Cryptomonnaies

La française Kaiko expose ses ambitions après une levée de fonds de 24 millions de dollars

24 Juin 2021 - 17:07

Kaiko, un fournisseur de données sur actifs numériques, a annoncé avoir levé 24 millions de dollars dans le cadre de son tour de table de série A. La startup française compte étendre ses services aux marchés nord-américains et asiatiques.

Nouvelle levée de fonds pour la startup française

Kaiko, fondée par Ambre Soubiran et l’actuel dirigeant de Ledger Pascal Gauthier sous le nom de Challenger Deep, vient de réaliser une nouvelle levée de fonds de 24 millions de dollars. Ce tour de table a été mené par Anthemis et Underscore VC, dont les dirigeants vont rejoindre le conseil d’administration de la startup, avec la participation de Point Nine, Alven et Hashkey Capital.

Anthemis est ravi d’être un investisseur principal dans Kaiko pour la deuxième fois. Nous pensons que Kaiko fournit des informations inestimables sur la profondeur et la structure du marché – des données qui sont généralement dispersées, et même lorsqu’elles sont accessibles au public, sont techniquement difficiles, longues et coûteuses à ingérer de manière significative. Pour que toute transformation des marchés des capitaux ait lieu, des données fiables et lisibles par machine sont nécessaires. »

Sean Park, fondateur d’Anthemis

Avec ce nouveau cycle de financement, la société compte continuer à embaucher dans les domaines des produits, des ventes institutionnelles, du développement commercial et de l’ingénierie. Elle envisage également d’étendre ses capacités en chaîne et sa couverture des protocoles DeFi.

Le « Bloomberg français de la crypto »

La mission de Kaiko s’apparente à celle du terminal Bloomberg qui fournit des données en temps réel aux investisseurs dans la haute finance traditionnelle. Outil indispensable et onéreux qui, soit dit en passant, a commencé à intégrer des cryptomonnaies comme Cardano dans son listing.

La startup dirigée par Ambre Soubiran se concentre sur la finance numérique en fournissant des données brutes et agrégées nécessaires pour acquérir un avantage concurrentiel sur le marché des crypto-actifs. Mais elle s’associe aussi avec des plateformes financières traditionnelles (S&P Capital IQ, Dow Jones…) souhaitant se positionner au carrefour des deux mondes.

L’immense intérêt que nous avons reçu des investisseurs institutionnels au cours de l’année écoulée a renforcé notre mission principale, et nous sommes plus motivés que jamais pour continuer à construire une infrastructure de données qui permet l’interopérabilité entre la finance numérique et la secteur financier. »

Ambre Soubiran, co-fondatrice et pédégère de Kaiko

De fait, la société fournit déjà ses flux de données à des acteurs majeurs de l’écosystème. Ainsi CoinShares, Ledger, Messari, Paxos, Ledger et Compass Financial Technologies.

Par ailleurs, ce dernier cycle de financement coïncide avec le lancement de Kaiko Stream. Un nouveau service de données conçu pour connecter les acteurs institutionnels du marché à des flux de données cryptographiques encore plus fiables. En développant ainsi une gamme de services de plus en plus pointus, la société compte bien soutenir son expansion sur les marchés nord-américains et asiatiques et devenir sans doute, tel son illustre aîné pour la finance traditionnelle, une référence incontournable à l’échelle mondiale pour la finance numérique.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche