Jetons NFT

Les CryptoPunks auraient moins la cote

12 Mai 2022 - 10:59

Les temps sont durs aussi pour les NFT. Un jeton non fongible de la célèbre collection CryptoPunk vient d’être vendu à moins de 80% de sa valeur d’investissement. L’indice d’un désintérêt ou la conséquence d’un marché crypto à feu et à sang ? Sans doute un peu des deux. Le battage médiatique autour des NFT en 2021 ne pouvant à la fois résister à l’usure de la hype et à l’effondrement de Bitcoin et consorts qui emporte tout sur son passage. On a connu l’euphorie, place désormais à la purge avant le démarrage d’un nouveau cycle qui retiendra et relancera les meilleurs projets. Gardons-nous cependant de conclusions trop hâtives

Les CryptoPunks s’échangent au rabais

Le CryptoPunk # 273 a changé de main pour 55 ETH (139 530 dollars) dimanche, après avoir été acheté pour 265 ETH (près de 1,03 million de dollars) en octobre.

Selon le compte Twitter de CryptoPunks Bot qui recense les dernières transactions en ce domaine, ce n’est pas le seul fleuron de la collection lancée en 2017 par Larva Labs qui connaît une telle dépréciation. Sur les 10 derniers CryptoPunks qui ont été vendus, huit l’ont été à perte.

Dans un marché crypto qui connaît des heures parmi les plus sombres de son histoire – mais rassurons-nous, il y a eu d’autres épisodes sanglants durant ses treize années d’existence dont il s’est toujours relevé – le phénomène n’est pas surprenant. Il n’y avait même aucune raison pour que les NFT échappent à la lame de fond dévastatrice qui saccage tout sur son passage.

Certains cependant optent pour une version moins « généraliste ». Pour eux, il s’agit plutôt du déclin avéré des objets numériques dont l’élément déclencheur a été l’indifférence suscitée par la vente du premier tweet Twitter de son fondateur Jack Dorsey. Après l’avoir acheté pour 1630 ETH (l’équivalent de 2,9 millions de dollars), son détenteur, le sulfureux Sina Estavi, l’a mis en vente sur la place de marché Opensea avec un prix de départ fixé à 48 millions de dollars. L’enchère la plus élevée à ce jour a été de 24 741 dollars… Seule leçon à retenir, c’est que la cupidité a ses limites.

Un marché NFT qui s’est maintenu jusqu’à la déflagration en cours

Car, en effet, et jusqu’à ce basculement de marché, ce secteur émergent des NFT a connu un début d’année plutôt satisfaisant avec une adoption croissante, portée par des collectionneurs et investisseurs bien souvent situés en dehors de ce monde numérique. Le montant total envoyé par les aficionados au 1er mai affichait déjà un total de 37 milliards de dollars, soit presque autant que sur l’ensemble de l’année dernière.

Jetons NFT

NFT - Un marché déjà sur le point de dépasser le record des ventes de 2021

Hugh B. - 06 May 2022 - 15:00

Le marché des NFTs a un développement que l’on peut qualifier de très [...]

Lire la suite >>

De fait, à l’image de tous les segments de l’écosystème crypto, les NFT sont sujet aux fluctuations mais sans que cela ne remette en cause, n’en déplaise à leurs détracteurs, la pertinence de leur existence. Mais encore faut-il dans un marché très concurrentiel où abondent les places de marché, proposer quelque chose de singulier qui apporte un plus à une offre déjà pléthorique. Une condition que ne semble pas avoir comprise Coinbase qui a lancé, au milieu d’un je-m’en foutisme général, sa plateforme dédiée. Kraken, autre exchange majeur prêt à lancer la phase bêta de sa NFT place, proposera lui un attrait supplémentaire avec une offre de prêt crypto adossé aux tokens non fongibles.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche