Ethereum

Tornado Cash revient à moitié sur GitHub

24 Sep 2022 - 17:44

Tornado Cash, le mixeur populaire de cryptomonnaie, a retrouvé le chemin de GitHub. Il y avait été mis à l’index suite à l’intervention musclée de l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) américaine. Une bonne nouvelle ? Partielle seulement. La plateforme dédiée aux projets open source ne ré-héberge le mélangeur qu’au prix d’une mutilation (provisoire ?) de ses fonctionnalités.

Tornado Cash revient sur Github

Le mixeur qui permet aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir anonymement Ethereum, Tornado Cash, fait son retour sur la plateforme GitHub. Cette dernière l’avait interdit suite à l’intervention de l’OFAC. La division du Trésor américain l’avait placé sur liste noire en août dernier, lui reprochant d’avoir facilité le blanchiment de plus de 7 milliards de dollars en crypto depuis sa création en 2019.

Ethereum

Tornado Cash - Blacklisté par le Trésor américain, et alors ?

Hugh B. - 09 Aug 2022 - 09:00

Surveiller et contrôler le secteur des cryptomonnaies est une chimère aussi [...]

Lire la suite >>

Une interdiction qui avait soulevé un tollé dans la communauté crypto. Elle accusait alors GitHub de bafouer les principes élémentaires de l’écosystème comme la préservation des données privées. Mais c’était oublier que le site de référence pour les développeurs n’est pas une structure autonome. Par conséquent, ses gestionnaires doivent rendre des comptes aux instances compétentes.

Quoi qu’il en soit, il ne fait pas bon collaborer de trop près avec les autorités quand on évolue dans le monde des cryptomonnaies, attaché aux principes fondamentaux de décentralisation et de confidentialité. Le stablecoin USDC l’a aussi appris à ses dépens, y perdant des plumes depuis que sa société émettrice Circle a pris la décision de geler 75 000 dollars en USDC appartenant à des utilisateurs deTornado Cash.

Mais à moitié…

Néanmoins, depuis août le Trésor américain a clarifié la position de l’OFAC. Ainsi le 13 septembre dernier, il a réaffirmé que s’il est bien interdit aux citoyens américains d’interagir avec le protocole décentralisé pour effectuer une transaction, tout autre type d’actions avec le code open source lui-même est autorisé. Une déclaration bienvenue qui a incité GitHub à revoir sa position.

La vision de GitHub est d’être la plateforme mondiale pour la collaboration des développeurs. Nous examinons minutieusement les sanctions gouvernementales pour être certains que les utilisateurs et les clients ne sont pas affectés au-delà de ce qui est requis par la loi. (…) Nous nous félicitons des récentes clarifications du gouvernement concernant le code source accessible au public et les entités sanctionnées, et avons restauré certains référentiels publics. 

Déclaration de GitHub à Decrypt

Le mixeur de crypto fait donc son retour dans la bibliothèque de code informatique, mais avec un gros bémol. En effet, s’il est bien dorénavant accessible, c’est uniquement en mode « lecture seule » comme l’a repéré l’un des développeurs d’Ethereum, Preston Van Loon. 

Autrement dit, consultable mais pas modifiable. Une première étape peut-être avant la mise à disposition de tous les référentiels initiaux, appelée de leur voeux par les développeurs dont certains réclament déjà une version décentralisée de GitHub.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche