Quand la Pologne paie des influenceurs pour dénigrer le Bitcoin

La Banque centrale de Pologne a mené une campagne contre les cryptomonnaies sur internet en payant des influenceurs, certaines fois sans indiquer que le contenu présenté aux internautes était sponsorisé.

Un Youtubeur polonais avec près d’un million d’abonnés, a été payé par la Banque centrale de Pologne, en collaboration avec l’Autorité de surveillance financière polonaise, pour représenter les devises cryptographiques sous un angle négatif sans divulguer la rémunération dans la vidéo.

Marcin Dubiel, dont la vidéo intitulée « J’ai perdu tout mon argent ?! » a été vue un demi-million de fois, dépeint les devises cryptographiques comme un moyen de s’enrichir rapidement, pour finalement se rendre compte qu’il n’avait pas d’argent pour payer un rendez-vous au restaurant et qu’il était sans le sou à cause de ses investissements.

La description de la vidéo contient le hashtag #uważajnakryptowaluty (en français « attention aux crypto-devises» ). Ce hashtag fait référence à un site Web appartenant à la Banque centrale de Pologne et à la FCA qui décrit les monnaies numériques comme risquées, sans aucune garantie et non classées comme monnaie électronique.

Un montant total de 22 000€

La Banque centrale de Pologne a, dans une lettre envoyée au site money.pl, admis avoir « mené une campagne sur la question des monnaies virtuelles dans les réseaux sociaux », sans fournir beaucoup plus d’explications. Le montant dépensé dans cette campagne s’élèverait à 22 000€

« La Banque nationale de Pologne a mis en œuvre des campagnes concernant les questions liées aux “monnaies virtuelles” sur les réseaux sociaux en coopération avec Gamello Sp. Z. O. O. (NDLR: une société gérant des chaînes YouTube), Google Ireland Limited et Facebook Ireland Limited. Pour la mise en œuvre de la campagne dans réseaux sociaux en coopération avec ces entités au moyen d’un paiement de 91.221,99 zl brut. »

Au moins trois vidéos sur YouTube contiennent ce hashtag, toutes publiées il y a deux mois et comptabilisant chacune environ 500 000 vues. Un autre point commun est la critique certaine faite aux cryptodevises.

La chaîne YouTube Planeta Faktów – La planète des faits- , payée elle aussi par la banque centrale, indique dans la description de sa vidéo signalée pour sa part comme sponsorisée  et qui présente «10 différences entre les cryptomonnaies et l’argent »:

« Dans le monde d’aujourd’hui, de plus en plus de gens entendent parler de soi-disant cryptomonnaies, et des experts autoproclamés de bitcoins et d’autres “devises” virtuelles essaient de nous persuader d’investir dans quelque chose dont ils ne sont pas toujours conscients. »

Commentaires

risus id id felis id, quis, Lorem elit. eget
Partagez
Tweetez
Partagez