Crypto- Aux USA, les procureurs fédéraux enquêtent toujours sur Binance

Si pour le moment la première plateforme mondiale détient le monopole sur le marché et conserve sa place, il ne suffirait que d’une seule révélation pour inverser la tendance. Et provoquer la panique au sein de l’écosystème. Car si Binance a pour l’instant esquivé toutes les pressions, des procureurs fédéraux américains sont toujours sur l’enquête… et pourraient décider de l’inculper !

08 janvier 2023 - 12:00

Temps de lecture : 2 minutes

Par Jordan P.

En effet, selon plusieurs sources locales, les procureurs fédéraux avancent bien dans l’enquête ouverte à l’encontre de Binance. Des citations à comparaître ont été envoyées par le bureau du procureur américain du district ouest de Washington à des fonds spéculatifs et à des sociétés de tenue de marché américains qui collaboraient avec la célèbre plateforme d’échange de cryptomonnaies.

Pour rappel, une citation à comparaitre est la procédure par laquelle un procureur (ou une victime) saisit un tribunal et en informe l’auteur de l’infraction en lui précisant la date et le lieu de l’audience. Autrement dit, dans le cas de présent, cela veut dire que les autorités entendront lors d’une audience les versions des partenaires commerciaux de Binance. Étant précisé que le but recherché par les autorités américaines est d’obtenir les enregistrements de leurs communications avec la bourse.

Plateformes d'échanges

Binance en mode "stress test"

Hugh B. - 14 Dec 2022 - 17:00

Décidément, l'actualité du secteur des cryptomonnaies se résume en ce [...]

Lire la suite >>

Binance dans le viseur des autorités

L’enquête fédérale sur Binance est en cours depuis un petit moment déjà, mais elle semble s’intensifier depuis le scandale de la fraude FTX. En effet, l’on remarque un climat hostile aux cryptomonnaies du côté des régulateurs du monde entier. Que cela soit justifié ou non, si un malheur devait arriver à Binance, on ne sait pas en combien de temps l’écosystème s’en remettrait et surtout en combien de temps la confiance reviendrait.

Quoiqu’il en soit, Binance devra y faire face, à l’instar de ses concurrents. Pour rappel, il lui est reproché d’avoir violé les lois américaines sur le blanchiment d’argent. Et le régulateur (SEC) recherche toujours si l’offre de BNB aurait du être enregistrée en tant qu’offre de titres auprès d’elle, en 2017. Auquel cas, la plateforme aurait été en situation d’illégalité.

Binance a la situation sous contrôle

Pour autant, il ne faut pas encore s’alarmer. Des citations à comparaître ne sont pas synonymes d’accusations avérées. Et selon plusieurs professionnels du droit US, « les procureurs discutent toujours d’un éventuel règlement avec Binance et évaluent s’ils ont suffisamment de preuves pour engager des poursuites contre la société. » Rien n’est joué donc !

« Au cours des deux dernières années, la société a complètement changé de posture. Maintenant que nous avons ces ressources, nous sommes facilement l’une des parties les plus proactives pour identifier, geler et récupérer les fonds blanchis par des criminels. »

Patrick Hillmann, responsable de la stratégie chez Binance.

Plateformes d'échanges

Binance écrase ses concurrents avec 92% du volume des transactions spot fin 2022

Nathalie E. - 05 Jan 2023 - 11:58

Si l'on doutait encore de l'hégémonie de Binance, le rapport annuel d'Arcane [...]

Lire la suite >>

Vous aussi, n’hésitez plus et débutez dans les cryptomonnaies ! Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur la plateforme PrimeXBT pour acheter vos toutes premières cryptomonnaies (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche