Cryptomonnaies

Donald Trump bannit toute utilisation du « petro » vénézuelien

20 Mar 2018 - 08:55

Annoncé début décembre 2017, le « petro » est un jeton cryptographique lancé par le Président Vénézuelien Nicolas Maduro, pour contourner les lourdes sanctions financières américaines mises en place après son élection critiquée sur la scène internationale.

Le Président des États-Unis a signé hier un décret imposant de nouvelles sanctions contre le Venezuela, au regard de sa cryptomonnaie « petro ». Annoncé précédemment, ce décret qui vient d’entrer en vigueur vise à durcir le blocus économique américain, pour avoir essayé d’échapper aux sanctions déjà prises après l’élection de Nicolas Maduro.

Toutes les transactions du petro interdites

Il est désormais strictement interdit pour n’importe quelle organisation ou particulier de traiter avec cet actif basé sur les réserves de pétrole du pays d’Amérique du Sud.

Le document indique:

« DONALD J. TRUMP, président des États-Unis d’Amérique,[…] à la lumière des mesures prises récemment par le régime Maduro pour tenter de contourner les sanctions américaines en émettant une monnaie numérique dans le cadre d’un processus que l’Assemblée nationale démocratiquement élue du Venezuela a dénoncé comme étant illégal, ordonne ce qui suit :

Toutes les transactions liées à, la fourniture de financement et autres transactions par une personne des États-Unis ou à l’intérieur des États-Unis, toute monnaie numérique, pièce numérique ou jeton numérique qui a été émis par, pour ou au nom du gouvernement du Venezuela le 9 janvier 2018 ou après cette date, sont interdites à compter de la date d’entrée en vigueur de la présente ordonnance. »

Critiqué par certains sur la scène internationale, le projet l’est tout autant au niveau national, à commencer par les forces politiques opposées au dirigeant Maduro. L’Assemblée nationale du Venezuela – très largement dominée par l’opposition unie autour de la coalition « Table de l’unité démocratique » (MUD) – a déclaré fin janvier que le petro était illégal.

Le jeton semble néanmoins continuer son chemin, et devrait selon le site officiel être en état de fonctionnement définitif au mois d’avril. La levée de fonds (pour l’instant privée) a déjà permis de récolter pas moins de 600 millions de dollars, et le montant final espéré par le gouvernement est de plus de 4,9 milliards de dollars.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche