Piratage

Exit scam du siècle ? 3,6 milliards de dollars (en)volés de l’exchange Africrypt

26 Juin 2021 - 13:30

Il semble que la saison de la correction sur le marché des cryptomonnaies soit propice aux arnaques en tout genre. Probablement du fait de la panique de certains développeurs et responsables de projets face aux pertes récemment enregistrées. Mais d’autres peut-être plus malins que leurs confrères semblent avoir pris les devants. Cela afin de tirer au maximum parti de la récente envolée du Bitcoin. Une stratégie qui pourrait bien être à l’origine du plus gros exit scam de l’histoire de cet écosystème. Avec une ardoise de 3,6 milliards de dollars au profit des deux fondateurs de la plateforme Africrypt.

La fonte des portefeuilles ne touche pas uniquement les investisseurs individuels dans le domaine des cryptomonnaies. C’est une situation qui a également un impact évident sur le moral et la motivation des développeurs de projets de la DeFi. Ce qui donne actuellement lieu à la naissance d’une nouvelle arnaque du nom de soft rug. Ou comment abandonner le navire en partant avec les rames censées appartenir à la communauté.

Une réalité qui pourrait être classée dans la catégorie des arnaques de losers en mode panic scam. Car pendant ce temps, ce sont quelques 3,6 milliards de dollars qui ont selon toute vraisemblance été détournés de l’exchange sud-africain Africrypt. Et cela au meilleur moment possible, puisque tout laisse penser que cette opération a eu lieu à l’époque ou le BTC pointait encore très nettement au-dessus des 50 000$. And the winner is…

Le scam du siècle ?

Tout cela semblerait avoir débuté par un hack présumé de la plateforme Africrypt. C’est en tout cas ce qu’avaient annoncé en avril dernier les deux frères fondateurs de l’exchange. Cela sans oublier de demander une discrétion absolue de ses utilisateurs pour en favoriser le recouvrement imminent. Une procédure qui n’a pas manqué de soulever des questionnements parmi les investisseurs soucieux de connaître la situation de leurs fonds. Et le point de départ d’une suite d’événements qui vont mener à la disparition de 69 000 BTC. Un butin sans précédent pour ce qui n’était encore qu’une attaque.

Exit Scam DeFi – Les fondateurs du projet DistX disparaissent dans la nature

Mais très rapidement de nombreux éléments sont venus noircir un tableau déjà peu reluisant. Comme la perte des accès à la gestion de la plateforme par les membres du personnel de l’exchange. Cela tout juste une semaine avant cette attaque de moins en moins crédible. Ou encore ces rendements improbables de 10% par jour qui étaient pourtant annoncés depuis sa création en 2019. Et qui n’avait mis la puce à l’oreille d’aucun des investisseurs fortunés invités à se joindre à cette mascarade. Et des récompenses pour les parrainages de nouveaux pige… investisseurs !

« Le véritable succès de l’entreprise était sa capacité à rechercher des clients parmi un bassin relativement limité d’investisseurs fortunés qui se connaissaient. » – Darren Hanekom, Avocat de l’affaire

Et au final, ce sont bien 3,6 milliards de dollars qui sont actuellement aussi introuvables que les deux frères à l’origine de ce qui pourrait être le scam du siècle. De quoi faire passer les arnaques et autres attaques de protocoles de la DeFi pour de l’argent de poche. Et un rappel important de cette règle immuable : pas tes clés, pas tes cryptomonnaies. Cela même si pour le moment il n’est question que de très (très très) fortes suspicions et pas encore d’accusations faisant l’objet d’une procédure effective.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche