Bitcoin

1000 milliards de dollars de capitalisation pour Bitcoin, ce n’est rien…

30 Mar 2021 - 10:57

La capitalisation de Bitcoin, qui a de nouveau dépassé les 1000 milliards de dollars de capitalisation, peut en impressionner plus d’un. Mais pas Catherine Wood, la dirigeante de Ark Investment et nouvelle coqueluche de Wall Street, qui considère que ce n’est que le début de l’histoire.

Palmarès Bitcoin

La capitalisation boursière du Bitcoin est la mesure de la valeur totale de l’ensemble de son offre. Autrement dit, le prix en USD d’un seul Bitcoin multiplié par le nombre total de Bitcoin en circulation. Avec 18,668,456 BTC minés au prix par unité de 58,106 $, au moment de la rédaction selon CoinGecko , la capitalisation boursière totale s’élève à plus de 1084 milliards de dollars.

Si le prix unitaire d’un BTC est souvent ce qui focalise l’attention, la métrique de la capitalisation globale est plus génératrice d’informations, permettant notamment d’en faire un point de comparaison avec d’autres classes d’actifs ou même de comparer l’incomparable dans le palmarès des entreprises. Ainsi, selon les données de 8marketcap.com, Bitcoin se trouve en 8ème position derrière Google, l’argent, AmazonMicrosoftSaoudi AramcoApple, et l’or, qui reste en tête malgré sa petite forme, avec une capitalisation boursière de près de 11 000 milliards de dollars.

Pour rester dans le registre des comparaisons, si on considère Bitcoin comme une alternative à la monnaie, alors le BTC a également sa place dans le classement des grandes devises mondiales. Nonobstant le fait que la masse monétaire du BTC et celle des devises ne répondent pas au même méthode de calcul, ce qui biaise le résultat, on peut estimer approximativement la place du BTC. En comparant la capitalisation totale à la masse monétaire des devises, le Bitcoin se placerait actuellement à la cinquième place, à un cheveu du yen japonais; le yuan, l’euro et le dollar américain constituant fermement le trio de tête.

1000 milliards de dollars de capitalisation, c’est rien…

Si on regarde en arrière, c’est beaucoup. En effet, on peut observer que depuis un an, plus précisément depuis le jeudi noir de mars 2020, la capitalisation boursière de Bitcoin a été multipliée par 10. Mais si on regarde vers l’avenir comme Catherine Wood, qui n’aime rien tant que prendre à revers l’univers très normé de la gestion d’actifs avec une éclatante réussite pour le moment, c’est une autre histoire qui pourrait s’écrire.

Lors d’une table ronde organisée par le Chicago Board Options Exchange (CBOE) la semaine dernière, la PDG de la société de gestion d’investissement Ark Investment Management, Catherine Wood, a partagé des perspectives résolument optimistes.

Si nous additionnons la demande potentielle par rapport à l’offre limitée, nous arrivons à des chiffres incroyables sur le long terme. Nous venons juste de commencer. 1 billion de dollars, ce n’est rien comparé à ce qu’il en sera finalement. »

Une conviction très haussière qui s’appuie principalement sur la grande première de l’année écoulée : l’entrée des institutionnels sur un marché jusque-là confidentiel, animé par l’unique ferveur de particuliers. Investisseurs particuliers dont elle loue par ailleurs l’ouverture d’esprit et le rôle innovant dans la perturbation de l’ordre mondial et dans celui ronronnant de Wall Street.

«L’évolution la plus surprenante récemment… est que les entreprises diversifient désormais leur trésorerie avec Bitcoin.(…) Nous entrons maintenant dans ce que je crois être les heures de grande écoute grâce à la demande des investisseurs institutionnels. » 

A titre indicatif, ARK Investment Management détient 7,31 millions d’actions dans le Grayscale Bitcoin Investment Trust (GBTC) pour un montant de près de 400 millions de dollars.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche