DeFi – Qu’est-ce que le liquidity mining ?

 DeFi – Qu’est-ce que le liquidity mining ?

Le liquidity mining n’est pas nouveau, mais il retrouve un regain d’intérêt au sein de la DeFi actuellement. Des protocoles comme Compound ou Balancer en utilisent les avantages pour générer de la liquidité au sein de leurs offres. Une solution qui se révèle très incitative et efficace dans le domaine. Mais est-ce une formule de développement fiable ou la porte ouverte à des dérives spéculatives incontrôlables ?

Historiquement parlant, le liquidity mining n’est pas une formule qui a bonne presse. Cela car il a été associé à la plateforme chinoise de cryptomonnaies du nom de Fcoin. Une structure au centre d’un scandale qui a fait perdre plus de 125 millions de dollars à ses utilisateurs au début de cette année. Et qui est l’occasion de rappeler de ne pas laisser ses fonds sur ce type de structures. 

Il s’agit dans le principe de générer des unités d’une cryptomonnaie dédiée du fait de l’utilisation d’un service dans lequel l’utilisateur doit placer des fonds. Cela dans le but de rapporter de la liquidité au système. Et cette formule est en train de se démocratiser au sein la Finance Décentralisée en particulier depuis le lancement du jeton de Compound (COMP) qui repose sur ce système. 

Le liquidity mining de Fcoin

Dans les faits, le liquidity mining mis en place par Fcoin début 2018 était là pour encourager les utilisateurs de la plateforme à réaliser des transactions. En effet, chacune d’elle permettait de générer des jetons FT. Une bonne idée sur le papier puisque cela incitait les mouvements de fonds et l’injection de liquidité. Les résultats ont d’ailleurs été au rendez-vous puisque très rapidement les volumes de la plateforme ont atteint des records à hauteur de 5,6 milliards de dollars. Mais il y a toujours des petits malins pour contourner les bonnes initiatives.

Cette formule a en effet rapidement donné lieu à des dérives de wash trading intensif. Certains utilisateurs sont allés jusqu’à développer des systèmes de robots permettant de réaliser des transactions inutiles avec eux-mêmes. Cela afin de générer ces fameux FT et d’en bénéficier en échange de rien. 

Au final, Fcoin est rapidement devenue insolvable du fait de la chute du cours de sa cryptomonnaie FT qui a entraîné une fuite en panique de ses utilisateurs avec leurs fonds. Car le seul intérêt de ce jeton était le liquidity mining. Personne n’en voulait pour autre chose. Et c’est exactement sur ce point – espérons-le – que la DeFi fait toute la différence.

Le liquidity mining version DeFi

Le véritable risque de ce genre de formule est de voir des chiffres gonfler artificiellement sans que cela ne corresponde à une valeur réelle ou à un projet porteur. Car il n’est plus question que de profit à court terme lié à des mouvements de fonds artificiels. Et c’est bien ce qui inquiète actuellement autour de la Finance Décentralisée qui semble s’enflammer autour de cette manne financière explosive.

Une question soulevée par certains spécialistes dans le domaine. Ces derniers essayant de trouver les points forts de la DeFi qui permettent de ne pas penser que tout cela vas finir en Fcoin bis. Surtout avec le développement actuel et en parallèle du Yield Farming qui n’a de fermier que le nom et ressemble bien plus à de l’agriculture intensive. 

Balancer et Compound dans la place

Les principaux utilisateurs de cette technique de liquidity mining sont actuellement Balancer avec le jeton BAL et Compound avec le COMP. Et selon Haseeb Qureshi de Dragonfly Capital cela n’a pas grand-chose à voir avec la débâcle de Fcoin sur le sujet. En premier lieu, car il semble que pour Balancer le programme d’extraction ait été pensé pour être utilisé de manière à ce que cela soit bénéfique pour le protocole

« Balancer récompense simplement la liquidité, et la liquidité est exactement la chose qui compte pour Balancer. C’est la seule chose qui compte. » – Haseeb Qureshi

Compound a mis en place un système équivalent qui permet de générer des COMP en prêtant ou en empruntant au sein de son protocole. Et la conséquence a été une hausse fulgurante de son activité – et donc de la liquidité disponible – dès la mise en place de cette offre le 15 juin. 

compound-hausse-comp-liquidity-mining

Quelles conséquences sur la DeFi ?

Le véritable questionnement autour de cette stratégie est de savoir où cela va mener la DeFi ? Car la bulle spéculative que cela est en train de développer n’est pas forcément une bonne chose pour les offres de la Finance Décentralisée qui risquent de passer au second plan derrière la rentabilité pure. L’introduction de cette technique de minage par liquidité a radicalement changé le visage de la DeFi en quelques jours seulement et a fortement augmenté son activité. Mais de manière qui semble bien plus artificielle que sincèrement intéressée

Toujours selon Haseeb Qureshi de Dragonfly Capital, la véritable différence réside dans un point central de la DeFi. Il s’agit de son principe de décentralisation. Qui est d’ailleurs officiellement au centre du développement du COMP de Compound. Il rappelle que dans cet univers tout est transparent et consultable par n’importe qui et à n’importe quel moment. Ce qui n’était pas le cas pour Fcoin, qui était une structure parfaitement centralisée et opaque. Une différence qu’il voit à l’avantage de la DeFi, même si cela ne l’empêche pas de parler du liquidity mining en utilisant le terme de « risque » pour les utilisateurs, si avertis soient-ils. 

Car l’apparent avantage de visibilité offert aux utilisateurs ne permet en rien de savoir jusqu’où les conséquences de cette stratégie vont mener la DeFi. En particulier du fait qu’il ne faut pas sous-estimer la capacité des utilisateurs de ces services à trouver la faille de ces systèmes qui sont bien plus innovants que sécurisés à l’heure actuelle. Les nombreuses attaques dont a été victime la DeFi depuis son lancement sont là pour en attester. 

 

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

1,155