Comment utiliser le Yield Farming pour rentabiliser l’univers de la DeFi ?

 Comment utiliser le Yield Farming pour rentabiliser l’univers de la DeFi ?

La Finance Décentralisée (DeFi) est en train de dessiner un nouvel univers complexe et en mouvement constant. Une sorte de bulle financière en pleine explosion au sein de la bulle des cryptomonnaies qui a du mal à ne pas se dégonfler depuis fin 2017. Au point de se demander si ce n’est pas à cet endroit précis que tout cela va se passer, et pas ailleurs. Et tout comme lors de cette envolée des ICOs, seuls les gens ayant pris le train à temps pourront en tirer profit.

Acheter le bon jeton au sein de la DeFi actuellement peut faire de l’investisseur malin et un brin technophile un homme riche en moins de 24h. Une réalité qui se calcule avec des hausses vertigineuses de plusieurs milliers de pour cent sur des projets dont pas grand monde ne comprend l’utilité réelle. Ce qui permet à bon nombre d’analystes d’y voir une bulle spéculative digne de celle qui a secoué l’univers des cryptomonnaies avec les ICOs fin 2017. Ce moment historique où tous les principaux ATH ont été atteints. Et la raison pour laquelle les retardataires investissent dans l’espoir que cela se reproduise un jour.

Yield Farming et ICOs

Mais tout comme la foudre ne tape jamais deux fois au même endroit, il se pourrait que cela soit en train de se passer ailleurs. Exit le Bitcoin et autre Ethereum, la DeFi est au centre de la tornade qui emporte tout ce qu’elle touche actuellement. Une réalité qui est devenue le fonds de commerce des Yield Farmers. Une nouvelle génération d’investisseurs à la pointe des opportunités qui germent un peu partout au sein de la Finance Décentralisée. Activité fermière qui n’a rien du producteur bio et s’apparente bien plus à de la culture intensive au rendement immédiat, ne se souciant pas du long terme.

Une exploitation intensive de la DeFi

Le terme de Yield Farming ressemble à celui d’un jeu vidéo de construction où l’on doit développer une ferme et gagner de l’argent avec son activité. Peut-être tout simplement parce que c’est exactement ce dont il s’inspire. À la différence que cela se passe dans le monde réel, pour autant que la DeFi puisse l’être en tout cas.

Le Yield Farming et la DeFi

Avant de vouloir se lancer dans cette aventure, il faut impérativement se pencher sur le fonctionnement de la Finance Décentralisée dans son ensemble. Car le Yield Farming ne s’improvise pas. Sa mise en place nécessite une compréhension des mécanismes liés au protocole de la DeFi pour en tirer un maximum de bénéfices. Il existe depuis peu une newsletter accessible directement sur le site DefiPulse sur le sujet, mais en anglais. 

«Les Yield Farmers sont extrêmement créatifs. Ils trouvent des moyens «d’empiler» les rendements et même de gagner plusieurs jetons de gouvernance à la fois.» – Spencer Noon, DTC Capital

Une activité qui pourrait se résumer à un déplacement de liquidités pour réaliser des profits tout en faisant fonctionner les protocoles de la DeFi. Mais cela sans réellement chercher à savoir si ces mouvements ont réellement du sens.

Principe de fonctionnement du Yield Farming

Pour schématiser, le principe de fonctionnement du Yield Farming peut se résumer à une technique d’arbitrage. Cette dernière consistant à gagner de l’argent en jouant avec les taux des différents protocoles et des différents pools disponibles. Le tout en fournissant de la liquidité pour le prêt ou l’échange. Et ce dernier point à toute son importance.

« C’est un tout nouveau type de rendement sur un dépôt. En fait, c’est une façon de gagner un rendement sur un prêt. Qui a déjà entendu parler d’un emprunteur tirant profit d’une dette de son prêteur ? » – Maya Zehavi

Dans les faits cela revient par exemple à acheter du cUSD sur Compound et à le placer dans un pool de liquidité Balancer. Ce simple mouvement de fonds permettant au passage de gagner à la fois des jetons COMP et BAL du fait de la liquidité apportée à ces deux protocoles. Une réalité qui entre dans le cadre des récompenses enclenchées par le principe de liquidity mining. Cela sans oublier d’encaisser le rendement lié à cette prise de position.

« L’idée est que l’utilisation stimulante d’une plateforme augmente la valeur de son jeton, créant ainsi une boucle d’utilisation positive pour attirer les utilisateurs. » – Richard Ma, Quantstamp

Mais cette situation pose l’épineuse question de savoir si la liquidité attire réellement les (vrais) utilisateurs ou si ce pseudo-utilisateur ne se résume pas à un Yield Farmer en quête de liquidity mining. En résumé, est-ce que la DeFi a réellement une utilité actuellement en dehors de la spéculation fermière enclenchée ? 

Hausse de la DeFi à 3,5 milliards de dollars

Le liquidity mining comme outil 

Le Yield Farming est à mettre directement en relation avec le développement du principe de liquidity mining. Une spécificité mise en lumière par Compound et son jeton COMP.  Une technique également utilisée par le protocole Balancer et son jeton BAL ou iEarn et son jeton yearn.finance (YFI). Ce dernier a enregistré la plus forte hausse pour ce type de jeton de gouvernance à ce jour, avec une explosion de plus de 6800% de son cours moins de 24H après son lancement.

Un succès qui a surpris les créateurs de cette activité eux-mêmes. Et un engouement qui a enclenché une hausse exponentielle des cours, dont les Yield Farmers veulent profiter avant que tout cela ne retombe comme un soufflet. Car la rareté de ces jetons issus du liquidity mining profite à la hausse des leurs cours, mais leurs distributions progressives devaient réguler tout cela sur la durée.

D’autres acteurs de la DeFi se lancent actuellement dans cette mode, surfant sur la vague de cette formule très incitative pour produire de la liquidité. C’est le cas du protocole de prêt bZx qui vient de lancer son jeton BZRX il y a tout juste une semaine. 

Ou encore Synthetix, Curve et Ren qui se sont associés pour créer un pool de liquidité en relation au Bitcoin (sBTC, renBTC et WBTC) reposant sur Curve. Ce dernier bénéficiant de nombreuses incitations pour les Yield Farmers avec une prime hebdomadaire de 10 000 SNX, 25 000 REN et une quantité non déterminée de BAL fournis par Synthetix et Ren. 

Des offres d’argent gratuit qui par moment pourraient presque déclencher une alerte au scam

Le Yield Farming est-il positif pour la DeFi ?

Les avis divergent sur la question. Mais le fait indéniable est que l’apport de liquidité est au cœur du bon fonctionnement des protocoles de la DeFi. Et le Yield Farming est un fournisseur important dans le domaine, au moins pour le moment et un certain temps encore. Compound n’a jamais caché son ambition de faire rentrer du cash dans son univers pour en assurer la décentralisation et permettre aux utilisateurs « normaux » d’avoir un service opérationnel. C’est en tout cas la raison principale et officielle du lancement de son jeton COMP.

Le constat de cette activité de Yield Farming au sein de la DeFi est très clairement visible. La hausse des fonds bloqués dans son univers ne cesse de grimper pour atteindre aujourd’hui les 3,5 milliards de dollars. Il suffit de voir le cas de Balancer qui offre un service assez similaire a Uniswap, mais pas avec la même notoriété. 

Balancer et Uniswap DEX DeFi

La mise en place de son jeton de liquidity mining BAL l’a propulsé à la deuxième place des plateformes décentralisées (DEX) en termes de liquidité, laissant Uniswap bien loin derrière. Cela même si cette dernière reste en tête des volumes d’échange sur les dernières 24h avec plus d’un tiers pour elle seule. 

DEX Uniswap Balancer

Il sera intéressant de voir si les incitations liées au liquidity mining de Balancer lui permettront de dépasser Uniswap dans le domaine de l’utilisation réelle de ses services. Ou si cette hausse ne sera qu’artificielle et bénéfique uniquement aux Yield Farmers, tel un serpent qui se mord la queue. Ce qui est le principal risque de cette activité qui pourrait n’être qu’un feu de paille spéculatif. 

Le Yield Farmer est donc devenu un acteur à temps plein de l’univers de la DeFi. Sa liquidité en fait l’acteur très richement courtisé d’une finance en pleine construction. Compound a annoncé vouloir arroser les terres fertiles de la DeFi avec son jeton COMP pendant 4 années consécutives. Nul doute donc que ces pionniers d’un nouveau genre viennent s’installer sur la durée. 

Le fait positif est probablement que cette manne financière permettra pendant un temps aux personnes capables de détourner les protocoles de la DeFi de le faire dans un cadre de Yield Farming et non plus sous la forme de hacks ou de détournements malveillants.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

1,155