Minage – Core Scientific débranche Celsius

Les relations sont électriques entre les différentes sociétés crypto en difficultés financières. Cela principalement du fait que la chute de l’une d’entre elles en entraîne inévitablement d’autres dans son sillage. Une partie de domino aux conséquences dramatiques qui a récemment obligé le mineur de Bitcoin Core Scientific à déposer le bilan. Mais sa situation pourrait bien s’arranger suite au débranchement de l’équipement minier hébergé pour le compte de Celsius, dont la procédure de faillite traine depuis des mois.

04 janvier 2023 - 10:00

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

La crise enclenchée par l’effondrement de l’écosystème Terra Classic n’a pas finit de délivrer des secousses inattendues dans le secteur fragilisé des cryptomonnaies. Surtout si l’on considère le coup de grâce porté en fin d’année par la faillite de la plateforme FTX. Cette dernière probablement actrice de la chute du stablecoin UST, suite aux méthodes « d’investissement » de Sam Bankman-Fried.

Et à la suite de cela, des faillites en cascade ont commencé à apparaître en fonction du degré d’exposition à l’un ou l’autre – ou les deux – de ces carnages. Une situation qui a vu comme premier acteur du secteur à plonger vers les abîmes, la société de prêt crypto Celsius. Cette dernière annonçant sa volonté de tenter de redresser la barre à l’aide de ses rendements liés au minage de Bitcoin. Mais de toute évidence cette option vient de disparaître, suite à l’expulsion officielle initiée par le mineur Core Scientific.

Minage

Faillite - Le géant du minage de Bitcoin Core Scientific dépose le bilan

Hugh B. - 21 Dec 2022 - 09:30

Dans la liste des faillites qui touchent le secteur des cryptomonnaies, voici [...]

Lire la suite >>

Le rig brûle entre Core Scientific et Celsius

La guerre est ouverte entre le prêteur crypto en faillite Celsius et le mineur de Bitcoin en dépôt de bilan Core Scientific. Deux entreprises officiellement enregistrées au chapitre 11 des faillites dans le cadre de la législation des États-Unis sur le sujet. Mais face à un litige qui concerne l’équipement minier hébergé dans le cadre d’un contrat qui fait (faisait) de Celsius l’un des plus gros clients de Core Scientific. Mais une sorte d’accord semble avoir été trouvé… ou plus exactement débranché.

Le problème ? Celsius ne paye plus ses factures d’électricité, au moins depuis le 19 octobre dernier. Et les pertes enclenchées sont estimées à 28 840$ par jour par Core Scientific. Au point de faire de cette situation de non paiement, selon la société minière, un facteur majeur dans les problèmes de liquidité qui l’ont conduit à déposer le bilan en fin d’année dernière. Une situation qui lui permet toutefois de poursuivre son activité afin de pouvoir – au minimum – ne pas « totalement anéantir ses actionnaires« . Raison pour laquelle elle a exigé une audience d’urgence le 3 janvier afin de trouver une solution rapide à cette situation.

Minage

Crise des mineurs - Un "vent contraire persistant" pour le prix du Bitcoin ?

Hugh B. - 28 Dec 2022 - 09:00

Le Bitcoin pointe actuellement à 16 500$ environ, bien en dessous du support [...]

Lire la suite >>

Celsius affirme de son côté avoir cessé de payer ces factures suite à une hausse trop importante des frais d’hébergement qui allait à l’encontre de leur accord initial. Et avec ses 37 000 machines au total, la situation est rapidement devenue compliquée. Surtout si l’on ajoute à cela une histoire de billet convertibles garantis dont Celsius détient 10% de l’émission totale, soit un peu plus de 54 millions de dollars. Tout en se voyant empêchée de rejoindre un comité ad hoc de leurs détenteurs dans le cadre de discussions avec Core Scientific pour restructurer sa dette.

Core Scientific – Celsius = 2 millions de dollars

Et après un rapport de force entre avocats et juges, un accord semble toutefois avoir été trouvé. Car la difficultés principale était de déterminer à quel moment la requête de Core Scientific entrait en conflit avec la protection mise en place par le chapitre 11 de la loi des États-Unis sur les faillites. En effet, cette mesure permet d’empêcher les créanciers d’intenter des actions pour recouvrer les dettes du débiteur. Mais de toute évidence ce n’est pas le cas dans le cadre de cette procédure. Car selon le juge en charge du dossier de Core Scientific, David R. Jones, la requête en rejet ne viole pas la suspension automatique de la propriété de Celsius.

Minage

Bitcoin - Une industrie minière alimentée à 60% par de l'énergie renouvelable

Hugh B. - 20 Jul 2022 - 13:00

Les critiques à propos de la consommation énergétique du Bitcoin sont [...]

Lire la suite >>

Une bonne nouvelle pour Core Scientific qui va pouvoir débrancher l’intégralité des machines de Celsius à partir d’aujourd’hui. Car les avocats du prêteur crypto ont finalement accepté cette requête si toutefois l’entreprise n’avait plus à payer la facture liée à cet hébergement. Et cette place libérée devrait, selon ses déclarations, lui permettre de générer les 2 millions de dollars de revenus qu’elle perdait chaque mois à cause de cette situation. Cela même si la seule couverture de l’augmentation des frais d’électricité lui a déjà coûté plus de 7,8 millions de dollars en 2022.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche