Brian Armstrong (CEO de Coinbase) révèle sa vision de l’univers crypto pour la prochaine décennie (2020 et +)

 Brian Armstrong (CEO de Coinbase) révèle sa vision de l’univers crypto pour la prochaine décennie (2020 et +)

C’est un scénario d’anticipation en onze points que nous offre Brian Armstrong, cofondateur de la plateforme Coinbase. Sa position centrale, dans l’univers crypto, lui permet de se placer en acteur de cette évolution en marche. Une vision de la prochaine décennie qui fait la part belle à la technologie blockchain, mais pas uniquement. 

Après avoir fait un bilan de la dernière décennie, Brian Armstrong se lance dans l’anticipation du futur. Il n’est pas question de prétendre pouvoir prédire l’avenir, mais l’évolution actuelle de l’univers de la blockchain et des cryptomonnaies permettent de faire plusieurs suppositions éclairées.

Twitter Brian Armstrong Coinbase
Brian Armstrong – Twitter

En bref, Brian Armstrong juge et anticipe que le nombre d’utilisateurs de solutions basées sur la technologie blockchain devrait connaître une croissance record. En effet, il avance le chiffre de 1 milliard de personnes, contre 50 millions actuellement. Les gouvernements et autres structures institutionnelles seraient également de la partie. Quelle est sa technique pour prédire tout cela avec précision ? S’autoriser à l’inventer et avoir une vision globale du marché.

La scalabilité 

Durant la prochaine décennie, la rapidité sera un enjeu majeur. De nouvelles solutions de blockchain permettront d’augmenter la scalabilité dans le cadre de l’exécution des transactions. Une nécessité centrale pour que la phase d’adoption du grand public puisse se développer. Brian Armstrong compare cela au passage du modem 56k à l’Internet haut débit. Une révolution qui a permis à des solutions comme YouTube ou Uber de se construire.

Scalabilité blockchain

La confidentialité

Comme corollaire à la scalabilité, une plus grande confidentialité sera nécessaire. Cela peut être comparable au passage du protocole HTTP au HTTPS sécurisé. Une formule du même type devrait donc voir le jour. Brian Armstrong nomme cela les « privacy coin », soit des blockchains avec des fonctionnalités de confidentialité accrues. Il n’est pas nécessaire de faire apparaître toutes les transactions sur des registres publics. Une réalité qui permettrait d’alléger les flux de données, tout en respectant la vie privée.

La consolidation

C’est l’un des éléments clefs de l’évolution de la cryptosphère. La prochaine décennie verra se positionner ou survivre des projets viables, utiles et novateurs. Une consolidation qui permettra de trier le bon grain de l’ivraie. Brian Armstrong cite des projets comme Dfinity, Cosmos (ATOM), Polkadot, Ethereum 2 (ETH) ou Algorand (ALGO). Les smart contrats sont au centre de cette hypothèse.

« Les chaînes qui progressent le plus en termes de scalabilité, de confidentialité, d’outils de développement et d’autres fonctionnalités connaîtront le plus de succès. » – Brian Armstrong

consolidation cryptomonnaies blockchain

Du trading vers l’utilité

La dernière décennie a surtout envisagé l’univers de la cryptomonnaie comme une solution de trading, et l’aspect spéculatif a été très important. Cela se poursuivra pour les 10 années à venir, mais une part plus importante sera allouée aux projets « utiles ». C’est le cas actuellement de la DeFi (Finance Décentralisée) ou des solutions de type jetons ERC sous Ethereum.

Le temps des crypto startup arrivera

C’est en se basant sur les évolutions passées que Brian Armstrong envisage l’avenir. Ainsi, il compare l’émergence des startups sur Internet, qu’il nomme l’engouement .COM, à celui que devrait connaître la cryptosphère. Tout comme chaque entreprise technologique envisage aujourd’hui son activité en intégrant Internet, elles le feront, dans les années à venir, en intégrant les cryptomonnaies. Leur principal défi restera à « faire quelque chose que les gens veulent » et probablement de répondre à un besoin.

Start up crypto

D’après lui, ce qui définit une startup crypto tient en trois points :
Celle-ci collectera des fonds sous forme de cryptomonnaies dans un panel bien plus important de capitaux mondiaux.

Elle émettra des jetons spécifiques aux premiers utilisateurs, selon le principe des stocks options (les transformants en véritables évangélistes).

– Ces structures réuniront les communautés et les marchés mondiaux à un rythme que nous n’avons jamais vu auparavant. Tout cela en forçant les marchés à adapter et coordonner une réglementation encore inadaptée et frileuse.

« Les 100 millions d’utilisateurs qui seront confrontés à la cryptomonnaie n’y viendront pas du fait d’un intérêt pour le sujet, mais parce qu’ils essaieront de jouer à un jeu, d’utiliser un réseau social décentralisé ou de gagner leur vie. » – Brian Armstrong

Les marchés émergents

La cryptomonnaie sera une réponse aux pays ayant des économies défaillantes ou des problèmes d’inflation élevée. L’exemple du Venezuela et de son Petro montre que c’est déjà une réalité, malgré la « faiblesse » technique et démocratique de l’exemple. En effet, la mise en pratique semble compliquée dans les faits pour les utilisateurs en raison du nombre trop faible de points de vente acceptant cette monnaie numérique particulière.

Venezuela Petro

Brian Armstrong voit cette réalité se développer et fonctionner à grande échelle avec des centaines de millions d’utilisateurs à la clef. Il envisage au moins un pays émergent de ce type basculant dans une utilisation majoritaire de monnaie numérique durant la prochaine décennie.

L’entrée des institutionnels

C’est par le biais de sa branche Custody que Coinbase gère l’intégration des institutionnels dans l’univers crypto. Au cours de ces derniers mois, les nouveaux arrivants se comptent apparemment par centaines, selon Brian Armstrong.

Coinbase Custody graphiqueQuasiment 90% de l’argent dans le monde est enfermé et donc bloqué dans des « institutions ». Par conséquent, elles cherchent des endroits où placer leurs fonds. Le fait que des structures sécurisées comme Custody existent leur ouvre la voie, ce qui entraînera très probablement une forte demande d’actifs en cryptomonnaies dans les prochaines années.

Les Central Bank Digital Currencies (CBDC)

Les banques centrales ne devraient pas avoir d’autres choix que de passer aux monnaies numériques, ou CBDC, d’ici quelques années tout au plus. Alors que le Libra de Facebook s’est attiré les foudres de toutes les institutions de contrôle américaines, la Chine compte de son côté lancer son crypto-yuan. Cette dernière a également pris une position forte en faveur de la technologie blockchain.

Les États-Unis se lancent dans la course, tout comme l’Europe. De toute manière, la tendance est à la disparition de l’argent liquide, au profit des monnaies dématérialisées. Ce n’est qu’une question de temps avant que ces monnaies voient le jour qu’elles soient l’oeuvre de BigTech comme Facebook, de structures comme CENTRE, ou des gouvernements.

Une structure de marché plus mature

Le marché des cryptomonnaies doit se diriger vers une gestion plus transparente et segmentée, pour ressembler davantage au monde de la finance traditionnelle. Les exchanges actuels rassemblent trop de structures différentes sous une seule entité. Brian Armstrong prend l’exemple de Coinbase, qui est une structure juridiquement distincte de Custody, doté de son propre conseil d’administration, et qui devrait prochainement se séparer de Coinbase Pro, selon le même principe.

travail groupe

Une réalité qui va mettre les différents départements d’une même société en concurrence et déclencher une pollinisation croisée, ou l’art de déclencher l’innovation par la « friction » de profils différents. Un point certainement très positif pour un adoucissement de la réglementation de la SEC.

La décentralisation grandissante

Il est ici question de DEX, DeFi et Dapps. Un univers crypto-to-crypto qui ouvre des possibilités infinies. Une fois que vous avez converti vos monnaies FIAT, vous entrez dans « un lieu magique d’innovations. » Il s’agit de jeux, de monde virtuel et d’économie en dehors de toutes structures économiques classiques ou étatiques. Un univers ou le monde de demain s’invente en ce moment même.

decentralisation cryptomonnaie

Il sera aussi question de l’identité décentralisée. De la gestion de portefeuilles non-dépositaires et d’une plus grande confidentialité dans un monde probablement plus ouvert.

« Au fur et à mesure que la cryptoéconomie se développera, plus de gens gagneront leur vie dans la cryptomonnaie et trouveront des opportunités dans cette nouvelle économie en ligne, faisant ainsi avancer la liberté économique mondiale. » – Brian Armstrong

Le flippening des milliardaires

Pour terminer, il est question d’argent. Brian Armstrong explique que si le prix du BTC atteint les $200 000, plus de la moitié des milliardaires du monde proviendront des cryptomonnaies. Un scénario qui n’a rien d’improbable, même s’il reste très théorique. En bon acteur de la cryptosphère, il le nomme « le flippening des milliardaires« .

Dans cet esprit, et pour terminer sur une note positive, il explique que si plus d’argent se trouve en possession d’acteurs de l’univers des cryptomonnaies, cela permettra d’en investir plus dans le secteur de l’innovation. Des apports conséquents qu’il envisage dans des domaines comme la science et la technologie. Enfin, il estime qu’une place plus grande sera faite à la philanthropie, notamment par le biais de formules comme Pineapple, GiveCrypto.org et GivingPledge. Le monde de Brian Armstrong est pavé de bonnes intentions, encore faut-il se rappeler du chemin parcouru, une fois le but atteint…

L’avenir nous dira lesquelles de ces prédictions s’avéreront exactes. Il semble assez sûr que les cryptomonnaies devraient connaître une plus grande adoption. En effet, cela se vérifie déjà actuellement, au fil des mois et des années qui passent. Elles devront répondre à des besoins toujours plus précis qui l’inscriront dans une utilité réelle. Une évolution qui, selon Brian Armstrong, va « vraiment bouleverser la liberté économique mondiale. »

 

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

[the_ad_placement id= »footer-temporaire »]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,183