème économique actuelle, qui pourrait améliorer l’inclusion financière des personnes non-bancarisées (unbanked).

Le CEO de la société estime également que des milliers d’entreprises devraient adhérer à cette vision pour rendre l’inclusion financière efficiente et réelle pour le plus grand nombre. "Coinbase ne peut pas le faire seul", indique-t-il avant de poursuivre et indiquer que sa firme travaillera davantage avec d’autres sociétés et continuera d’investir dans le cadre de son programme Coinbase Ventures.

Coinbase continue son développement sur la base de la sécurité et la réglementation

Coinbase reflète l’image du bon élève pour la crypto-industrie, et ce, à partir d’une politique d’exploitation réglementée et soucieuse de la sécurité des actifs de ses clients. Depuis sa création en 2012, la plateforme de trading basée à San Francisco s’est résolue à respecter les directives et recommandations des autorités pour devenir "le plus grand dépositaire du marché".

En effet, Armstrong a profité de son discours pour révéler la vision et la stratégie de Coinbase en "misant sur la conformité" pour attirer les clients et les grands investisseurs. D’ailleurs, il a fait remarquer que cette sécurité financière et ce suivi des régulations a permis à la société d’obtenir la confiance de la crypto-sphère depuis de nombreuses années déjà.

Armstrong rêve d’une révolution économique et financière

Brian Armstrong est un acteur engagé dans la promotion des cryptomonnaies et voit dans cette technologie une possibilité de révolution financière mondiale. Durant les cinq dernières années, la plateforme s’est effectivement investie dans une multitude de programmes tous azimuts pour vulgariser les cryptomonnaies à travers des formations ou des programmes "earns". Ayant accompagné, techniquement et financièrement, une cinquantaine de startups prometteuses, Coinbase poursuit sa campagne de démocratisation en misant sur des nouvelles technologies comme les tokens de valeur mobilière (STO) et autres projets de trading.

Aujourd’hui, Armstrong confirme cette volonté en déclarant que la plateforme continuera de travailler au mieux sur la connaissance et l'adoption des cryptomonnaies pour qu’un "milliard de personnes puissent jouir d’un système financier ouvert d’ici cinq à dix ans". Pour l’heure, cette vision semble encore faire l’objet d’une tergiversation de la part des autorités. Notons qu’avec la saga du Libra de Facebook, les institutions politiques inspectent fortement le secteur et cherchent à définir le caractère décentralisé et le rôle spéculatif des cryptoactifs dans un environnement non contrôlé. Plus récemment, l’audience du Sénat sur l’examen "des cadres réglementaires pour les monnaies numériques et la Blockchain" s’est clairement montrée hostile à l’exploitation de ces technologies.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

29 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez