1,3% de la supply du Bitcoin est « enrobée » sur le réseau Ethereum

 1,3% de la supply du Bitcoin est « enrobée » sur le réseau Ethereum

Il y a des annonces qui surprennent et qui font sourire dans le domaine des cryptomonnaies. Surtout lorsque cela met en scène les éternels rivaux que sont le Bitcoin et Ethereum. Une configuration qui donne le plus souvent envie d’attraper un paquet de pop corn pour observer le combat. Mais qui permet également de connaître les tendances au sein de ce marché en constante évolution. Et dans le cas présent il s’agit de l’improbable quantité de BTC disponible sur le réseau Ethereum.

Cette actualité va faire frémir les amateurs inconditionnels de Bitcoin. Ces derniers bien souvent très critiques à l’égard d’un Ethereum qui n’a pourtant pas grand-chose à voir avec lui. Mais qui menace sans cesse de réaliser ce flippening aussi fantasmé que récurent pour devenir le maître des lieux. Une situation qui s’accompagne de nombreuses données afin d’en étayer l’hypothèse. Mais qui mettent surtout en avant le caractère complémentaire de ces deux réseaux incontournables.

Ce qui a été à l’origine d’une ouverture des portes de la DeFi du réseau Ethereum au Bitcoin. Cela sous une forme « enrobée » (wrapped) qui peut être comparée à une tenue correcte qui permet d’entrer dans un club. Une procédure qui consiste la plupart du temps à bloquer les BTC pour fournir en échange un équivalent sous la forme d’un jeton ERC20. Et dont la formule la plus populaire est sans conteste le WBTC qui représente 80% de ces Bitcoin du réseau Ethereum.

1,3% des BTC sont des ERC20

La formulation de ce titre n’est pas tout à fait exacte, mais elle a le mérite d’être humoristique. Car même s’ils figurent sur le réseau Ethereum en temps que jetons, les BTC concernés existent toujours sous leur forme initiale. Ce qui fait que 1,3% de la quantité disponible (supply) de Bitcoin est verrouillée pour être utilisée sur le réseau Ethereum. Un chiffre en augmentation constante depuis la mise en place de ce service hybride. Cela pour atteindre actuellement la somme de 240 000 BTC ainsi « encapsulés » (il y a plusieurs traductions du mot « wrapped »). Soit un montant total de presque 8 milliards de dollars à son cours actuel.

Une quantité qui a presque été multipliée par 2 depuis le début de cette année. C’est en tout cas ce qu’indiquent les données du site The Block qui font état de l’arrivée de 100 000 nouveaux BTC wrapped sur cette seule période. Avec une nouvelle fois un WBTC qui représente à lui seul 1% de la supply actuelle du Bitcoin.

Le BTC s’enrobe sur tous les réseaux

Un succès qui a inspiré des vocations multiples. Et qui est à l’origine de l’annonce du projet Polkadot de fournir prochainement ce service. Cela sous la forme d’un PolkaBTC qui n’est pas encore totalement opérationnel. Ou plus récemment du projet RenVM (REN) qui vient d’annoncer qu’il va développer ses services de tokenisation d’actifs au réseau avalanche (AVAX). Ces derniers déjà disponibles sur la Binance Smart Chain et comprenant bien évidemment le Bitcoin parmi quelques autres cryptomonnaies triées sur la popularité.

Une offre qui laisse penser qu’elle ne peut que connaître une croissance plus importante. Car elle permet aux nombreux détenteurs de BTC de s’exposer à la DeFi tout en restant confortablement positionnés en Bitcoin. Ce qui va peut-être permettre aux maximalistes les plus stricts de tenter leur chance dans cet univers. Cela sans avoir à se salir les mains avec autre chose que la reine des cryptomonnaies. Rien n’est moins sûr…

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,688