Cryptomonnaies

Fiscalité Cryptos – Les comptes que vous devez déclarer

06 Avr 2022 - 09:00

Retrouvez régulièrement des analyses techniques du cours du Bitcoin (BTC) et d’autres cryptomonnaies emblématiques comme Ethereum (ETH). Mais également des vidéos pour vous présenter certains indicateurs techniques, des astuces ou des services plus spécifiques. Tout cela avec comme objectif de rester clair et accessible pour vous permettre d’apprendre les bases en toute simplicité. Et de bénéficier d’analyses pointues réalisées par des traders et investisseurs confirmés. 

Vidéo complète du Trading du Coin en fin d’article.

Cette vidéo va aborder en toute simplicité le sujet de la fiscalité appliquée au secteur des cryptomonnaies. Car la période fiscale ouvre ses portes cette semaine. Et c’est à chaque fois une source de stress et d’incompréhension pour la plupart des investisseurs. Avec, en premier lieu, la question des éléments qu’il est nécessaire – et obligatoire – de déclarer lors du remplissage de sa déclaration. Et dans le cas présent, la déclaration des comptes d’actifs numériques.

Fiscalité crypto – Quels éléments déclarer ?

En ce qui concerne les déclarations à réaliser en relation aux cryptomonnaies, la procédure est assez simple. Car il y a seulement 3 éléments à retenir lors du remplissage de sa déclaration d’impôts. Avec en premier lieu, les comptes détenus sur des plateformes d’échange de cryptomonnaies situées à l’étranger. Une procédure qui concerne ces derniers, qu’ils aient été ouverts, clôturés ou qu’ils soient vides durant l’année fiscale de référence. Et qui va être approfondi dans ce premier article sur le sujet de la fiscalité.

Ensuite vient la question des transactions à déclarer auprès des services fiscaux. Il s’agit dans ce cas de celles qui ont fait intervenir de la monnaie traditionnelle (euro ou dollar, par exemple). Et enfin, le calcul des plus ou moins-values globales effectuées sur l’année dernière. Deux procédures qui feront l’objet de prochains articles plus détaillés sur ces sujets. Car même si les éléments à déclarer sont assez simples à identifier, les opérations afin d’obtenir les bonnes données à inscrire sur sa déclaration fiscale sont plus complexes à déterminer.

À noter : les éléments présentés dans cet article s’appliquent uniquement aux investisseurs occasionnels, assujettis à la flat tax. Car dans le cas d’une activité régulière, les choses sont bien différentes.

CryptoTax™ – La déclaration des comptes

Il est donc question dans le cas présent de la déclaration des comptes d’actifs numériques détenus à l’étranger. Une dénomination légale qui concerne plus précisément l’ensemble des portefeuilles ouverts sur des plateformes centralisées, comme Binance ou FTX. Et cela qu’ils aient été détenus, ouverts ou clôturés durant l’année fiscale de référence (dans le cas présent 2021). Une opération qui s’applique à l’identique dans le cas de comptes ouverts sans avoir besoin de passer par une procédure d’identification de type KYC. Et même pour ceux sur lesquels il n’est pas possible de déposer de monnaies traditionnelles.

Tout cela ne concerne que les comptes détenus sur des plateformes d’échange de cryptomonnaies dont le siège social se trouve à l’étranger. Et pour le moment pas (encore ?) les portefeuilles de type hardware wallet comme Ledger ou Trezor. Sauf dans le cas où ces derniers ont été utilisés pour réaliser des opérations avec des monnaies traditionnelles. Une bonne chose à savoir !

Une procédure de déclaration des comptes d’actifs détenus à l’étranger qui est bien plus détaillée dans le cadre de la formation MasterClass CryptoTax™ proposée par le Trading du Coin. Mais dont la véritable valeur ajoutée est le logiciel qui va permettre d’automatiser la déclaration des exchanges, mais également d’effectuer le calcul des plus-values en toute simplicité.

CryptoTax™ – Déclarer ses comptes en quelques clics

Dans les faits, ce système de déclaration automatisé passe par l’application CryptoTrader™. Avec un onglet CryptoTax™ tout spécialement ajouté dans le cadre de cette nouvelle période fiscale. Et une procédure très simple, puisqu’il suffit de remplir le formulaire dédié afin de générer le document officiel, prêt à être imprimé, signé et envoyé. Avec une liste qui compte plusieurs dizaines d’exchanges, et à laquelle il est possible d’en ajouter de nouveau sur simple demande.

Et même dans le cas de l’absence de numéro de compte, il suffit de compléter la case correspondante avec le lien URL de la page du site concerné. Avec une option qui permet de définir si le compte a été ouvert ou clôturé durant l’année fiscale de référence. Et en cas d’interrogation, une documentation complète disponible afin de répondre à toutes les questions. Mais également accessible pour les plus curieux qui souhaitent découvrir les autres services du Trading du Coin, comme la stratégie de trading automatisé CryptoFund™.

Offre de lancement – MasterClass CryptoTax™

Tous les éléments présentés dans cet article sont tirés de la MasterClass CryptoTax™ proposée par le Trading du Coin. Une formation complète et un ensemble d’outils développés afin d’aider à réaliser, en toute simplicité, les opérations indispensable au remplissage de sa déclaration d’impôts. Avec 6 points spécifiques détaillés dans la diapositive ci-dessous. Et la possibilité d’automatiser l’ensemble des procédures nécessaires en seulement quelques minutes.

Tout cela avec certains services plus spécifiques, comme la possibilité d’obtenir une certification émise par un avocat fiscaliste. Et d’autres options très intéressantes qui seront présentées dans les prochaines vidéos. Sachant que cet article fait office de date de lancement pour la période fiscale, mais surtout pour cette solution CryptoTax™. Avec, à cette occasion, une remise de -20% effectuée sur l’ensemble de ses services. Une offre disponible jusqu’au 21 avril prochain à minuit. Alors n’hésitez pas trop longtemps !

CryptoTax™ - Une solution clé en main pour simplifier la fiscalité des cryptomonnaies

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche