Bitcoin

Le FMI recommande au Salvador de renoncer au Bitcoin en tant que monnaie légale

26 Jan 2022 - 11:08

Le Fonds monétaire international, dans une note plutôt positive sur la situation économique du Salvador, recommande sans surprise aux autorités du pays de renoncer à l’utilisation du Bitcoin comme monnaie légale, en raison du risque qu’il ferait peser notamment sur « la stabilité financière et la protection des consommateurs ».

Le FMI demande au Salvador de renoncer à bitcoin

L’institution, dont la fonction est d’assurer la stabilité du système monétaire international, vient de publier une note relative à la situation économique du Salvador. Après une synthèse plutôt positive sur l’état du pays, elle invite les autorités en place à « réduire le champ d’application de la loi Bitcoin en supprimant le cours légal de Bitcoin ».

Pour rappel, le petit pays d’Amérique centrale a légalisé l’utilisation de Bitcoin aux côtés du dollar américain le 7 septembre dernier sous l’impulsion de son très remuant président Nayib Bukele. Le FMI s’est depuis le début prononcé contre cette décision, invoquant des conséquences qui « pourraient être désastreuses » notamment si les recettes et les dépenses de l’État se faisaient dans des monnaies différentes. A titre d’exemple, si les Salvadoriens décidaient de payer la majeure partie de leurs taxes en bitcoin, mais que les dépenses dont l’État doit s’acquitter se faisaient en dollars, les variations de taux de change des devises pourraient selon lui, mettre le pays dans une situation inextricable.

L’institution confirme ses appréhensions au moment où les administrateurs cherchent à placer le Salvador dans des conditions plus favorables à l’obtention d’un prêt de 1,3 milliard de dollars qu’il a réclamé l’année dernière.

Il faut savoir que le FMI a la pouvoir de fournir des prêts à un pays en proie à des difficultés financières telles qu’il ne peut plus rembourser ses créanciers, ni même assurer ses dépenses courantes. Mais l’obtention d’un prêt est conditionné à la mise en place de réformes économiques. Réformes visant notamment à réguler la gestion des finances publiques afin d’assurer une croissance équilibrée.

En dépit d’une évolution économique plutôt favorable du Salvador

Dans ce cadre-là et selon la procédure habituelle connue sous le nom de « consultations au titre de l’article IV », un collectif d’experts du FMI s’est rendu dans le pays « pour évaluer l’évolution économique et financière et discuter des politiques économiques et financières avec les responsables du gouvernement et de la banque centrale ».

La publication en date du 25 janvier rend compte de ses conclusions. Elle relève d’abord une reprise économique rapide portée par « une demande extérieure robuste, des envois de fonds résilients et une bonne gestion de la pandémie ». Mais elle souligne qu’il existe des risques importants associés à l’utilisation de Bitcoin « pour l’intégrité financière, la stabilité financière et la protection des consommateurs« .

Certains administrateurs manifestent également leur inquiétude quant à l’initiative d’émission d’obligations adossées à bitcoin.

En revanche, l’institution exprime un avis plutôt positif sur le portefeuille étatique Chivo, pointé par la communauté pour son fonctionnement opaque et ses défaillances répétées. Cette application permettant de recevoir et d’envoyer des bitcoins et des dollars peut, selon elle, jouer un rôle important pour l’inclusion financière des salvadoriens (70% d’entre eux n’ont pas de compte bancaire) en facilitant les paiements électroniques. Elle préconise cependant « une réglementation et une surveillance stricte de ce nouvel écosystème ».

Le président du Salvador a, sans surprise, opposé une fin de non recevoir à la recommandation du FMI de renoncer au bitcoin en tant que monnaie légale. Balayant d’un revers de la casquette, le risque lié à la volatilité du BTC avancé à plusieurs reprises par le grand argentier, il a annoncé sur twitter l’achat de bitcoins supplémentaires juste avant cette nouvelle réserve et alors que la cryptomonnaie connaissait une chute vertigineuse de son cours.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche