Cryptomonnaies

Ledger, nouvelle licorne française, finalise un tour de table de 380 millions de dollars

10 Juin 2021 - 12:23

Ledger, le fabricant français de portefeuilles numériques hautement sécurisés, vient de réaliser une levée de fonds de 380 millions de dollars. L’entreprise est désormais valorisée à 1,5 milliard de dollars et devient ainsi la 15ème licorne (société valorisée à plus de 1 milliard de dollars) hexagonale. Après un premier trimestre où les ventes de ses « nanos » ont connu une croissance explosive et un tel tour de table, l’entreprise basée à Vierzon voit grand et veut consolider sa position de leader en matière de sécurisation des cryptomonnaies.

Une levée de fonds à 380 millions de dollars pour Ledger

Le fabricant de portefeuilles physiques de stockage à froid (hors réseau internet) des cryptomonnaies vient de clôturer une levée de fonds massive de série C dirigée par le fonds d’investissement américain spécialisé dans le secteur des actifs numériques 10T Holdings.

Selon le communiqué de presse, le cycle de financement a également reçu le soutien de la Financière Agache du groupe Arnault, de bailleurs de fonds tels que Draper, Cathay Innovation ou Korelya Capital dirigé par l’ancienne secrétaire d’Etat au numérique Fleur Pellerin. En tout, une trentaine d’investisseurs ont mis la main au portefeuille dont deux banques françaises, la Caisse d’Epargne et le Crédit Agricole de la région Centre-Loire.

Grâce à cette levée de fonds de série C, Ledger, qui est en pleine croissance et rentable, sera en mesure de consolider sa position de leader de la sécurisation des cryptoactifs pour devenir la plateforme de gestion de référence de l’ensemble de l’écosystème des cryptoactifs. »

Communiqué officiel de Ledger

Cet apport de fonds servira à financer le pôle innovation de Ledger en fournissant notamment aux utilisateurs l’accès à de nouvelles fonctionnalités dans le secteur de la finance décentralisée (DeFi), via son gestionnaire d’application Ledger Live. L’entreprise prévoit également d’investir dans la mise à niveau de son système d’exploitation. Elle envisage aussi une nouvelle expansion internationale avec, selon les mots de son PDG Pascal Gauthier, « une adaptation du service aux pays non anglophones ».

Des objectifs d’expansion fonctionnelle et internationale pour Ledger

Mais l’ambition de Ledger ne s’arrête pas là. La société cherche également à renforcer son versant institutionnel. Ses Ledger Enterprise Solutions, service sur-mesure pour le stockage des cryptomonnaies basé sur le cloud, déjà utilisés par de grands acteurs du secteur ( Bitstamp, EXMO, Nexo, Crypto.com ou YouHolder) vont bénéficier d’une expertise accrue.

La société, déjà leader sur le marché – elle sécurise environ 15% de toutes les cryptomonnaies dans le monde selon le communiqué – veut asseoir sa position. Après avoir vendu plus de 3 millions de portefeuilles matériels dans 190 pays, elle veut grandir au rythme de la popularité croissante de l’écosystème crypto. 

C’est une valorisation de 1,5 milliard de dollars que nous avons atteinte au cours de ce cycle, mais la réalité est que notre véritable objectif est une valorisation de 100 milliards de dollars. Et la raison pour laquelle nous pensons que ce sera une valorisation de 100 milliards de dollars est parce que le marché va être vraiment énorme. Comparer le bitcoin à l’or est amusant, mais ce marché va représenter toute la valeur du monde sur la blockchain à un moment donné, toute la valeur du monde étant symbolisée… Ledger est idéalement et particulièrement bien placé pour être cette passerelle sécurisée vers Web3 . « 

Pascal Gauthier, PDG de Ledger à TheBlock

2021, la sérénité retrouvée pour Ledger

Ledger a effectivement connu un premier trimestre tonitruant qui a accompagné l’essor haussier du marché des cryptos. Les ventes de ses hardwallets Ledger Nano S et Nano X auraient explosé de 500%.

Oublié le piratage de sa base clients en 2020 et la fuite de données sensibles d’un million au moins de ses comptes utilisateurs. Oublié aussi la communication désastreuse de l’entreprise et ses réactions tardives quant à la divulgation d’une faille de sécurité datant de janvier 2019. Aujourd’hui, Ledger semble avoir pris les mesures nécessaires pour enrayer les attaques de phishing et protéger les données personnelles de ses utilisateurs.

L’avenir peut donc être envisagé plus sereinement et cette levée de fonds au montant plutôt faramineux pourrait bien permettre à Ledger de rester numéro 1 des portefeuilles matériels de stockage crypto dont l’intégrité elle-même, rappelons-le, n’a jamais été menacée.

Pour accompagner son développement, la société qui compte actuellement 360 salariés, prévoit l’embauche de 300 autres personnes.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche