Régulation

Offre de nouveaux ETP crypto sur un marché européen déjà bien pourvu

29 Nov 2021 - 17:13

L’Europe se distingue par une offre déjà abondante de produits boursiers adossés aux cryptos. Elle persiste et signe avec l’introduction de quatre nouveaux ETP (Exchange Traded Products). Un trio sous la houlette du gestionnaire d’actifs WisdomTree et un autre initié par Invesco en collaboration avec le maître d’oeuvre n°1 du secteur, CoinShares, qui servira d’agent d’exécution.

Les ETP crypto de WisdomTree

Les ETP crypto, produits indiciels cotés proches des fameux ETF, montent en puissance sur le marché européen. Derniers fonds autorisés, ceux de WisdomTree et d’Invesco.

Le premier, déjà émetteur d’un ETP Bitcoin (BTCW) en 2019 et d’un ETP Ether (ETHW) en avril 2021élargit sa gamme avec une nouvelle déclinaison de trois ETP.

Le WisdomTree Crypto Market (BLOC) offre une exposition à des cryptomonnaies à forte capitalisation (bitcoin, ether, litecoin et bitcoin cash), sachant que l’allocation combinée des deux premières ne pourra excéder 75% du panier.

Le WisdomTree Crypto Altcoins (WALT) se concentre uniquement sur les altcoins (hors bitcoin de fait, mais aussi sans ether). Bitcoin cash, cardano, litecoin, polkadot et solana figurent actuellement au menu

Enfin le troisième, le WisdomTree Crypto Mega Cap Equal Weight (MEGA), se mobilise exclusivement sur le bitcoin et l’ether en tant que « mega » actifs du marché.

Cotés à la Deutsche Boerse et à la SIX Swiss Exchange, ces ETP crypto sont tous physiquement soutenus et autorisés à la vente dans 12 pays de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Suisse.

L’ETP Bitcoin d’Invesco

En revanche, pour le fournisseur de fonds négociés en bourse Invesco, il s’agit de ses premiers pas en Europe pour un produit adossé au bitcoin. Commercialisé sous le ticker BTIC (Invesco Physical Bitcoin ETP) à la Bourse de Francfort, l’ETP est lui aussi, comme son nom l’indique, soutenu par son sous-jacent physique.

« Le bitcoin physique est un marché plus observable. L’une de nos préoccupations était la profondeur de la liquidité synthétique et l’effet sur les valorisations au fil du temps. C’est quelque chose qui ne nous rendait pas tout à fait à l’aise.« 

Gary Buxton , responsable des ETF EMEA et des stratégies indexées chez Invesco in ETF Stream

Une option considérée comme plus fiable et qui ne semble pas embarrasser les régulateurs européens à la différence de leurs homologues des Etats-Unis.

L’Europe plus innovante que les Etats-Unis

En effet, traditionnellement plus sensible à l’innovation, le marché américain s’entête à rejeter les ETF Bitcoin adossé à du bitcoin « réel » pour n’accepter que les ETF dits à terme.

Pourtant, il a été le premier à lancer un instrument financier grand public permettant d’échanger du bitcoin. Les fameux contrats à terme CME qui ont fait beaucoup parler récemment, lors du lancement d’ETF BTC à la bourse de Chicago. La condition étant qu’ils y soient adossés. Une exigence émise par le gendarme boursier américain, la Securities Exchange Commission, pour supposément mieux assurer la protection de l’investisseur face à un actif jugé risqué. Peut-être aussi préfère t-elle s’appuyer sur des contrats régis par la toute puissante Commodity Futures Trading Commission (CFTC), qui régente strictement le marché à terme aux Etats-Unis, pour ne pas se mettre en porte-à-faux avec elle. Et même si les deux instances de régulation se font un peu concurrence ces derniers temps pour prendre le contrôle sur cette turbulente classe d’actifs.

Et, il y a le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) qui agit un peu comme un ETF spot, en plus coûteux, et qui n’a pas d’équivalent en Europe. Grayscale Investment vient d’ailleurs d’annoncer qu’il détient désormais plus de 60 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

De fait de ce côté-ci de l’Atlantique, le système de régulation se distribue autrement et permet une plus grande souplesse pour les produits cryptos négociés en bourse. Ainsi, une trentaine de fonds négociés, souvent adossés réellement à l’actif, est désormais disponible aux investisseurs européens dont 20 du côté de l’émetteur 21shares.

Une large gamme qui cible aussi bien une cryptomonnaie en particulier qu’un éventail bien panaché ou un panier d’actions d’entreprises exposées au bitcoin.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche