Bitcoin

Wyoming – L’eldorado crypto invite le Bitcoin dans les contrats d’assurance

16 Avr 2020 - 16:26

Le Wyoming, l’un des Etats les plus cryptofriendly, vient d’adopter une loi permettant aux compagnies d’assurance d’investir dans le Bitcoin.

Une politique volontariste 

Depuis plus de deux ans, le Wyoming, dirigé  successivement par deux gouverneurs républicains, se distingue par une politique volontariste en faveur des cryptos. D’abord, en ayant adopté une série de lois reconnaissant le statut de monnaie aux cryptoactifs. Ensuite, en ayant opté dans la foulée  pour un régime fiscal favorable.

Ces conditions ont créé un appel d’air qui a encouragé nombre d’acteurs de l’écosystème à s’y installer. Charles Hoskinson, créateur de Cardano, y a transféré, de Hong Kong, sa société IOHK. Elle vient d’ailleurs de faire un don important de 500 000 $ en Ada à l’Université publique de Laramie pour soutenir son département de recherche sur la blockchain.

Du Bitcoin dans les contrats d’assurance

Ayant de la suite dans les idées,  l’Etat le moins peuplé des Etats-Unis innove encore. Il a adopté le mois dernier un amendement qui permet aux assureurs d’investir dans les actifs numériques. S’appuyant sur sa nomenclature  qui distingue trois catégories : les digital securities, les digital consumer tokens et les virtual currencies,  ce sont ces dernières qui seront concernées quand la loi entrera en vigueur au 1er juillet. Cette fameuse « monnaie virtuelle » qui répond à une définition claire et précise.

«Actif numérique qui est: (A) utilisé comme moyen d’échange, unité de compte ou réserve de valeur; et (B) Non reconnu comme monnaie légale par le gouvernement des États-Unis. »

Reste à savoir si les compagnies d’assurance, plutôt réputées pour leur prudence légendaire, s’empareront de cette possibilité. « La première disposition du genre dans le pays » selon le cabinet d’avocats américain Kramer Levin. Celui-ci avance l’hypothèse qu’un actif (supposé) indépendant des marchés traditionnels pourrait tempérer leur frilosité.

« … les assureurs peuvent percevoir – en particulier sur des marchés financiers volatils – des avantages tels que la non-corrélation avec les risques macroéconomiques. »

Bientôt une crypto-banque

Avec un cadre légal aussi propice à l’industrie crypto, d’autres initiatives sont attendues. L’Etat s’apprêterait en effet à accueillir Avanti, la première banque dédiée aux actifs numériques. Créée par la pionnière Caitlin Long qui a déjà beaucoup oeuvré pour faire de sa région natale « un oasis pour la blockchain », elle veut encore renforcer son engagement.

Son souhait: hisser définitivement le Wyoming au premier rang de l’innovation crypto. Loin de la Silicon Valley qui n’a toujours pas pris le tournant des actifs numériques, loin de New York qui se débat constamment avec la SEC,  son ambition est à la mesure des immenses plaines de sa terre d’origine qui s’y connaît, c’est vrai, en initiatives avant-gardistes. Premier Etat américain à accorder le droit de vote aux femmes en 1869, à élire une femme gouverneur en 1925.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche