Bitcoin

Le 1er ETF BTC victime de son succès : une aubaine pour l’ETF Valkyrie négociable dès aujourd’hui

22 Oct 2021 - 11:50

L’ETF ProShares Bitcoin Strategy, négocié depuis mardi sur la Bourse de New York, a attiré la ferveur populaire. Revers de son succès : il serait sur le point d’atteindre la limite du nombre de contrats à terme vendus autorisé par le Chicago Mercantile Exchange (CME) pour un premier mois d’exercice. Une aubaine pour ses concurrents qui devraient en profiter. Dès aujourd’hui pour l’ETF Valkyrie Bitcoin Strategy, et lundi pour l’ETF VanEck.

Le premier ETF Bitcoin à Wall Street victime de son succès

Selon Bloomberg, l’ETF ProShares a déjà atteint 1 900 contrats vendus pour octobre. Or, le CME n’autorise la vente que de 2000 contrats le premier mois. De même, 1400 contrats sont déjà ouverts pour novembre alors que la limite est fixée à 5000.

Il faut dire que l’engouement pour ce premier ETF BTC a été phénoménal dès le premier jour de sa commercialisation. Il a en effet enregistré près d’un milliard de dollars de volume de transactions avec plus de 24 millions d’actions négociées.

Bitcoin

L' ETF Bitcoin ProShares explose les compteurs pour son 1er jour de négociation

Nathalie E. - 20 Oct 2021 - 10:35

Visiblement les investisseurs n’attendaient que lui. Pour son premier [...]

Lire la suite >>

Une solution existe pour satisfaire le trop-plein de demandes : proposer des contrats à plus long terme. Solution consistant concrètement à fermer le contrat initial pour acheter le prochain contrat. Mais cette alternative, appelée roulement (roll-up), entraîne des frais supplémentaires et peut l’éloigner encore davantage du prix au comptant du bitcoin.

Cette situation pourrait créer un effet d’aubaine pour les nouveaux ETF BTC qui arrivent sur le marché. Celui de Valkyrie négociable dès aujourd’hui sur le Nasdaq sous le ticker BTF, ou celui de VanEck, probablement disponible lundi prochain.

Retour sur les ETF BTC à terme

Pour rappel, précisons que l’ETF Bitcoin émis par ProShares repose sur des contrats à termes (futures) du Chicago Mercantile Exchange, l’un des plus grands marchés mondiaux de produits dérivés. Il a été l’un des tout premiers établissements réglementés à s’être intéressé à la première des cryptomonnaies en lançant dès fin 2017 des contrats sur le prix du bitcoin. Autrement dit, des instruments financiers qui permettent d’acheter ou de vendre un actif à un prix et à une date fixés à l’avance.

Aujourd’hui, c’est essentiellement un outil spéculatif. Mais à l’origine, il s’agissait plutôt d’un produit financier destiné à anticiper les risques du marché. Ainsi, un producteur de blé pouvait souscrire un contrat à terme pour vendre sa récolte à un prix déterminé. L’intérêt pour lui étant de se prémunir des variations du cours entre le moment des semailles et le jour de mise sur le marché de ses céréales.

Le succès des ETF BTC à terme, prémices pour l’approbation d’un ETF Bitcoin au comptant ?

Rappelons également que tous les ETF Bitcoin approuvés aux Etats-Unis sont, pour le moment, calqués sur ce modèle depuis que le patron de la SEC, Gary Gensler, a explicitement dévoilé sa préférence. Pour lui, c’est le seul cadre acceptable pour un produit boursier bitcoin dans la mesure où le CME est à l’heure actuelle le seul prestataire à offrir des contrats à terme réglementés en vertu de la loi sur les sociétés d’investissement de 1940. Une condition sine qua non pour Gensler. En effet, il considère que combinée aux autres lois fédérales sur les valeurs mobilières, la loi 40 protège les investisseurs, priorité au coeur de sa politique de régulation.

Notons que du point de vue des investisseurs, ce n’est pas forcément le produit rêvé. En effet, contrairement à un ETF Bitcoin adossé à du bitcoin « réel », un ETF à terme lui repose sur un dérivé de bitcoin, les fameux contrats à terme, ce qui implique une exposition au prix de l’actif souvent divergente en répliquant non la variation de la valeur du bitcoin mais bien celle du contrat à terme sur bitcoin.

Néanmoins, l’espoir qu’un « vrai » ETF Bitcoin finisse par advenir aux Etats-Unis semble ranimé par le succès populaire de ce premier ETF à terme. C’est du moins l’avis d’Eric Balchunas, analyste ETF chez Bloomberg.

« Le succès, le fonctionnement général des ETF et la question claire de la capacité potentielle des contrats à terme peuvent amener la SEC à reconsidérer ou à trouver une voie pour le spot. »

Eric Balchunas, cité par Cointelegraph

Et il n’est pas le seul si on se fie à l’intention de Grayscale de convertir son produit phare, le Grayscale Bitcoin Trust, en un ETF adossé à du bitcoin « physique ».

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche