Cryptomonnaies

Ces 10 erreurs classiques que les investisseurs crypto doivent éviter de faire

06 Août 2021 - 10:06

L’univers des cryptomonnaies est régit pas certaines règles aussi bien techniques que de bon sens. Une réalité à laquelle tout investisseur crypto s’est déjà retrouvé confronté. Cela qu’il s’agisse de la sécurité des fonds engagés ou du choix d’un projet sur lequel investir. Et comme le domaine est encore jeune, il y a toujours un moment où l’on se retrouve seul face à une décision importante à prendre. Cet instant fatidique qui fera du choix finalement prit la source d’un succès financier sans précédent. Ou la pire erreur d’une trop courte expérience d’investisseur dans un domaine aussi excitant que redoutable. Alors pour se rassurer un peu, voici une étude qui présente une liste des 10 erreurs à éviter…

Investir dans le domaine des cryptomonnaies ne doit pas se faire en totale improvisation. Car même dans la courte histoire de ce secteur, certaines procédures de base permettent d’éviter les pièges les plus courants. Ce qui passe par le fait de ne pas investir plus que ce que l’on peut se permettre de perdre. Mais également par la prise en compte du caractère décentralisé de ce secteur. Ce qui revient à dire qu’il n’y a ni SAV, ni retour en arrière (encore) possible. Raison pour laquelle chaque décision compte pour que ce parcours soit une expérience positive.

Une réalité qui a amené le site Cryptovantage a réaliser une étude auprès d’un panel de plus d’un millier d’investisseurs américains. Ces derniers ayant déjà acheté des cryptomonnaies et/ou souhaitant compléter leurs placements. Le tout afin de connaître et de comprendre les principaux comportements de ces détenteurs d’actifs numériques. Mais également de découvrir les erreurs le plus souvent commises. Et il semble que le choix de la facilité soit toujours privilégié au détriment d’une sécurisation de base.

Le stockage des cryptomonnaies

Et ce que révèle cette étude est tout à la fois intéressant et désolant. Car il semble que malgré la répétition systématique des consignes de sécurité par les hôtesses de l’air, les passagers continuent à ne pas écouter en pensant que l’avion finira bien par atterrir à destination d’une fortune déjà promise. Et dans le domaine, la première information à retenir est l’utilisation majoritaire des plateformes d’échange comme portefeuille principal pour ces avoirs numériques. Ce qui est pourtant loin d’être une option fiable, même pour un leader comme Binance qui doit actuellement faire face à une sévère répression réglementaire.

Une situation qui permet aux 3 leaders américains de ce secteur de stocker à eux seuls plus de 85% de ces fonds. Cela avec des montants qui approchent les 2800$ en moyenne pour Binance et Coinbase, qui reste très largement en tête avec presque 35%. Cette dernière toujours en première position dans le domaine de la détention de cryptomonnaies avec plus de 11% de la capitalisation du secteur au dernier recensement.

Mais dans le même temps, les utilisateurs de portefeuilles « à froid » comme Ledger ont expérimenté le bonheur de voir leurs données personnelles exposées au grand jour. Cela suite à plusieurs failles de sécurité importantes qui laissent perplexe quant au supplément de sécurité que cela est censé apporter. Mais qui n’enlève rien au fait que toute cryptomonnaie stockée sur un exchange n’est plus en votre possession effective. Pas tes clés, pas tes cryptomonnaies, toussa, toussa…

Entre panic sell et all in

Indépendamment de cette question de stockage, les principales erreurs concernent plus précisément le comportement même des investisseurs interrogés. Et la première d’entre elles n’est autre que cette panique ravageuse, source des plus grosses pertes dans le domaine. Une précipitation qui est visiblement amèrement regrettée par 38% de ces derniers. Et qui se résume bien souvent à une revente de leurs cryptomonnaies au pire moment possible. Un constat d’autant plus douloureux que 32% expliquent avoir réalisé des placements de type all in « sur un seul type de coin ». Alors que la diversification est la base d’un investissement solide et beaucoup plus serein.

Morosité du marché – Le bon moment pour se mettre au staking ?

Mais rien de surprenant si l’on considère que pas loin de 28% des personnes interrogées affirment ne pas avoir une connaissance suffisante du marché des cryptomonnaies. Ce qui représente la troisième « erreur » de ce classement décidément très instructif. Juste devant le fait d’avoir pris le risque d’envoyer des cryptomonnaies à une adresse sans avoir la certitude de recevoir le paiement en retour (24%).

Le tout suivi des classiques ventes au plus bas après avoir acheté la hausse qui semblent être le fardeau de presque 22% de ces investisseurs. Mais également de ce qui est présenté ensuite comme la réalisation de transactions en passant par une entité tierce pour 19% d’entre eux. Ce qui est tout simplement un non-sens dans un domaine dont la décentralisation représente la principale force. Et où les échanges de paire à paire (peer to peer) sont la règle de base.

Une crise de cryptologophobie

Vient ensuite un autre point final de ce classement, avec une erreur qui n’est pourtant pas la moins répandue. Car elle concerne en premier lieu les insupportables et innombrables mots de passe. Ces derniers devant être différents et sécurisés à chaque fois et pour chaque support. Cela au point de finir par déclencher une véritable réaction allergique de type cryptologophobie. Et de voir plus de la moitié des investisseurs interrogés affirmer avoir fait le choix de la – trop grande – simplicité.

Bitcoin – Un oubli de mot de passe qui pourrait lui coûter 241 millions de dollars

Cela très probablement en raison de « la gravité de l’oubli d’un mot de passe » dans un domaine où cela revient la plupart du temps à perdre définitivement ses fonds. Et surtout si l’on considère que plus de 39% des investisseurs interrogés affirment en avoir déjà oublié au moins un. Ce qui a obligé 95% d’entre eux à faire appel à un service de récupération pour réussir au final à récupérer leurs fonds. Mais qui laisse tout de même les 5% restants face à une perte moyenne de 2000 dollars pour ce simple trou de mémoire.

Sachant que 26% utilisent un logiciel de gestion des mots de passe, mais que presque 19% les notent sur un simple papier. Et qu’un peu plus de 10% plus « numériques » en font une capture d’écran. Ce qui dans les deux cas peut se révéler très risqué s’ils ne sont pas ensuite stockés dans un endroit sécurisé.

Et si on se faisait un petit scam ?

Enfin vient la question inévitable des scams et autres arnaques. Un point qui n’a malheureusement rien d’anecdotique puisque leurs victimes représentent plus de 32% de ce panel. Cela pour une perte moyenne estimée à 538 dollars. Mais qui monte à plus de 1000 dollars pour les 45% « qui ont atteint l’étape du site Web ». Ce qui peut être compris comme le boss level d’un processus qui débute bien souvent par un phishing via e-mail qui concerne plus de 47% des sondés. Avec en troisième position les fausses applications mobiles qui comptabilisent presque 45% de victimes.

Ce qui fait de la lecture de ce rapport un bon moyen de constater que les risques sont bien présents. Mais qu’une meilleure connaissance des rouages du secteur des cryptomonnaies est la clé d’une plus grande sécurité. Ce qui nécessite de ne pas céder à la panique. Cela tout en s’assurant de conserver le contrôle et le stockage de ses avoirs. Et de ne pas penser trop rapidement que ces erreurs ne peuvent arriver qu’aux autres…

Vous souhaitez acheter des cryptomonnaies en toute sécurité ? Rejoignez la communauté du Trading du Coin et profitez de son outil de trading algorithmique et 100% automatisé. Une bonne manière d’optimiser votre placement en bénéficiant de l’expérience de traders professionnels et expérimentés. Et la meilleure option pour échapper à tous les pièges qui jalonnent le parcours des investisseurs débutants. Car il n’est pas nécessaire de commencer par perdre pour apprendre à gagner.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche