Ledger lance une division dédiée aux institutionnels

 Ledger lance une division dédiée aux institutionnels

Ledger, la société de garde cryptographique française, a décidé de créer une unité dédiée à sa solution Ledger Vault destinée aux institutionnels. Baptisée Ledger Enterprise Solutions, elle proposera un service sur-mesure pour le stockage des cryptomonnaies.

Une solution de stockage sur mesure

La solution Leger Vault, créée en 2018, devient cruciale dans la stratégie de la startup française. Accompagnant l’émergence des institutionnels sur le marché des cryptomonnaies, l’entreprise française, qui a hissé ses hardwallets au premier rang des portefeuilles crypto à l’intention des particuliers, va lancer une unité indépendante pour le stockage cryptographique de qualité professionnelle.

Nous avons pris la décision de créer une unité commerciale indépendante d’environ 50 à 60 personnes, avec l’objectif de la faire passer à environ 120 personnes d’ici la fin de l’année. »

Jean-Michel Pailhon, vice-président des solutions commerciales de Ledger

Selon le communiqué de presse de la société, la nouvelle division sera dirigée par le vice-président des solutions commerciale de Ledger, Jean-Michel Pailhon. Alex Zinder, ancien développeur de SIX Digital (SDX), occupera le poste de vice-président de l’ingénierie. Quant à Laurent Castillo, ancien ingénieur de Thales, il deviendra vice-président de l’architecture technique.

L’unité commerciale de la société se concentrera non seulement sur l’amélioration de l’adoption de Ledger Vault par les entreprises, mais lancera également de nouveaux produits et services destinés aux clients institutionnels. Le Ledger Consulting Services, conçu comme un service de consultation personnalisé, accompagnera les institutions en les faisant bénéficier d’audits externes, de conseils et de formation adaptés.

Une solution de stockage déjà éprouvée

Ledger Vault est déjà une solution adoptée par certains noms de l’éco-système. En effet, que ce soit les exchanges Bitstamp ou EXMO, la plateforme de prêt Nexo, l’application Crypto.com ou la structure de prêt YouHolder, ils utilisent tous la technologie de conservation élaborée par l’entreprise française. Un recours à une infrastructure hautement sécurisée mais qui leur laisse le contrôle sur leurs clés privées.

Face à un marché dont la croissance s’annonce exponentielle, Ledger, pionnier en ce domaine, n’est plus tout seul.

«Nous étions un peu en avance sur la courbe, (débutant) pendant un cycle de marché baissier. Mais cela nous a également donné le temps de croître et de nous développer et nous avons beaucoup appris.»

Jean-Michel Pailhon, vice-président des solutions commerciales de Ledger

D’autres acteurs spécialisés dans la sécurisation des cryptomonnaies de qualité institutionnelle ont également émergé. L’américain Fireblocks qui devrait soutenir le réseau Diem, Anchorage choisi notamment par la plus vieille et plus importante banque de dépôt américaine, BitGo déjà bien implanté auprès d’acteurs de l’industrie ou encore Curv racheté récemment par Paypal.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,688