Plateformes d'échanges

L’exchange crypto espagnol 2gether disparaît des radars

09 Juil 2022 - 12:58

2gether, l’une des plus anciennes plateformes crypto d’Espagne, a brutalement fermé ses portes, empêchant ses utilisateurs d’accéder à leurs comptes. Un simple e-mail les en a informé. Depuis l’échange a disparu des radars, affichant un message de maintenance sur son site et effaçant sa présence des réseaux sociaux. Avec l’appui de l’Association espagnole des utilisateurs financiers (Asufin), un recours en justice est en préparation.

Fermeture soudaine des comptes 2gether

L’actualité vient de nouveau confirmer que la méfiance vis à vis des plateformes centralisées n’est pas infondée. L’exchange espagnol 2gether a brutalement bloqué l’accès de ses clients à ses services, invoquant des conditions de marché difficiles.

Après cinq ans au service de la communauté crypto, nous sommes obligés de fermer le service des comptes individuels. Le manque de ressources et l’hiver cryptographique nous empêchent de fournir le service avec la qualité et les garanties que d’autres fournisseurs à proximité [offrent].

Capture d’écran de l’e-mail envoyé aux utilisateurs

Cet e-mail diffusé par des utilisateurs de twitter le 6 juillet, contenait d’autres informations tout aussi réjouissantes. En effet, non content d’empêcher ses clients de retirer leurs fonds vers d’autres bourses ou vers des portefeuilles à froid, l’échange a précisé qu’il prélèverait 20 euros de crypto sur les soldes à titre de frais de gestion. En l’absence de fonds suffisant au 10 juillet, il indique également qu’il procèderait à la fermeture des comptes clients.  

Communication mensongère et action en justice

Le lendemain, la plateforme a visiblement cherché à tempérer cette première annonce. Elle a affirmé que son application resterait pleinement opérationnelle jusqu’au 20 juillet pour les virements bancaires en euros ainsi que pour les retraits en BTC et ETH. Elle a également assuré que les soldes crypto restants feraient l’objet d’un transfert en euros, disponibles sur les cartes 2gether jusqu’à leur date d’expiration. Dans ce même e-mail, elle indique jusqu’à 3 façons de retirer de l’argent et de fermer les comptes. Spécifiant néanmoins que « le 20 juillet, 2gether procédera à la vente de toutes les cryptomonnaies des utilisateurs qui n’auront pas annulé leurs comptes, en facturant des frais d’annulation supplémentaires de 30 € ».

Une communication mensongère dans la mesure où l’application et le site Web, qui affiche dorénavant un message de maintenance, de la société sont totalement inaccessibles, les utilisateurs confirmant toute impossibilité d’interaction avec l’échange.

Selon l’Association des utilisateurs financiers d’Espagne (Asufin), plus de 100 000 clients seraient ainsi pris en otage. L’organisation a lancé une plateforme visant à les aider à intenter une action en justice contre l’entreprise. 

La fin brutale des activités de 2gether et ses 100 000 clients laissés sur le carreau survient opportunément pour donner un argument supplémentaire aux partisans d’un contrôle strict du secteur crypto. Certains voudraient même que l’accord provisoire entre la Présidence du Conseil et le Parlement européen sur la règlementation MiCA soit rapidement effectif pour endiguer le phénomène de contagion.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche