Coinbase en procès pour rembourser les utilisateurs du défunt Cryptsy

États-Unis – Coinbase vient de perdre un autre appel dans une action en justice intentée par d’anciens utilisateurs de la plateforme d’échange de crypto-monnaies Cryptsy, permettant à la suite de la procédure de se dérouler, à savoir le procès devant un jury.

Coinbase n’a pas fini de faire parler d’elle. L’entreprise vient de perdre une décision en appel face à d’anciens utilisateurs de la plateforme d’échange Cryptsy, car le PDG de Cryptsy se servait de Coinbase pour blanchir son argent.

Une plateforme au nom inconnu pour les nouveaux arrivés

Pour rappel, Cryptsy était une plateforme d’échange ayant opéré et pris le relai avec d’autres lorsque Mt.Gox venait de tomber. C’était la plateforme proposant le plus d’altcoins, autrement dit le plus de variété de crypto-monnaies pour l’époque, aux alentours de 2013-2014. Cependant, et d’après nextimpact, suite à un piratage de celle-ci et à un vol de plus de 13 000 bitcoins et 300 000 litecoins, elle avait gardé secret ce piratage, continuant d’opérer en tant que plateforme d’échange durant encore 2 ans avant que les rumeurs persistantes ne fassent tomber la plateforme. Aujourd’hui, les choses ont bien changé et une action a été menée par les différents utilisateurs de cette plateforme pour recouvrer leurs bien.

D’après crytsysettlement, Paul Vernon, PDG de Cryptsy, se serait enfui en Chine avec les avoirs gelés des utilisateurs et aurait supprimé toutes les données présentes sur les serveurs, rendant difficile la reconnaissance de perte de chaque utilisateur et surtout la restitution de cet argent.

Coinbase accusé de n’avoir rien fait pour empêcher cela

C’est pourquoi Brandon Leidel, ancien utilisateur de Cryptsy, a intenté une action contre Coinbase, jugeant que la plateforme aurait dû empêcher Paul Vernon de blanchir l’argent des utilisateurs de Cryptsy via leur plateforme pour ensuite s’enfuir en Chine.

Si Coinbase a tenté de négocier face à l’accusation en rappelant que les accords d’utilisation signés par Vernon devaient la blanchir de toute faute quant à l’utilisation de ses services qui allaient à l’encontre des principes qu’elle promeut, le juge a statué que les clients de Cryptsy ne sont pas liés par les mêmes accords que Vernon, et ne sont donc pas tenus d’arbitrer l’affaire.

Ainsi, le tribunal a ouvert la porte à un procès devant un jury dans le cadre du recours collectif, permettant ainsi aux anciens utilisateurs de la plateforme de pouvoir espérer un dédommagement de la part de Coinbase en tant que « fautif » face à la disparition des fonds prétendument gelés par Cryptsy.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Partagez
Tweetez
Partagez