JPMorgan ajoute la technologie de Zcash à sa blockchain Quorum

Zcash est une crypto-monnaie qui offre la confidentialité et la transparence sélective des transactions. 

La société de développement à l’origine de la blockchain publique centrée sur le respect de la vie privée Zcash a annoncé la première intégration de sa couche de sécurité zero-knowledge (ZSL) dans une chaîne de blocs d’entreprise, JPMorgan révélant aujourd’hui avoir ajouté la fonctionnalité à sa propre blockchain nommée Quorum.

Dérivé de la technologie Zk-Snarks de Zcash, le module intégré à Quorum masque toutes les informations identifiables d’une transaction – y compris les adresses des utilisateurs et le montant des transactions – tout en permettant au réseau la possibilité de vérifier ces transactions.

Zooko Wilcox, le co-fondateur de Zcash a déclaré au média CoinDesk:

« Ce que nous avons maintenant fait grâce à notre partenariat avec JPMorgan, c’est d’utiliser la technologie Zcash, précédement mise au point dans la cryptomonnaie ouverte Zcash, pour créer un transfert sécurisé et vérifiable de jetons de propriété sur la blockchain de JPMorgan. »

Pour mener à bien le projet, JPMorgan s’est associé à Zcash Company (la société qui gère le développement open-source de zcash) en mai de cette année et a bénéficié du soutien de Microsoft.

“L’annonce d’aujourd’hui est un excellent exemple de la façon dont les grandes banques et les entreprises spécialisées dans les technologies de pointe peuvent travailler côte à côte pour mettre au point une technologie révolutionnaire pour les marchés financiers”, a déclaré Umar Farooq, responsable des initiatives de la blockchain pour JPMorgan, dans un communiqué.

[adblockingdetector id=”5bbf1a00ae440″]

L’un des principaux obstacles était la vie privée

“Il y a eu d’importants investissements dans la recherche et les preuves de concept pour la blockchain en entreprise au cours des dernières années, et très peu d’entre elles ont atteint une échelle d’entreprise pour le moment”, a déclaré Wilcox, ajoutant:

“L’un des principaux obstacles qui a empêché l’adoption à grande échelle est le problème de la protection de la vie privée, et nous avons une solution à ce problème pour la première fois.”

Dans le cadre de l’annonce, JPMorgan et la société Zcash ont exprimé conjointement leur intention de continuer à travailler ensemble avec d’autres entreprises construisant une technologie de chaîne modulaire. De plus, les variations de l’intégration ZSL pourraient un jour inclure différents paramètres pour définir les épreuves.

Lors de l’implémentation initiale, ces paramètres provenaient directement de Zcash, mais la source de JPMorgan a déclaré qu’ils pourraient être modifiés pour répondre à d’autres préoccupations à l’avenir.

Également révélé, dans le cadre d’un effort d’expansion visant à attirer de nouveaux talents, ZSL devrait être publié en tant que logiciel libre à une date ultérieure. De cette façon, les individus et d’autres organisations pourront expérimenter et tester de nouvelles applications du code.

[adblockingdetector id=”5bbf1a00ae440″]

D’après Coindesk

Commentaires

commodo dolor. suscipit ut eget tempus
Partagez
Tweetez
Partagez