Régulation

Les ETF à terme Bitcoin ne font plus autant recette

13 Jan 2022 - 12:58

Loin de l’enthousiasme des premiers jours, les ETF Bitcoin lancés sur le territoire US perdent visiblement de leur attrait. Adossés à des contrats à terme CME, ils en comptabilisent de moins en moins, témoignant d’un intérêt en berne pour ce type de produit boursier coûteux. Le prix du bitcoin qui a perdu plus de 40% depuis son sommet du 10 novembre n’est bien sûr pas étranger à cet état de fait.

Le 1er ETF à terme Bitcoin fait grise mine

C’était hier. Plus précisément le 19 octobre dernier, une éternité à l’échelle crypto, le premier ETF Bitcoin autorisé sur le territoire US explosait (presque) tous les compteurs. Pour son premier jour de négociation sur la place boursière de New York, l’ETF Bitcoin Strategy de ProShares (BITO) enregistrait près d’un milliard de dollars de volume de transactions, un record historique le plaçant sur la deuxième marche du podium en tant que produit coté

Bitcoin

L' ETF Bitcoin ProShares explose les compteurs pour son 1er jour de négociation

Nathalie E. - 20 Oct 2021 - 10:35

Visiblement les investisseurs n’attendaient que lui. Pour son premier [...]

Lire la suite >>

Les deux autres qui l’ont suivi de près, l’ETF Valkyrie Bitcoin Strategy (BTFD)  et l’ETF VanEck ( XBTF), n’ont pas connu un tel engouement. Leurs performances ont toujours été plus faibles, n’effaçant jamais l’avantage du premier arrivé.

Néanmoins BITO, depuis ses commencements flamboyants, n’a fait que perdre de sa superbe.

Source : ProShares

Ses actifs sous gestion s’élèvent aujourd’hui, selon le site de ressources Dividend, à 1,16 milliard de dollars correspondant à 4 904 contrats à terme du Chicago Mercantile Exchange (CME). En novembre dernier, il détenait 1,4 milliard de dollars malgré un nombre de contrats limité par la bourse de Chicago.

Les deux autres ETF se situent loin derrière. L’ETF à terme Bitcoin de Valkyrie détient actuellement 71,9 millions de dollars d’actifs sous gestion tandis que le VanEck Bitcoin Strategy ETF ne détient actuellement que 15,8 millions de dollars.

Si indéniablement le contexte baissier du marché des cryptos de ces dernières semaines a freiné l’enthousiasme des investisseurs, le site Arcane Research dans sa dernière mise à jour hebdomadaire avance une autre explication.

Les raisons du désintérêt

D’après lui, la baisse d’intérêt pour BITO serait due aux frais élevés que les investisseurs doivent payer pour les détenir, liés au mécanisme du produit financier qui multiplie les coûts de passage. De fait, les frais de gestion d’un ETF basé sur des contrats à terme est de l’ordre de 0.95% par an. Ce qui peut sembler modeste mais peut s’avérer lourd sur le long terme, l’investisseur perdant sur les frais, les gains sur ces frais et les intérêts composés.

A titre d’exemple : un particulier qui économise 100 000 $, gagne 4 % par an et paie des frais annuels de 0,25 % aurait 30 000 $ de plus après deux décennies que la même personne qui paie des frais de 0.95%.

Mais la tranquillité a un prix et si les investisseurs se montrent gourmands de ces instruments réglementés, c’est qu’ils leur permettent de s’exposer aux actifs numériques sans se préoccuper des difficultés inhérentes à leur achat direct et à leur détention. Sauf que dans le cas d’ETF adossés à des contrats CME, ils ne s’exposent pas directement au bitcoin mais à un dérivé de dérivé, ce qui explique que le VanEck Bitcoin Strategy ETF qui pratique pourtant des frais de gestion plus bas, de l’ordre de 0,65%, n’attire pas vraiment les foules. Au final, la facture s’avère coûteuse pour détenir juste un ersatz de BTC.

La solution réside bien sûr dans l’offre d’un ETF au comptant qui exposerait les investisseurs directement au bitcoin à moindre frais. Mais la Security Exchange Commission américaine, qui gère l’autorisation de ce type de produit, ne semble toujours pas prête à en accorder.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche