Ethereum

Ethereum – Les principales arnaques à éviter en relation à The Merge

14 Sep 2022 - 13:30

Le prochain passage de la blockchain Ethereum au Proof of Stake (PoS) peut désormais se comptabiliser en heures. Une étape The Merge qui alimente bon nombre de spéculations sur l’avenir de l’ETH et les perspectives de ce réseau central de l’écosystème des cryptomonnaies. Mais en parallèle de cette excitation palpable, certaines mesures sont à prendre afin de ne pas transformer cet événement historique en cauchemar. Car il ne fait aucun doute que les arnaqueurs numériques sont dans les starting blocs pour piéger dans leurs filets les utilisateurs débutants ou distraits. Voici donc quelques pistes des principaux pièges à éviter…

Dès qu’une actualité brulante s’empare du marché des cryptomonnaies, les arnaques viennent surfer en masse sur l’excitation des investisseurs. Avec des offres (trop) alléchantes dont l’objectif est de faire cliquer sur un lien de phishing. Ou des opérations mises en place pour profiter de la crédulité (cupidité ?) ou de l’ignorance de certains en proposant des airdrops et autres cadeaux improbables. Et comme conséquence toujours identique, la perte définitive des fonds numériques impliqués dans ces affaires.

Raison pour laquelle il est impératif de se montrer très prudent, surtout à l’approche de la mutation du réseau Ethereum vers le Proof of Stake. Car cet événement est assez complexe et emblématique pour permettre de développer de nombreuses opérations douteuses parfois très élaborées. Avec comme premier exemple le fork Ethereum PoW (ETHW) dont on se demande à quoi il sert, à part permettre aux mineurs de réaliser encore plus de bénéfices. Voici donc quelques exemples de pièges dans lesquels il ne faut pas tomber

Trading

Analyse Ethereum - Intéressant d'en acheter avant The Merge ?

Hugh B. - 07 Sep 2022 - 15:00

Retrouvez régulièrement des analyses techniques du cours du Bitcoin (BTC) et [...]

Lire la suite >>

Ethereum – Il n’y aura pas de cryptomonnaie ETH2

En premier lieu, il est important de préciser qu’il n’existe pas – et qu’il n’existera jamais – de cryptomonnaie ETH2 « officielle ». En effet, l’ETH historique du réseau Ethereum va conserver le même ticker, même si sa blockchain change de modèle de fonctionnement. Et toutes autres cryptomonnaies prétendument associées de près ou de loin à ce réseau seront des arnaques évidentes et à fuir à tout prix. Même si les promesses de rendements affichées feraient baver n’importe quel investisseur. Car la règle est simple, plus c’est gros, moins c’est plausible… mais plus ça marche !

Ethereum

Ethereum - La cryptomonnaie ETHW s'effondre de -80% depuis son listing

Hugh B. - 10 Sep 2022 - 15:00

Le compte à rebours est lancé pour le passage The Merge à la version Proof [...]

Lire la suite >>

En effet, seuls des forks éventuels comme Ethereum PoW, vont proposer des versions « officielles » différentes de la cryptomonnaie ETH. Mais avec une valeur et une fiabilité qui restent tout aussi improbables que risquées. Il suffit de voir la courbe de prix de la cryptomonnaie ETHW, en baisse de plus de 80% depuis son lancement. Il faut donc se méfier de toutes offres qui proposeraient autre chose que de l’ETH… et même de celles qui proposent de l’ETH, au final.

The Merge – Attention aux faux airdrops

L’une des principales actualités en lien à The Merge est la mise en place d’un airdrop de cryptomonnaies ETHW, lié à son fork PoW. Une occasion on or pour les acteurs malveillants de proposer des opérations frauduleuses en lien à cet événement. Cela sous la forme de faux largages de cryptomonnaies sans aucun lien officiel à ces deux projets (Ethereum ou sa version PoW). Le tout pouvant même aller jusqu’à la réception de ces avoirs numériques sous la forme de cadeaux apparaissant sur les portefeuilles de certains investisseurs.

Piratage

Rapport - Crypto-criminalité en baisse, mais pas dans tous les secteurs

Hugh B. - 17 Aug 2022 - 13:30

Les activités illégales liées au secteur des cryptomonnaies sont l’un [...]

Lire la suite >>

Mais le plus probable reste des mails ou autres publications ciblées sur les réseaux sociaux. Ces derniers offrant le versement de montants en cryptomonnaies en échange d’un clic sur un lien de phishing ou de la divulgation de données personnelles, comme la seed phrase de son portefeuille. Bien évidemment, il ne faut JAMAIS révéler ces informations qui sont strictement confidentielles. Tout comme il ne faut jamais cliquer sur un lien sans savoir vers quoi il redirige. Surtout s’il est associé à la promesse d’obtenir un bonus improbable. Car les cadeaux gratuits n’existent pas, même dans le secteur des cryptomonnaies…

Staking – Bien choisir son pool

L’un des autres risques liés au passage d’Ethereum au Proof of Stake est le choix d’un pool de staking. Car les investisseurs qui ne bénéficient par de 32 ETH pour créer un nœud sur ce réseau vont devoir déléguer leurs fonds à d’autres validateurs. Et la plupart du temps cette opération nécessite de déposer les fonds sur un compte lié au pool sélectionné. Ce qui peut s’avérer assez simple si l’on choisit de passer par des offres centralisées proposées par des plateformes comme Binance, ou la version « liquide » de Coinbase.

Ethereum

Coinbase surfe sur The Merge avec le lancement d'un jeton de jalonnement liquide pour Ethereum

Nathalie E. - 25 Aug 2022 - 17:43

L’exchange US prépare à sa façon la fusion de la blockchain Ethereum [...]

Lire la suite >>

Mais les choses peuvent rapidement se compliquer dans le cas du choix d’un pool de staking moins important. Car le plus souvent, ces derniers proposent des rendements très attractifs pour attirer les détenteurs d’ETH. Et, encore une fois, la règle est simple : quand le rendement paraît improbable, c’est que tu es le rendement. Raison pour laquelle il vaut mieux préférer des offres plus sûres et officielles, même si elles promettent des retours moins importants. Car cela sera toujours mieux que de voir les membres du projet disparaître avec tous les ETH déposés, sans – bien évidemment – rien verser en retour.

The Merge – Aucune « migration » n’est nécessaire

Enfin, il semble également important de préciser que le passage d’Ethereum au Proof of Stake ne nécessitera aucune action de la part des détenteurs de cryptomonnaies ETH. En effet, cette procédure est automatique et totalement transparente, que ces dernières soient sur un portefeuille ou une plateforme d’échange. Exit donc toutes les annonces d’opérations en relation à un transfert de ses fonds vers un réseau ETH2, ou quel qu’il soit. Ce sont des arnaques !

Piratage

Uniswap - Attaque ou phishing ? Plus de 4,5M$ dérobés et ce n'est qu'un début !

Hugh B. - 12 Jul 2022 - 09:30

La sécurité des différents protocoles de la DeFi est un enjeu majeur de sa [...]

Lire la suite >>

Car certains petits malins pourraient tenter de faire croire qu’il existe une migration indispensable. Et cela tout en dirigeant les détenteurs d’ETH vers la signature de transactions frauduleuses afin d’opérer cette mutation inutile. Voire même de demander leurs clés privées afin de réaliser cette opération. Avec comme résultat le vol instantané des fonds détenus sur le portefeuille concerné. Et, faut-il une nouvelle fois le rappeler, l’impossibilité de les récupérer une fois cette erreur commise.

Mais quoi qu’il arrive, une seule règle s’applique dans toutes ces situations : ne pas se précipiter et se méfier des offres trop alléchantes. Car c’est principalement l’appât du gain qui fait perdre la tête. Et l’excitation de ne pas vouloir rater cette opportunité incroyable qui fait perdre les fonds en cryptomonnaies…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche