Décryptage : L’escroquerie OneCoin et l’arrestation de son leader à Los Angeles

Mis à jour le 17 mai 2019.

Le « crypto-projet » OneCoin est considéré comme un SCAM (une arnaque) par la communauté avertie des cryptoactifs depuis déjà bien longtemps. Cependant, ce n'est que le 6 Mars dernier, que le leader actuel, Konstantin Ignatov, se fait arrêter à Los Angeles pour « escroquerie ».  L'information vient d'être révélée suite à un communiqué de presse du Southern District de New York et de son procureur général sur justice.gov.

Le OneCoin, c'est quoi en fait ?

Le OneCoin, également connu sous le nom de OneLife, existe depuis 2014. En effet, il y a maintenant près de 5 ans, une nouvelle « cryptomonnaie » se présente comme révolutionnaire, avec un potentiel surpassant même celui du Bitcoin. Le prix de celle-ci semble s'envoler et une rentabilité de plus de 600% est parfois promise, de quoi faire saliver les investisseurs.

Ci-dessous, le type de phrase toute faite que l'on peut encore aujourd'hui trouver sur leur site web officiel :

« Rejoins la révolution financière. La première cryptomonnaie, transparente, s'adressant à tout le monde. Pour améliorer la vie de personnes partout sur la planète, nous donnons immédiatement accès à nos services financiers. » Onecoin.eu/fr

 

OneCoin website

Une fois des jetons OneCoin acquis, vous pouviez, en vous connectant sur l'interface de l'entreprise, percevoir la valeur potentielle de vos actifs en monnaie fiduciaire.

Seulement, impossible de retirer ses gains et de transformer ses tokens OneCoin en dollars ou en euros. En effet, les tokens ne sont disponibles sur aucune place d'échange de cryptoactifs, il est donc impossible de cash out. C'est très simple, vous obtenez une quantité de OneCoin totalement théorique qui ne peut plus être convertie en monnaie fiduciaire, vous avez perdu. Pire encore, en réalité, aucune blockchain n'est affiliée au projet, aucune transaction de tokens n'est faite, tout n'était que du vent.

Une fois l'investisseur dans le projet, il avait la possibilité de devenir recruteur, c'est à dire une sorte de commercial dont le but est d'entraîner de nouvelles personnes dans l'escroquerie. L'entreprise le rémunérait s'il arrivait à convaincre d'autres individus de se procurer des jetons OneCoin. C'était la seule et unique manière de récupérer une partie ou la totalité de l'argent préalablement investi. Une armée de commerciaux aux services de la firme était donc disséminée, un peu partout en Europe. Ces derniers touchaient une rémunération équivalente à 20% de commission sur les transactions des clients qu'ils arrivaient à convaincre. De quoi motiver les troupes lorsque l'on sait que les achats de OneCoin pouvaient se chiffrer en milliers ou dizaines de milliers d'euros.

Un exemple pour bien comprendre : je suis Charles. Je me laisse convaincre par un projet qui semble révolutionnaire et concurrent du Bitcoin, qui n'est autre que le OneCoin. J'investis 2000 euros. Je vois le cours monter, mes 2000 euros en valent maintenant théoriquement 3000. Je suis heureux, je veux retirer mes gains. PROBLEME. Impossible de retirer mon argent et d'échanger mes OneCoin contre des monnaies fiduciaires (comme des euros par exemple). La seule proposition que j'ai pour récupérer mon argent est de convaincre, puis enrôler de nouveaux investisseurs en devenant recruteur. Je touche 20% de commission à chaque transaction, je dois donc ramener à mon tour 10 000 euros dans le projet pour récupérer ma mise (10 000*0,2 = 2 000 euros).

La boucle est bouclée. Le projet est un SCAM. Il s'agit d'un système pyramidal, du même type que Bitconnect et qui a pourtant sévi pendant près de 5 ans. Pour rappel, Bitconnect s'est effondré début 2018 et le FBI enquête actuellement sur cette affaire.

Les recruteurs de OneCoin se concentreraient sur des personnels vulnérables, très cupides ou avides d'argent facile. Ils utilisaient une attitude ostentatoire pour arriver à persuader leurs cibles et ainsi les faire rêver. Ce SCAM est parfois considéré comme l'une des plus grandes escroqueries du siècle et serait également liée à des affaires de paradis fiscaux. De nombreuses victimes sont tombées dans ses filets. En effet, on parle de trois millions d'utilisateurs, de quoi donner froid dans le dos.

SCAM

Cette arnaque d'ampleur planétaire est originaire d'Europe de l'Est, car sa fondatrice n'est autre que Ruja Ignatova, une femme bulgare, apparement élevée en Allemagne. Sur Internet, les seules informations que l'on trouve sur elle (également fausses ?) sont les suivantes : Elle serait une brillante étudiante diplômée d'Oxford, débutant une extraordinaire carrière dans l'économie et la finance en devenant associée chez McKinsey & Company. Elle fut la dirigeante du projet jusqu'en Octobre 2017, puis son frère, Konstantin Ignatov prend officiellement les reines de l'organisation mi-2018. Aujourd'hui, Ruja est en fuite, et recherchée par de nombreux services de police dans le monde.

Ruja Ignatova

Ruja Ignatova

Au total, trois milliards de dollars de fonds auraient été accumulés par l'escroquerie, majoritairement entre 2014 et 2016.

Le 19 Janvier 2018, OneCoin prenait déjà du plomb dans l'aile par le tribunal de Sofia, en Bulgarie, qui le qualifie alors de « réseau criminel international ». L'organisation est même soupçonnée de financer le trafic organisé ainsi que le terrorisme, des accusations graves. La Chine a également poursuivi et condamné plus de 100 personnes pour des faits liés à cette affaire. Espérons que l'arrestation du leader actuel de OneCoin mette un frein définitif aux activités de cette sombre escroquerie. On ne le répétera jamais assez, mais restez sur vos gardes dans le milieu des cryptoactifs et de la blockchain.

MAJ 16/04/19 : Deux hommes ont été arrêtés à Singapour le 11 Avril dernier car ils faisaient la promotion du projet OneCoin. Ce sont les premières arrestations dans ce pays en lien avec cette arnaque d'ampleur internationale. Malgré l'arrestation de leur leader, le système pyramidal continue de sévir.

MAJ 13/05/2019 : Il a finalement été établi que l'escroquerie OneCoin était d'une ampleur de plus de 4 milliards de dollars (au lieu de 3 estimé auparavant). Les organisateurs de la fraude sont maintenant poursuivis par des clients escroqués.

MAJ 17/05/2019 : OneCoin se targue de ne pas être un Ponzi ou un schéma pyramidal. Les personnes qui font partis du OneCoin Network ne seraient pas des employés mais des auto-entrepreneurs.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

26 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger