Blockchain

Kaiko – La société française de données crypto lève 53M$ en plein bear market

28 Juin 2022 - 15:00

La crise que traverse le marché des cryptomonnaies n’est définitivement pas la même pour tout le monde. Avec certains investisseurs en train de voir leurs placements fondre comme neige au soleil. Mais dans le même temps des opportunités à saisir pour qui reste confiant au sujet de l’avenir de cette économie numérique, encore en train de vivre ses premiers pas. Avec un écosystème toujours en pleine construction, quelle que soit la tendance. Pour preuve, la récente levée de fonds opérée par la société française Kaiko, à hauteur de 53 millions de dollars.

Quand le marché des cryptomonnaies montre des signes de faiblesse, ceux qui restent pour tenir la boutique affirment être là « pour la tech. » Une réalité si l’on imagine qu’il faut croire un minimum en cette économie numérique pour ne pas sombrer avec ses prix. Et une période propice pour identifier les acteurs importants – mais également solides – de cet écosystème. C’est-à-dire pas nécessairement ceux qui licencient par flots ininterrompus pour tenter de résister à un marché baissier pourtant aussi cyclique que prévisible.

Mais pendant que certains souffrent, d’autres se demandent juste comment dépenser les fortunes amassées pendant le marché haussier de 2021. Comme par exemple la plateforme FTX, dont le PDG Sam Bankman Fried cherche de nouvelles acquisitions à faire. Avec certaines rumeurs récentes à propos d’un rachat possible de l’application d’investissement de la société Robinhood, très populaire aux États-Unis. Ou, plus proche de nous, la structure Kaiko de gestion de données financières liées au marché des cryptomonnaie. Cette dernière à la tête d’une levée de fonds de 53 millions de dollars en plein bear market.

Finance Décentralisée (DeFi)

Robinhood va lancer un portefeuille qui se pose en rival de Metamask

Nathalie E. - 18 May 2022 - 12:58

La plateforme américaine de trading Robinhood, qui devrait bientôt arriver en [...]

Lire la suite >>

Kaiko – Une levée de fonds de 53M$

La France n’est pas connue pour son soutien actif aux entreprises du secteur des cryptomonnaies. Il est même possible de dire que sa stratégie à cet égard ressemble plus souvent à un jet de bâton dans les roues d’une économie naissante. Raison pour laquelle il est important de se réjouir de la réussite de certaines d’entre elles, malgré ce parcours du combattant hexagonal. Ce que vient de confirmer la société Kaiko, spécialisée dans la gestion de données crypto à destination des entreprises et investisseurs institutionnels. Cette dernière à l’origine du récent rachat de Napoleon Index, auprès de la société européenne de gestion d’actifs numériques CoinShares. Avec comme objectif de proposer « une suite de références d’actifs crypto réglementés » par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Une dynamique de développement qui semble séduire les investisseurs. Car la société Kaiko vient de réussir l’exploit de lever 53 millions de dollars. Cela en plein cœur du marché baissier qui secoue le secteur des cryptomonnaies, tout comme l’économie traditionnelle. Une collecte de série B dirigée par la structure Eight Roads, accompagnée – entre autres – de la société française de capital-risque Revaia. Et une procédure complexe, selon sa PDG Ambre Soubiran qui souligne dans le même temps « le besoin de données de haute qualité » que suscite l’intérêt grandissant pour l’industrie de la blockchain.

« Ce qui était difficile, en toute honnêteté, c’était la diligence raisonnable et le processus de clôture. Parce que nous étions vraiment, vraiment sous surveillance. Ils (les investisseurs, ndlr) sont entrés dans de très nombreux détails pour s’assurer qu’il n’y avait pratiquement aucun risque dans l’investissement.« 

Ambre Soubiran, PDG Kaiko

Une réussite pour cette entreprise fondée en 2014. Et dont la reconnaissance affichée sur son site Internet compte des géants du secteur comme Messari, Ledger ou encore Chainlink (LINK). Mais également une confiance renouvelée de la part des investisseurs. Car Kaiko avait déjà réussi à lever 24 millions de dollars il y a environ une année. Mais, à ce moment-là, en plein cœur de l’excitation du marché haussier, malgré un Bitcoin en train de tester la résistance des 30 000$.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche